Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Coup-de-gueule.jpg

 

Un de nos correspondants martiniquais nous envoie cette information assez intéressante sur les mobiles profonds des « zélites » de l'île soeur, dont on comprend que nos « zélites » guadeloupéennes soient tellement pressées de les rejoindre, grâce à un petit ( juteux.....pour eux !!! ) « changement statutaire ». Une expression qu'ils ne semblent pas pouvoir prononcer sans éprouver une jouissance quasi orgasmique, difficilement dissimulée. En Gwada, le peuple ne semble pas particulièrement pressé de leur fournir cette machine à spasmes.

Min fo nou reté véyatifs, ti males!

Le scrutateur.

 

 

 

      Lien : 

53.988 € de cadeaux pour les élus régionaux en Martinique...cette année le Père Noël est tout sauf une ordure...

 

 

Cliquez donc ci-dessus, et vous saurez d'où vient cette information, si c'en est une. 

Et si c'est est une, elle vaut bien le commentaire ci-dessous.

 

 

 

 

 

 

Ô les pauvres !

 

 

Les élus régionaux de la Martinique connaissent tellement bien le Père Noël qu'ils lui tiennent la main quand il fait coucou ou quand il signe les chèques : c'est pour cela qu'ils viennent de s'octroyer une modeste dotation de 53.988 € pour achat de leurs cadeaux de Noël, modeste dotation ratifiée par eux-mêmes, puisque l'une des ruses de l'Assemblée unique (don l'Assemblée unique est un véritable laboratoire) c'est de permettre aux chiens de s'attacher eux-mêmes avec des saucisses, sous l'oeil ébahi des TGC (très grands constitutionnalistes) qui ont concocté pour la Martinique un statut dont on reparlera, et pas forcément pour en dire du bien. Ceux qui ont ourdi la choses s'en souviendront-ils ? Nul loi mémorielle, en tout cas, ne les obligera à reconnaître leur responsabilité dans la démolition institutionnelle de la dynamique française aux Antilles.

 

Il y a bien eu un certain nombre d'électeurs "responsables" pour rendre possible un tel schéma, non ? "Responsables" et "surpris" ? Allons ! Allons ! 

 

La politique, c'est dur. On prend des coups. Personne ne vous fait de cadeau (hi ! hi ! hi !). Alors, comme les politique sont là pour réparer les injustices, ils apprennent à prodiguer des bienfaits. Forcément, ils s'entraînent sur eux-mêmes. Et, comme nous l'a appris DSK, il faut beaucoup d'amour, quand on a fait don de sa personne à sa patrie. Alors, puisque personne ne vous dit jamais merci, il ne faut pas que les meilleurs du "peyi a cé ta nou" oublient de se prodiguer de ces petits encouragements qui donnent du coeur à l'ouvrage quand toute sa vie n'est que dévouement. Evidemment, entre ne pas s'oublier et s'oublier, la frontière est assez mal tracée...

 

Cette conception du bien commun, est à l'image de la Martinique voulue par les indépendantistes avoués ou camouflés : une Martinique qui prend en main son destin : une Martinique à qui les élus uniques veulent faire croire au Père Noël. À juste titre, puisqu'ils sont... le Père Noël.

 

Divisée par le nombre de membres de l'assemblée soit 41, ce petit cadeau collectif se traduit par un montant de 1.316,78 € par Petit Père Noël du Peuple mahawrtiniquais.

 

Ce sont là des moeurs bien de chez nou. Pas de chez Yo. Car Yo, ce sont les pwofitasyonneurs patentés qui passent leur vie à exploiter le peuple mahawrtiniquais : ce  esklavjisses, nient la souffrance du peuple mahawrtiniquais et mépwize sa dignité èque son identité kiltirel. 

 

La politique, c'est une vocation. En plus, c'est une ambition théologale. Exactement comme la foi, l'espérance et la charité.

 

André Derviche.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Michaux-Véyé 31/12/2011 02:38


Assemblée Inique. Eh oui quand on se souvient du pourcentage des votants. Sans oublier que le "référendum" se composait de deux questions piégées avec 2 semaines d'intervalle entre les deux
questions. Yo couillonné yo.


Quant au suivisme guadeloupéen souhaité par la propagande inique, ils peuvent toujours se toucher profondément.


La Guadeloupe a battu le record FRANCAIS de consommation de champagne cette année encore. En pleine crise dite du capitalisme. Elle est trop bonne .


Une claque magistrale dans la djeule de la propagande ethnico-nazie CARAYIBÉYIÈNE