Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

      L'Esprit souffle où il veut, et ce deux janvier 2014, notre ami Eric Nogard en a , me semble-t-il, plus que d'autres, reçu la visite. 

Edouard Boulogne. 

F1-Stop-aux-initiatives-concues-par-d-autres-Millemploix--.jpg  ( Stop au destin pensé par d'autres ). 

 






Éric E.G. NOGARD

Martinique Province Française d’Amérique,

Chemin Nogard, 24, rue Osman Nadeau, Voie 3 Ravine-Vilaine, 97200 Fort-de-France, MARTINIQUE

Tél./Fax./Rép. : 0596798102    Port. : 0696856708   E-mail : eric.nogard@orange.fr

 

MARTINIQUE

PROVINCE

FRANÇAISE

                                                                                     Amie du Canada

 

 

Fort-de-France, le 02 Janvier 2014

 

Monseigneur ! A quoi devons-nous jouer.

=====

 

« Visita interiora terroe rectificandoque, invenies occultam lapidem ».

 

***     ***     ***

 

 

Comme il est dit, afin que nul n’y déroge ou ne songe à y déroger,

 

A tout Seigneur, tout Honneur.

 

 

 

                      

 

F2-Stop-au-destin-pense-par-d-autres.jpg     Stop au destin pensé par d’autres.

 

Aussi, c’est bien à il Papa de Césairie qu’iront nos premiers remerciements de Chroniqueur, pour les Vœux de Nouvel An 2014, qui nous sont transmis de la part de nos Grands Dignitaires, par notre Célèbre quotidien « France-Antilles Martinique ».

 

 

« Nous sommes faits pour être les acteurs de notre vie et de notre avenir.

 

Que 2014 nous apporte 365 jours de confort, de tranquilité et de paix, pas un seul jour de jeune.

 

Plus que jamais, nous ne pouvons accepter d’être les jouets d’un destin pensé, voulu et décidé par d’autres que nous-mêmes.

 

Prenons en main les rênes de notre vie.

 

A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire ! »  .

 

Donc, Aux Armes fidèles-citoyens ! Nous souhaite notre Prélat.

 

 

Thank you Sir for the lesson, for the wishes as well.

 

Votre Homélie en Manière de Voeux de Nouvel An est certainement plus édifiante, et en tout cas plus Consolante que les Oraisons funèbres du grand BOSSUET votre Confrère en Jésus-Christ.

 

Cependant, mis à part son relent de miettes piquées de l’assiette d’un autre :

 

Qui donc aviez-vous à l’esprit au prononcé de votre remarquable « Trois Cent soixante Cinq jours de Confort, de Tranquilité et de Paix ».

 

Est-ce à ceux qui couchent sur les trottoirs, ou dans les asiles d’aliénés, ou dans les prisons… ou à ceux qui se balancent du haut d’un dix étages… pour en finir, tant avec les leçons qu’avec les Vœux, tellement ils sont trompeurs.

 

Est-ce à votre génie créateur de miracles ou au recours à d’autres que « nous-mêmes »… à qui devons-nous ce paradis terrestre qu’est devenu la Martinique.

 

 

Qui sont ceux qui, en Martinique, ont de nos jours « un fauteuil douillet dans lequel s’enfoncer », les pieds bien au chaud dans leurs mules et la tête sans le moindre souci pour leurs multi-présidences, leurs colliers de directions assortis de prébendes et sinécures tellement compatibles – pour peu qu’on sache se taire – avec les gymnastiques comptables, les paradis fiscaux et le compérisme mis au compte de la Mondialisation.

 

 

Qui, le pauvre pécheur – puisqu’il n’a pas un clou – devra-t-il « vaincre avec péril » pour « la gloire » de quel CÉSAR ou le « triomphe » de quelle divinité.

 

Est-ce les assujettis à la CAF, à la soupe de charité.

 

Est-ce les prisonniers de nos Loges et leurs besoins de « lumière ».

 

Est-ce nos Maîtres à penser hérités d’une Révolution aussi probablement assassine que douteusement laïque, sous l’éclairage du bilan de trois siècles de pouvoir absolu et parfaitement déguisé en humanisme magnanime et généreux dès-lors que nous y trouvons notre compte.

 

 

Car tels sont les faits.

 

Une foi Chrétienne, Apostolique et Romaine dont la France passait pour être le modèle, voire la fille aînée… Torpillée.

 

Une Culture Gallo-Gréco-Latino-Saxonne… Torpillée.

 

Un Patrimoine millénaire, inimitable… Vendu pièce par pièce.

 

Une Économie assortie d’un savoir faire unique… En faillite.

 

Une France dont on médit à qui mieux-mieux cependant qu’on y cherche refuge, depuis toujours, aujourd’hui davantage qu’hier, au péril de sa vie.

 

Une France où Synagogues et Mosquées surgissent comme des champignons sur un mycélium invasif et sournois… une promesse pour demain, dans le silence des courtisans bien en place.

 

 

Avec ça, Bonne Année Cher Abbé, Excellence Papale de Césairie.

 

 

 

F3-Qu-il-nous-inspire-et-dirige-nos-dires-comme-nos-pas.jpg.jpg Qu’il nous inspire et dirige nos dires comme nos pas.

 

 

Dieu vous garde pour que, de vos yeux vous voyiez,

 

Ce qu’il vous reste à voir de la moisson de nos César comme de nos Maçons, Francs ou Faux.

 

Ce que seront le Panem et Circenses qui nous sont promis dans le prostibulum publicum que nous sommes devenus.

 

 

Et, en réponse à vos Vœux, plaise à Dieu qu’on dise à vous voir :

 

Ecce Agnus Dei, qui tollit peccata mundi et non ignoratur justitia de filiis         huminum.

 

Éric E.G.NOGARD

 

 

 

F4-Fa-14105-p-10--Nous-sommes-faits-pour-etre-les-acteurs-.jpg France-Antilles Martinique n°14105 des 31 Décembre 2013 et 1er Janvier 2014 : « Nous sommes faits pour être les acteurs de notre vie et de notre avenir ».

 

***     ***     ***

 

Avis de vente de Mémoire.                                                                    

 

 

Nous voilà heureux d’annoncer à nos aimables lecteurs la mise en vente de notre Mémoire et Annexes, d’Ante Bellum (1939-1945) à Novembre 2013, à Monsieur le Président du Conseil Régional de la Martinique, aux conditions suivantes :

 

Prix Franco de port par courrier ordinaire.

 

Mémoire préfacé, sans annexes ni illustrations (une quarantaine de pages) :…..25,00 €uros.

 

Mémoire tel que remis à son destinataire (plus de 300 pages) :.......... 75,00 €uros.

 

Participation Forfaitaire par Courrier A.R. Suivi 10 €uros.

 

Règlement par tout moyen de paiement à l’Ordre de : Eric E.G. NOGARD.

 

D’avance Merci pour le soutien à « Martinique Province Française d’Amérique » pour sa contribution à l’information et au débat d’opinion.

 

Et à tous, Bonne Année 2014.

 

Éric E.G. NOGARD

 

P.S. :- Pour le paiement, un arrangement peut être envisagé.

 

***     ***     ***

 

N.B. :  - Notre Mémoire au F.N. est en vente, Votre exemplaire est dans l’attente de votre aimable commande. (Réf. : Newsletter du 15 Juillet 2013 n° 2013/785, « Avis de vente de Mémoire »).

 

Ce Mémoire à émission très limitée peut être obtenu au prix de Vingt Cinq Euros Net (25,00 €uros Net). Port gratuit par courrier postal ordinaire. Port forfaitaire de 7,50 €uros par courrier recommandé suivi. Règlement par tout moyen de paiement à l’ordre d’Éric E.G. NOGARD.

 

 

Ne Peut être reproduit - même partiellement -  sans l’autorisation de l’Auteur.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Jean Tanryen 04/01/2014 16:05





J'ai pas compris : est-ce que Monseigneur a voulu nous faire son petit outing et nous faire croire qu'il
ne faut pas rendre à Dieu ce qui est à Dieu et à Césaire ce qui est à Césaire ? Ou est-ce que, au contraire, Monsieigneur a voulu appeler chacun à la libération, c'est-à-dire à briser les chaînes
de Panurge en envoyant promener tous les imposteurs du PPM, de l'indépendance, de la haine des blancs, de la rancoeur du passé et de la divinisation de l'Antillais soufflé par les thuriféraires
de Césaire dans les bronches de Marianne ? Je crois qu'entre les lignes, c'est ce message-là qu'il faut retenir. La vérité nous rendra libres, et les slogans de la haine revendicatrice n’ont rien
à voir avec la vérité (ce que malheureusement beaucoup d'ecclésiastiques de bas de gamme n'ont jamais compris). Or Monseigneur n'est pas de cette engeance de pasteurs dévoyés et SFF (Sans Foi
Fixe) dont malheureusement tant de chrétiens dans leur sillage sont surtout des chrétiens de l’inversion ou des chrétiens désemparés. Non, je crois que Monseigneur a tout simplement voulu dire
merde à tous les conquérants de gloire, de richesse et de pwofitasyon (sous couvert de la défense des opprimés de l'histoire) et à tous les usurpateurs et autres loups féroces dont le Christ
disaient qu'ils se déguisaient volontiers en moutons .Rappelons-nous "Moi, Président de la République, et bla bla bla", agneau du socialisme lors de la Pâque républicaine de 2012... Non, je crois
que Monseigneur a tout simplement voulu dire : laissez les morts enterrer Césaire, ouvrez les yeux, évadez-vous des slogans haineux de tous les racistes de l'antiracisme, choisissez le royaume de
Dieu et non le monde en putréfaction des 7 péchés capitaux et des 7000 péchés politiques ; tournez le dos à Domota, Taubira et consorts et allez à Dieu avec confiance et avec la pleine
conscience que ce chemin-là est le plus difficile et que la seule victoire est de s’asseoir à la droite de Dieu, dans l'éternité de son
Amour.