Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Ecrasante défaite des séparatistes.

martinique.jpg

Il est 22h30 ce dimanche 10 janvier 2010.
L'on me téléphone, de la Martinique, de Sainte Anne (Guadeloupe) , de Baie Mahault : " Nou fouté yo! "!
Et c'est vrai! Malgré une information orientée, au service des séparatistes, les Marie-Jeanne, les Claude Lise, les Karam, malgré un terrorisme intellectuel, et terroriste tout cours parfois, à l'instar de ce qui se passe en Guadeloupe du fait du LKP, les résultats sont éloquents. La Guyanne dit NON à l'autonomie (première étape) par près de 70%.
A la Martinique les résultats définitifs ne sont pas encore connus. Mais le pourcentage des suffrages contre l'autonomie flirte avec les 79 %.
C'est bien.
Ces résultats vont dans le sens que j'attendais, car je n'ai jamais confondu les peuples de nos îles avec la minorité qui prétend les représenter, fidèlement aliénés aus "idées" de l'intelligentzia européenne extrémiste, ou bourgeoise, qui les a soutenu constamment depuis près de quarante ans, et qu'attestait encore hier la présence dans la manifestation ratée du LKP, d'Olivier Besancenot, et les articles alambiqués du journal le Monde, ou du Point, journal de la fausse droite française;
En Guyanne, le président du conseil régional Karam, désavoué prétend qu'il ne se représenrera pas aux prochaines élections régionales.
Que n'en fait autant, en Martinique Alfred Marie-Jeanne?
Mais, gardons nous de nous réjouir trop vite.
Martiniquais et Guyannais, doivent éviter dans 15 jours un piège encore plus redoutable que celui qu'ils ont éventé aujourd'hui.
Les déclarations du faux jeton Serge Letchimie, ce soir à Fort de France le montre à l'envi.
Nous aurons l'occasion d'y revenir longuement ces jours prochains.
En attendant réjouissons nous de notre victoire.
Mais fo nou rété veyatifs.

Edouard Boulogne.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

deef 11/01/2010 21:41


"Notre" ? mais les Guadeloupéens n'ont pas voté, il me semble.
À part ça, et sans vouloir vous manquer de respect, jamais vu le point Godwin aussi
rapidement atteint dans un échange...


Edouard Boulogne 11/01/2010 21:46


Cher lecteur, vous avez en face de vous, ou du moins de votre écran, l' un des blogueurs les plus victimes de cette réduction ad hitlerum, en Guadeloupe du moins. Les Guadeloupéens ont voté sur le
même sujet en 2003. NON à 74 %. Ils veulent nous faire revoter. Non pas de Sirius, mais de P à P ou F-de-F c'est le même combat, comme en 85, Deef!!!


deef 11/01/2010 18:39



Le paradoxe (savoureux pour moi, sans doute plus amer pour vous, si toutefois vous avez
l'honnêteté intellectuelle de le reconnaître), c'est que les pièges dont vous parlez ont été posés par ce président (et son gouvernement) que vous chérissez tant et qui avait vivement encouragé
ces consultations — invoquant la nécessité de changer de statut — lors de son déplacement aux Antilles, le 26 juin 2009 dernier.


Étrange comme semblez l'oublier fort à propos et que vous ne lui en teniez nulle rigueur...


En plus, il me semble que vous étiez vous aussi à 100 % pour le "changement" et contre "l'immobilisme" il n'y a pas si longtemps encore, et vous encensiez même ces thèmes avec
emphase dans votre article de mai 2007 "Sarkozy, président de la république".
Le changement, il faudrait toujours qu'il s'opère ailleurs et pour les autres, mais jamais chez soi ni pour soi... n'est-ce pas ?


Ceci dit, ne vous méprenez pas, personnellement, la clairvoyance dont ont fait preuve les Guyanais et les Martiniquais lors de ce vote me fait bien plaisir, même si je ne suis concerné que de
très loin. 



Edouard Boulogne 11/01/2010 21:34


Je n'ai jamais été sarkoziste, sauf... conjoncturellement, en mai 2007, quand il s'agissait de choisir entre lui, et...ségolène, qui était aux côté de Domota, il y a un an. Vous dites que vous ne
suivez les choses que de très loin. Le point de vue de Sirius, est pratique. Mais de là haut, les fumées des chambres à gaz de Hitler n'apparaissaient que comme de vulgaires boucans!!! Notre vote
vous fait plaisir? Tant mieux! Vous avez mon absolution mon fils ...un peu taquin! Le Scrutateur.


vive 11/01/2010 16:14



Bravo les Martiniquais quelle leçon de démocratie, de lucidité et d’intelligence, avec ce vote du 10. Mais tout n’est pas fini, loin de
là.


La seconde consultation est vicieuse et nous devons rester vigilants. En effet, nous devons bien comprendre que cette 2nde consultation
(qui n’aurait jamais du exister) a pour seul but de donner une 2ème chance à un oui que nous aurions refusé à la 1ère.


C’est là le piège de sarko & co: tout faire pour nous amener a voter dans le sens qu’ils
souhaitent et ce de manière on ne peut plus malhonnête et pervers.


Nous devons être bien conscients que si par malheur le oui l’emportait le 24 nous serons sortis du droit commun (comme le souhaite
sarko et les apprentis roitelets) avec une “collectivité unique” régie par une loi organique ou simple. C’est à dire qu’encore une fois on nous propose de voter pour un sac vide, qui sera rempli
après ce vote par sarko et les apprentis roitelets, sans que nous ayons notre mot à dire.


Demandons nous pour quelle raison ils veulent absolument nous faire voter maintenant pour une “collectivité unique” alors que la
réforme Balladur prévoit 2 assemblées mais avec les mêmes élus qui les gèrent et ce pour toute la France? Pour quelle raison devons nous avoir un système à part et de ce fait sortir du “droit
commun”? Pourquoi ne pose-t-on pas cette même question aux métropolitains (sommes nous une autre catégorie de citoyens qui ne mérite pas le même traitement qu’en métropole)? Eh bien la réponse
est simple!! Le but en nous sortant du droit commun (en nous régissant par une loi organique ou simple), en nous mettant à part, est de ne pas être obligé de nous appliquer les mêmes lois qu’en
métropole et de décider à leur convenance de ce dont nous bénéficieront ou pas.


Refusons une seconde fois ce piège grossier et montrons encore à tous ces abrutis, agités du bocal, notre perspicacité en votant
MASSIVEMENT encore NON le 24.


Donnons une leçon magistrale à sarko & co afin qu’ils comprennent, une fois pour toutes, que nous ne sommes pas les crétins qu’ils
croient et que nous voyons très clair dans leur jeu. Ne nous laissons pas manipuler comme ils ont ténté et tentent encore de le faire à travers leur médias (ignorants, analphabètes, malhonnêtes
et nuls). Ne nous laissons pas intimider ou manipuler par ces valets de la république qui viennent ici essayer de nous convaincre de voter oui et qui, n’auront en aucun cas a subir les
conséquences du désastre!!!


Laissons les à leur absence de conscience et pensons à nous en du défendant corps et âmes.
Votons NON le 24.



hello 11/01/2010 14:37


Les termes peu élogieux de Raphael Confiant s'appliquent assez bien à lui meme finalement ;
80 pour cent des électeurs lui souhaitent "bon vent" IL SUFFIT MAINTENANT!


Dissident 11/01/2010 12:53


Réaction furieuse de Raphael Confiant :
 
"À ces gens, je dis: allez vous faire foutre! À ce peuple, je dis qu’il n’est qu’une sous-merde, un ramassis d’aliénés, d’alimentaires et de lâches. Une tâche sur la carte du monde, une salissure.
Un étron"

La camisole et vite, l'illuminé perd la boule par dépit.


Edouard Boulogne 11/01/2010 13:29


Les Martiniquais et Guyanais savent ce que pensent d'eux, le représentant le plus connu de son "intelligentzia". A 80%, calmement ils lui ont répondu hier. E.Boulogne.

PS : J'ai reçu d'autres commentaires, enthousiastes sur la journée d'hier. Pour l'instant ils ne passent pas sur le site.
Espérons que ce problème technique d'Over Blog sera vite rétabli.


Dissident 11/01/2010 04:01


79 % en Martinique.