Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Edouard Boulogne

Il ne s'agit pas pour le Scrutateur de canoniser le député de la Martinique, M. Azérot. Il est un homme de gauche, ce qui est son droit le plus strict, élu par des électeurs dont c'était le droit le plus avéré de le choisir comme représentant. Il penche plutôt à gauche, comme je penche plutôt à droite ( et c'est aussi mon droit, comme je tente de le montrer par des arguments ). Mais, il m'arrive, parfois, de penser que sur tel ou tel sujet, la gauche a raison. M. Azérot sur la question du « mariage pour tous » ( sic ) a estimé que la droite avait raison ( du moins sa majorité ). Et son choix, courageusement assumé devant l'Assemblée nationale, lui a valu mon estime, et celle de très nombreux citoyens ( de droite comme de gauche ) exaspérés par l'esprit partisan et irresponsable du parti socialiste aux mains de lobbies extrêmement redoutables.

C'est ce sentiment d'admiration, et de reconnaissance, pour un courage et une lucidité exemplaires, qu'exprime la lettre, ci-dessous, à laquelle je souscris pleinement, sur le sujet considéré.

Edouard Boulogne.

 

Fred-C-Azerot-.jpg( Bruno-Nestor Azérot ).

 

 

- Message original --------

Sujet:

Monsieur le Député de Martinique, vous êtes l'honneur de la France !

Date :

Mon, 04 Feb 2013 11:33:53 +0100

De :

Bruno Rozier de Linage <bruno.rozierdelinage@wanadoo.fr>

Répondre à :

b.rozier.de.linage@free.fr

Pour :

bruno.azerot@hotmail.com



Bruno Nestor Azérot
Député de la 2ème circonscription de la Martinique
Assemblée Nationale
126, rue de l’université
75 355 PARIS 07 SP

Groupe GDR (Gauche Démocrate et Républicaine)

Monsieur le Député,

Lors de votre intervention à l’assemblée nationale le mercredi 30 janvier 2013, vous avez eu le courage de témoigner de votre position sur le projet d’extension du mariage aux personnes de même sexe et avez clairement démasqué l’attaque gravissime contre la famille que constituerait une telle loi. Antillais, vous connaissez le prix de la liberté, et c’est en homme libre que vous vous êtes comporté. Vous avez montré à vos collègues de l’assemblée nationale que ce débat de nature anthropologique, sociale, structurelle, ne peut être laissé à un parti ou à un lobby et que chacun doit pouvoir s’exprimer à ce sujet hors de toute discipline de parti et hors de toute consigne de vote.

En tant que père ou mère de famille ou simple citoyen, inquiet des actuels projets ou propositions de lois contre la famille, je tiens à vous remercier pour votre courage et votre vraie liberté d’expression et à vous apporter mon soutien dans cette prise de position argumentée qui va au fond du problème.

Même si elle faisait partie de son programme, ce n’est pas en vue de cette funeste réforme qu’a été élu le président François Hollande.
Vous l’avez rappelé à vos collègues, la quasi-totalité des populations d’outre-mer sont opposées à ce projet. Or le gouvernement confie le « sale boulot » de défendre cette loi immorale à un garde des sceaux guyanais. Ne laissez pas l’image des Antilles et de la Guyane, terres de nature, de diversité, de fertilité, être ternie par une «loi Taubira», émanation de lobbys ultra-minoritaires et d’idéologues parisiens décadents. Que l’outre-mer soit une nouvelle fois cet aiguillon dans l’âme française qui l’empêche de sombrer dans l’individualisme, l’hédonisme et l’instrumentalisation des enfants, et bientôt des femmes. La parité dans le couple doit rester une réalité afin que tous les enfants aient une égalité de chances d’avoir un papa et une maman. Nous vous demandons donc avec confiance de fédérer vos collègues ultramarins pour la famille et contre ce projet et d’obtenir son retrait.

Vous êtes membre du groupe parlementaire de la Gauche Démocrate et Républicaine. Montrez à la France que la morale et la défense de la famille n’appartiennent pas à l’UMP ! Chaque député doit pouvoir s’exprimer sur un sujet aussi grave sans discipline de groupe, loin de toute récupération politique, loin de tout esprit de provocation, libre de toute pression d’un lobby ou d’un groupe d’influence.

Monsieur le Député, vous l’avez justement affirmé à vos collègues, votre responsabilité est grande devant l’Histoire. Vous avez été, le 30 janvier dernier, le précurseur du réveil des consciences ultramarines et progressistes face au silence discipliné de la majorité parlementaire.

Entrez dans l’Histoire ! Soyez l’homme par qui la France aura relevé la tête. Soyez l’homme qui aura sauvé le mariage issu du Code Civil de 1804. Soyez l’homme qui aura protégé les enfants et les femmes d’une marchandisation injuste et dégradante. Toute la société française pourra légitimement vous en être reconnaissante.

Voilà pourquoi je vous demande d’accepter d’être le porte-parole et le défenseur des familles naturelles de tous horizons, avec la conviction qu’il est essentiel qu’au malheur des adultes privés d’enfants ne s’ajoutent pas la souffrance et le déséquilibre des enfants qu’on veut priver a priori d’un papa ou d’une maman :


• Signez et faites signer l’appel des maires pour l’enfance, que déjà plus de 19 000 élus, issus de tous horizons et de toutes les formations politiques, ont signé : http://www.mairespourlenfance.fr/


• Participez, ceint de votre écharpe tricolore, aux manifestations qui sont et seront organisées contre ce projet de loi,


• Aidez les défenseurs de la famille à susciter un vrai débat, sur le fond, et à organiser la riposte, localement et nationalement, à la propagande diffusée par des groupes de pression et par la majorité des médias,

Intervenez vous-même sur les média nationaux : votre intervention du 30 janvier à l'Assemblée est si forte et vraie que sa diffusion à grande échelle modiefierait notablement les termes du débat.

Enfin tenez bon sur l’objection de conscience des officiers d’état-civil : l’Etat commettrait un véritable abus de pouvoir en vous obligeant à marier deux personnes de même sexe.

Espérant et comptant sur vous pour faire totalement vôtre cet engagement envers l'institution de la Famille et la sauvegarde de l'Enfance, je vous prie d’agréer, Monsieur le Député, l’assurance de ma reconnaissante et respectueuse considération.

PS. 1) Je vous fais suivre le courriel que j'ai adressé ce matin à mes 400 correspondants sur internet pour faire connaître votre intervention à l'AN.
       2) Le lien du mail qui nous vient de Syrie. Oui notre civilisation est en danger de mort :

http://www.memri.org/clip/en/0/0/0/0/0/0/3724.htmLe

 

La-derive-des-incontinents.png

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article