Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

 

le-prince-William-et-Kate-Middleton1.jpg

 

 

En Angleterre, aujourd'hui, le roi ( ou la reine ) ne gouverne pas. Cette tâche est de la compétence du gouvernement, responsable devant le parlement britannique. Mais la royauté, chez nos voisins de l'Europe du nord, n'est pas que de la ferblanterie dorée. Elle est de l'ordre du symbole. L'on s'en aperçut jadis durant la seconde guerre mondiale où le royaume uni ,et la famille royale en son coeur, joua un rôle capital ( de "caput" en latin, la tête ) dans la résistance à la barbarie nazie.

Par delà l'alternance plus ou moins heureuse au Parlement, de la droite et de la gauche, la royauté représente l'Angleterre, LA NATION ( si j'ose employer ce mot aux consonances très républicaines ), par delà tous les clivages.

Il suffisait de contempler, ce matin, ce peuple rassemblé, uni, fraternel, enthousiaste et joyeux, autour de ses souverains, pour s'apercevoir d'une différence importante avec la France où la conquête du pouvoir suprême s'apparente aux luttes de gladiateurs de la Rome antique, sous le couvert de grands mots tel celui de démocratie.

Mais la Grande Bretagne réussit avec sa royauté traditionnelle la conciliation de la démocratie et de l'aristocratie au meilleur sens du terme. Et qui osera soutenir que le pays de l'habeas corpus est moins démocrate que la France?

Cela pourrait faire réfléchir, si l'on en était encore capable dans la descendance de Robespierre.

Par delà les dissensions qui ont opposé la France et l'Angleterre ( la perfide Albion ) ou les opposent encore, saluons le faste et la joie de nos alliés britanniques, la dignité, et la sagesse de la vieille reine Elizabeth.

Longue vie à William et Catherine, et Vive l'Angleterre!

 

Le Scrutateur.

 

http://www.officialroyalwedding2011.org/

 

 

http://www.youtube.com/watch?v=tN9EC3Gy6Nk

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

chabine doree 30/04/2011 00:49



Un des avantages de la monarchie constitutionnelle , c'est d'éviter que le chef de gouvernement se prenne pour un souverain ; le fait de devoir révérence à un roi ou une reine, même sans pouvoir
, influe sur l'attitude du chef de gouvernement , le ramène aux réalités , lui évite de "péter les plombs" .L'attitude du mythique CHURCHILL envers la jeune reine Elisabeth , toute de révérence
et d'affection , la guidant dans ses premiers pas de souveraine , illustre le fait que l'on n'est pas moins grand quand on s'incline devant un "principe".