Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Melenchon_manif_604.jpg

Je regardais le meeting, hier sur LCI, de Mélenchon, sur la place de la Bastille. J'observais sa gestuelle, j'écoutais sa thématique.

Et je me disais que si un homme de droite tenait le même discours, la France entière eut été en effervescence sous l'aiguillon d'une presse déchaînée, ( pas seulement le...Canard ) dénonçant la montée du « fascisme », et appelant au soulèvement du peuple tout entier contre la montée du populisme d'extrême droite, et le danger d'une prise du pouvoir par un parti totalitaire ( de droite...c'est-à-dire méchant! ).

Mais il s'agissait de l'extrême gauche ( et dès lors de la prestation de l'aile la plus « pure » du parti du BIEN, de la « vraie gauche » comme disaient ces gens là d'eux mêmes, à l'envi, avec les sanglots de leurs interviewers ).

Notons toutefois, que les 10% d'électeurs qu'attribuent au Front de Gauche les sondages suspects que nous savons, loin d'être un chiffre astronomique, sont finalement assez dérisoires.

En 1974, le seul PCF rassemblait sur son sigle 21% du corps électoral. Aujourd'hui, avec le PCF, parti prenante du Front de G, l'extrême gauche rassemble 10% Il faut relativiser. Mais pour ce faire il faut recourir à des blogs, comme le Scrutateur, les « grands » médias se laissant bluffer par le pouvoir intimidant des extrémistes.

J'écoutais donc l'inimitable Jean-Luc.

Programme économique? On prendra l'argent des riches et l'on partagera. Chers partageux, c'est un peu court, et cela ne présage rien de bon pour l'avenir de notre nation, et celui des « classes laborieuses. On supprimera le secteur privé, et l'on nationalisera à tour de bras. Passez muscade!

Sur le plan des valeurs, on proclamera la Liberté. La liberté la plus totale, sauf celle de l'entreprise privée, de l'école privée, de la pensée libre qui suppose de pouvoir s'appuyer sur des corps intermédiaires, civils ou religieux qui garantissent la vie d'une société civile, vivante et saine.

On abolira le Concordat, c'est-à-dire le mode d'organisation des religions dans l'est du pays, en Lorraine et en Alsace.

On abolira toute limite à l'avortement, à l'euthanasie, et dans la logique de ce grand mouvement de LIBERTE, on légalisera l'eugénisme.

Jean-Luc, ne parle pas, en matière d'avortement, de la possibilité ( et même peut-être du devoir ) dans certains cas particulièrement douloureux, de permettre l'avortement, dans un cadre précis, prévu et organisé par la loi. Non! Il présente l'avortement de confort comme un « droit de l'homme ». Cela au nom d'une liberté absolue, ( à laquelle n'ont jamais cru un instant les précurseurs historiques, de notre Robespierre au p'tit pied, puisqu'ils l'ont supprimée aussitôt accaparé le pouvoir, au profit de leurs partis uniques ).

Etrange! Cette hargne au profit des petits dans le ventre de leurs mères, comme s'ils n'étaient pas des petits d'hommes. Et de femmes! comme dirait Eva Joly, l'écologiste qui, en bon illogisme gauchiste n'en pense pas autrement, sur ce point, que le camarade Jean-Luc ). Etrange! Oui, ce programme infanticide, à une époque où la chasse aux bébés phoques, provoque toutes sortes de protestations de la part de nos « humanistes » rouges ( au demeurant justifiées à mes yeux, car j'aime bien les bébés phoques, mais encore plus les petits bébés humains ).

L'euthanasie aussi sera considérée comme un droit de l'homme, et en bonne logique, l'eugénisme.

Je ne sais pas pour vous, cher lecteur, mais tout cela a un air de déjà vu, déjà entendu.

Hitler, en effet, et ses nazis pratiquaient beaucoup l'eugénisme et l'euthanasie.

L'Etat nazi ne visait pas seulement les Juifs, et les tziganes, mais tous ceux qui avaient le malheur de ne pas correspondre au « modèle » d'humanité inspiré de leur idéologie.

Ils interdirent, un temps, l'avortement, en Allemagne ( car ils avaient besoin de soldats, rien à voir avec un véritable humanisme européen, c'est-à-dire judeo-chrétien ), sauf pour les Juifs, car ainsi ils réglaient leur problème au départ et programmaient de futures économies au moment de la « solution finale.

Tout cela au nom, n'est-ce pas de « la LI-BEERR-Téééé »!

C'est cette liberté confondue, tactiquement, avec la nature de l'homme coupé de toute transcendance philosophique ou religieuse, que le Front de Gauche a en commun avec le parti socialiste de monsieur Hollande.

Celui-ci tient il est vrai un langage plus « soft ». Mais c'est la même conception des choses qui les animent, c'est la même qui soude ( Provisoirement. Les épurations viendront plus tard, comme dans l'URSS et la Chine populaire des camarades Staline, et Mao ) le parti de la gauche guillotine, et celui de la gauche pétard. Croyez-vous que celui qui faillit tenir le rôle de Groland, DSK, est gêné aux entournures par la libre et généralisée consommation des joints, par la nécessité du respect des embryons, ( lui DSK, un homme si libéré, tellement intelligent, vrai disciple de l'époque dite des « lumières »). Et avez-vous oublié que les soutiens actuels de Flambard Groland, étaient tous des Strauss-kahniens, Moscovici, et les autres, dont la Martine lilloise? ).

Une autre chose encore, me frappait durant les envolées du Mélenchon, et à la fin du meeting, quand on chanta l'internationale.

Mon Dieu! Mon Dieu! Que c'est bien d'entrer dans la septénarité, c'est-à-dire d'avoir un peu de mémoire, et dès lors de ne pas s'en laisser compter trop facilement.

J'ai le souvenir d'une internationale chantée, hurlée, martelée, en 1965, au Palais de la mutualité à Paris, lors d'une journée de la semaine de la pensée marxiste. ( précision très importante : je n'étais pas marxiste, n'ayant jamais eu ce péché là à accuser à confesse, n'en déplaise à certain « frère prêcheur » ! J'avais pu pénétrer en ce lieu grâce à un copain marxiste – mais oui! mais ça c'est pas un péché. ). Cette internationale juvénilement beuglée, ressemblait à un séisme force neuf.

Hier, place de la Bastille, excusez moi, cela ressemblait à l'enterrement de leurs rêves par des anciens combattants marxistes-léninistes, qui venaient commémorer la fin d'une époque.

Frappants étaient les zooms qui montraient un participant sur deux bouche close, quand l'autre ânonnait des slogans usés. Récurrente était l'intervention de la sono, s'employant à suppléer  la fatigue des « héros », dans les temps forts du refrain « C'est la lutte « finaaaaaale ».

Finale? Oui, c'est assez bien vu, et tout aussi pathétique que les banquets d'anciens nazis, faisant semblant d'y croire encore un peu. Oui le 

Fûhrer , ou plutôt, vraisemblablement, le Maahdi reviendra.

Mais Lénine est mort! Trotsky est mort! Et Jaurès lui-même.

Reste Mélanchon! C'est la chuuute finale!

Ah! c'est bien triste, mon bon monsieur. Tout fout l'camp!

 

Edouard Boulogne.

 

18 mars 2012

Combien de personnes à La Bastille autour de Mélenchon ?

Il préconisait la venue de 30 000 militants. Il en revendique 120 000. Les chiffres de la police ne sont pas connus.

Chose étrange, on ne trouve pas de photos de la foule. Uniquement des photos de la tête du cortège ou de militants isolés. Avec quelques dizaines de personnes, on arrive à faire le même type de photos... :

M
A titre de comparaison, voici ce que l'on arrive à prendre lors de la Marche pour la vie qui ne rassemble, selon la police, que quelques milliers de personnes :

V
Que le parti de Jean-Luc Mélenchon fasse dans l'intox, cela peut se comprendre, mais qu'aucun média ne relève l'exagération tout en faisant la promotion du leader communiste, voilà qui est scandaleux.

On trouve une photo de la place de la Bastille ici.

Posté le 18 mars 2012 à 18h47 par Michel Janva | Catégorie(s): Communisme , France : Politique en France , Médias : Désinformation
Partager:

Commentaires

Encore un "événement" politique de gauche auquel on comptait plus de journalistes que de manifestants. On commence à avoir l'habitude...

Mais la vraie question : est-il permis, dans notre société, de laisser ces dangeureux personnages battre le pavé de Paris ?

Rédigé par : Tchekfou | 18 mar 2012 18:52:17

Attendons d'avoir quelques détails de salonbeigistes qui auraient croisé cet immense rassemblant.
En tout cas d'après les photos pas de la prime jeunesse les gaucho-frontistes

Rédigé par : c | 18 mar 2012 18:54:47

avec Marie-Georges à ses cotés il perd toute crédibilité
C'est un "relookage"(que les auditeurs de RC me pardonnent) du trés antique PC

Rédigé par : bébert | 18 mar 2012 19:00:34

Dans un pays communiste satellite de l'€URSS je ne vois pas où est le problème. Laguiller, Besancenot, Mélanchon sont des dieux pour plus de Français que vous ne croyez. Même certains cadres de l'industrie du privé y croient, alors...

Rédigé par : dudul | 18 mar 2012 19:03:18

LCi parle de 30 000 manifestants.
Pas de quoi fouetter un chat :
http://lci.tf1.fr/politique/elections-presidentielles/demonstration-de-force-de-melenchon-dimanche-a-la-bastille-7073687.html

Rédigé par : Sopotec | 18 mar 2012 19:04:49

Ce serait scandaleux si c'était la première fois : comme c'est une habitude, je ne vois pas bien où est le scandale...

Rédigé par : PK | 18 mar 2012 19:24:47

Mélanchon, vieux franc-maçon, comme Me Collard, jouit de l'appui des médias, même "de droite". Il est en réalité le cache-misère du parti communiste. Il est l'idiot utile du PC dans sa politique de "front". Il faut dire qu'il joue parfaitement bien son rôle.

Quant à croire au 120 000 manifestants, allons donc soyons sérieux !

Je ne suis pas loin de penser que le parti communiste a parfaitement bien contrôlé sa "disparition". Marx lui-même avait déjà joué cette comédie en 1871. A l'époque le parti communiste avait disparu... officiellement. En tous cas le programme du parti communiste tel qu'il est exposé dans Divini redemptoris est appliqué sans faille : féminisme, avortement, destruction de la famille, négation pratique des droits de l'homme. La société entière de l'extrême-droite à l'extrême-gauche est respectueuse de ce programme, voire le met en œuvre.

http://www.vatican.va/holy_father/pius_xi/encyclicals/documents/hf_p-xi_enc_19031937_divini-redemptoris_fr.html

Rédigé par : Denis Merlin | 18 mar 2012 19:36:14

@ Denis Merlin
M LE PEN a proposé de d"rembourser l'avortement, et d'aider les mères, ce qui la différencie de MELANCHON. Voir ses réponses à Civitas.

Rédigé par : PG | 18 mar 2012 20:59:22

Après la manifestation, la place de la bastille était absolument dégoûtante. Il y a eut une débauche de moyen sur les affiches et les drapeaux qui jonchaient la place. Pas un mobilier publique épargné par quatres couches d'affiches…

Ça reste moins sale que la Gay Pride, qui explose tout les compteurs. Je n'ai jamais vu ça à la marche pour la vie.

Rédigé par : Étienne | 18 mar 2012 21:44:27

30000,120000,1000000,1500000 et puis quoi? ils nous prendraient pas pour des imbéciles (et je suis poli),ont n'a peut être pas des yeux pour voir !! la petite place de la Bastille,çà ce voit qu'ils n'ont jamais vu le million ou les 2 millions de manifestants à Madrid ou Barcelone.Laissons ces démagogues gauchistes à leurs doux rêves de révolution prolétaire (avec quels ouvriers,il n'y a plus d'usine et de fait plus d'emplois,des doux rêveurs,je vous dit.)

Rédigé par : toni | 18 mar 2012 21:50:17

Bon, l'article parle de plusieurs trains et cars... cela dit, sans dire combien les avaient empruntés.

A comparer avec le traitement médiatique de la Marche pour la Vie à Washington cette année, où l'afp avait eu l'outrecuidance de parler de quelques centaines de manifestants.
http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2012/01/lafp-continue-de-manipuler-la-r%C3%A9alit%C3%A9.html

Rédigé par : Jean | 18 mar 2012 22:49:32

Ca pue effectivement la manipulation, avec l'habituelle complicité des médias. Dans l'après-midi les prises de vue sur BFM TV (il y a des complicités qui ne se démentent pas ...) étaient clairement orientées pour faire "masse".

Rédigé par : Lug | 18 mar 2012 23:03:34

Je me suis rendue sur place, et il faut être honnête, ils étaient véritablement très nombreux, je pense qu'ils dépassaient effectivement les 30000 personnes.

Cependant, et comme souvent dans les grands rassemblements de gauche, cette manifestation était parfaitement disparate. Chacun y était pour défendre son bout de gras, et il n'y avait pas la moindre unité (à part de couleur : rouge!) entre les uns et les autres.


Par ailleurs, j'ai été frappée par le type de population : pas d'ouvriers et de paysans, ni d'immigrés ; globalement des gens très correctement habillés, très propres sur eux, et qui criaient l'Internationale en filmant la manif avec leurs smartphones de dernière génération...

Rédigé par : Durand | 18 mar 2012 23:20:48

franchement on se fiche pas mal de quelques centaines de manifestants de gauche !!

Rien entendu aux infos en tout cas !

Rédigé par : scat | 18 mar 2012 23:43:52

Mélenchon joue au Le Pen de gauche.

Mais le vrai problème, c'est que 90 % de ses électeurs se reporteront sur Hollande au second tour.Le Front de Gauche va être la roue de secours du P S.

On chercherait en vain la même "discipline républicaine" à droite !

Rédigé par : lama12 | 19 mar 2012 08:30:05

En parlant d'insurrection,Melanchon rabat la droite frileuse vers Sarkozy....Cette manif montre que la cgt a mis le paquet pour assurer la logistique et le maintien de l'ordre.Mais jusqu'où ira son soutien au troskiste-maçon,s'il se laisse emporter par ses talents oratoires (indéniables)...Quel dommage qu'il n'y ait pas eu un duel avec le Pen(papa)...!

Rédigé par : senex | 19 mar 2012 08:46:14

"30 000 personnes" (je pense que c'est le vrai chiffre), ce n'est rien quand on "possède" les municipalités, les syndicats, les grandes entreprises, que l'on ne compte pas (inépuisable trésor de guerre acquis par voleries souvent "légales"...) Comme le fait justement observer Durand, tous y viennent pour leur fric, pour leurs intérêts (vrais ou imaginaires), mais pour leurs intérêts à court terme.

A comparer avec les 7 ou 8 000 défenseurs de la vie et des droits de l'homme qui viennent à leur frais et sans aucun bénéfice pour eux. Au contraire, il n'y a que des coups à prendre pour ceux qui ne vous le rendront jamais (les pauvres, ils ne le peuvent pas !). Là c'est véritablement énorme, gratuit, généreux.

Rédigé par : Denis Merlin | 19 mar 2012 08:54:52

Si j'en crois @ Durand, témoin direct , il s'agit une fois de plus de la fricocrassie gaucharde , qui regroupe en effet des gens de toutes tendances, dont le seul point commun est l'appartenance à une espèce particulièrement haïssable, égoïste, infantile, irresponsable et menteuse. En tous temps cette espèce à l'apparence frivole a eu du sang sur les mains..

Rédigé par : Michèle | 19 mar 2012 09:18:47

Mélanchon refuse d'aller chez Ardisson si Quatremer et Barbier sont là : http://www.dreuz.info/2012/03/melenchon-thierry-ardisson-est-pourri-jusqua-la-moelle/
Et les médias qui critiquent l'attitude de MLP face à lui, vont-ils en parler ?

Rédigé par : Jean | 19 mar 2012 10:48:10

Mélanchon un "bourge friqué" comme l'étaient en leur temps Hébert et Robespierre!

Rédigé par : c | 19 mar 2012 11:08:28

Ridicule cette "bataille" de chiffres ! les résultats des élections attesteront du poids des uns et des autres . de toutes façons ...La Bastille ,après avoir été une prison vide et sa prise ....du Cinéma (avant les frères Lumière) est devenue ...un Opéra pour Castafiore en recherche de rôle !

Rédigé par : piques-à-sots | 19 mar 2012 11:13:08

Je suis navré mais c'est votre article qui est une intox, j'y étais, et meme si 120 000 me parait trop impressionnant pour être vrai, il y avait beaucoup de monde. Le cortège était très long puisque même en doublant de nombreux "chars" je ne suis pas parvenu à voir le devant du cortège, que je découvre maintenant dans votre article.La place de la Bastille éait pleine à craquer ainsi que les avenues annexes jusqu'à je ne sais où. Je suis moi-même déçu: je ne comprends pas que l'on n'ai pas de photos prises de haut. Ce que l'on pourrait critiquer serait le fait que la marche à compromis en partie le moment du discours puique celui-ci était court et l'on avait du mal à l'entendre..

Rédigé par : Benoit | 19 mar 2012 12:20:01

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

apee 31/03/2012 20:18


Mon mari, né en France après la guerre de 1945 ,d'origine ukrainienne, dont les parents ont fui les Allemands et Les communistes , alors quand je vois en France ces drapeaux rouges,je me demande
comment ce mot existe encore en France, le Communisme, lui qui a de par le monde tué plus de cent millions de personnes!!!!!

Tartempion 19/03/2012 22:48


Parler d'insurrection en tant que candidat aux présidentielles après avoir flatté le Grand Orient de France sur la démocratie c'est fort. Il sont beaux et jeunes les cgtégistes ... Les mêmes
faces pâles, délabrées et aigries de la petite foule exogène en rouge qui tentaient sans succès de remplir la petite place du microkremlin de M. Bangou, le jour de la visite du ministre Claude
Guéant en Guadeloupe. Il ne manquait plus qu'un bon samaritain.

Edouard Boulogne 19/03/2012 22:55



Mhhhh! Cher lecteur, j'ime votre petit billet. Vous avez choisi les mots qu'il fallait. Mhhhh!



Castets 19/03/2012 19:08



Bonjour Mr Boulogne, merci pour votre point de vue, je vous livre le mien !


Bravo  à JLM,


Bel effort, la Constitution autorise toutes les audaces ! Ta force de tribun "kamarade" a permis de gommer la triste histoire du Communisme dans le monde, il n'y aurait donc d'extrémisme qu'à
Droite et pourtant ta parole semble claire, seule l'écharpe pourrait trahir tes intentions profondes sous le maquillage !
De grands peuples historiquement communistes quittent ses diktats pour évoluer et nous... On rêve encore de l'expérimenter, le panurgisme est en route ; FH avait pourtant promis aux Anglais que
ce phénomène était éradiqué dans l'hexagone !
NS apprécie ton ascension ; mais certaines alliances peuvent être toxiques à terme, j'en connais au moins un qui commence à transpirer derrière ses lunettes...
Merci à la Droite et à la Constitution qui autorisent déjà avec les institutions à Gauche une vraie Révolution, ne reste à gagner que le Gouvernement et l'Assemblée... Une broutille ! Une
possible Démocratie sans aucun contre-pouvoir se profile à l'horizon, le peuple semble le souhaiter, mais en est-il bien conscient, alors allons y ! La vraie Révolution, c'est dans le futur
immédiat post consultation qu'elle pourrait avoir lieu... La dernière peut-être, hélas ! le peuple anxieux est déjà sous antidépresseur, il suffit de patienter !


Bonne soirée, Cjj

Jean-Paul Chartres 19/03/2012 18:03


Monsieur le Scrutateur : êtes-vous en train d'insinuer que le parti d'extrême droite de référence (celui des fameux nazis) s'appelait le parti national socialiste ouvrier allemend ? Oui,
socialiste ouvrier. Ou que la tyrannie communiste qui a dévasté la planète pendant totu le XXe siècle était coachée par la sinistre Union des Républiques Socialiste - oui, socialistes -
Soviétiques ? Ou encore que les trostkistes - dont se réclame Monsieur Mélanchon et sa clientèle - étaient l'une des composantes sanglantes de ces bolchéviques qui ont mis en place le terrorisme
soviétque en 1917 (avec la complicité du capitalisme anglo-saxon, il est vrai, aussitôt que celui-ci s'aperçut que les "bolchos" avaient gagné la partie - funeste orléanisme du capitalisme
opportuniste) ?