Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

zephir-le-fourbe_2.jpg ( Ce déguisement d'hypocrite, ne trompe personne ). 

( Cet article de Maurice D, dans Minurne-Résistance, recoupe les analyses constantes du scrutateur, et la video sur « l'information » dans les écoles publiques, par de bien étranges missi dominici, et une sorte de chef de classe promue au rang de ministre, la Najad-Vallaud Belkacem, mérite d'être vue, revue, et diffusée. Le sommet de l'hypocrisie socialiste est atteint. LS. )

 

http://minurne.blog4ever.com/blog/lire-article-431391-9703110-mariage_homo___la_fourberie_des_socialistes__video.html

 

Décidément, si les islamistes sont à l'honneur, ce sont bel et bien les catholiques qui sont dans le collimateur de ce gouvernement fantoche ! Après la hargneuse crécelle verte qui voudrait bien exproprier les vilains curés réactionnaires pour loger de braves sans-papiers, voilà ce M. Peillon, ci-devant ministre de l'Education, qui se permet de sermonner l'enseignement catholique.

 

Réputée pour sa prudence et son souci de respecter la «liberté de conscience» inscrite dans la loi Debré de 1959, la direction de l'enseignement catholique avait adressé le 12 décembre une lettre aux 8500 chefs des établissements catholiques sous contrat. Rappelant «des références sociales aussi fondamentales que le mariage, union d'un homme et d'une femme», le texte signé par Éric de Labarre, secrétaire général de l'Enseignement catholique, invitait chaque établissement à «prendre les initiatives qui lui paraissent localement les plus adaptées pour permettre à chacun l'exercice d'une liberté éclairée». C'était bien le moins...

 

Arguant du fait que l'enseignement privé sous contrat bénéficie de subventions publiques (félicitons en passant les socialistes pour leur souci soudain de l'utilisation de l'argent public), M. Peillon voudrait donc interdire de "permettre à chacun l'exercice d'une liberté éclairée" ?

 

La "LIBERTE", M. Peillon, ça ne vous parle donc pas ? C'est pourtant écrit au fronton des édifices publics, et notamment des écoles ! Mais c'est sans doute un concept à géométrie variable et à utilisation sélective pour vous...

 

Qu'un pareil bouleversement de société, qui va mettre à bas une institution aussi ancienne que le mariage en la dénaturant de manière grotesque, doive être ignoré par les éducateurs, alors que simultanément on n'hésite pas à leur demander de revoir en négatif l'histoire de France et à faire  acte de repentance à toute occasion, met une fois de plus en évidence le travail de sape et de destruction nationale auquel se sont attelés les socialistes avec une efficacité redoutable.

 

Le plus beau dans cette affaire, c'est qu'il y a quelques semaines, un autre ministre de ce gouvernement, s'était permis de faire une propagande éhontée pour ce projet dans une classe de collège! 

( ci-dessous le lien. Sélectionner, cliquer sur Ouvrir le lien ). 

 http://minurne.blog4ever.com/blog/lire-article-431391-9703110-mariage_homo___la_fourberie_des_socialistes__video.html 

 

Lors d'une visite dans un collège du Loiret cet automne, la ministre du Droit des Femmes, Najat-Vallaud Belkacem, a présenté le «mariage pour tous» comme une «avancée».

«Cela va permettre plus d'épanouissement. Plus de liberté. Plus d'égalité dans la société», a-t-elle dit à une assistance d'une dizaine de collégiens dans le cadre d'une action de sensibilisation à la lutte contre l'homophobie, selon des images prises par BFMTV.

 

 

Ainsi donc, si l'on comprend bien les instructions gouvernementales, le débat est autorisé dans l'école publique (avec des éducateurs aux ordres) mais il est interdit dans les écoles privées, dites "libres" ?

 

La fourberie est clairement caractérisée !

 

Continuez comme ça, Messieurs du gouvernement de l'anti-France, et ce n'est pas un million de personnes qui vont défiler dans les rues le 13 janvier.

 

Ce sera la France entière !

 

MINURNE - RESISTANCE

 


FLASH INFO - DERNIERE MINUTE : GEORGINA DUFOIX RALLIE LA MANIF DU 13 JANVIER CONTRE LE MARIAGE GAY !

 

L'ancienne ministre de François Mitterrand, Georgina Dufoix, prend position contre le mariage pour tous et annonce qu'elle ira manifester le 13 janvier, dans un entretien au magazine La Vie.

Pour Georgina Dufoix, la proposition de François Hollande sur le mariage gay pendant la campagne présidentielle "ne remplaçait pas les notions de père et de mère par une 
notion neutre qui change la vie de tous les Français".
 "Il n'avait pas 
dit qu'il allait transformer le mariage tel qu'il est instauré", ajoute-t-elle. Et de préciser sa pensée: "Les statuts de mère et de père ont un impact dans l'intime de 
notre être. Il ne s'agit pas seulement d'un statut juridique. Ce sont 
des notions profondes et délicates qui nous structurent 
individuellement, dans le rapport aux autres, à la fois entre le père 
et la mère eux-mêmes, et dans la relation aux enfants et à la société 
dans son ensemble".

"Si François Hollande avait posé la question 
suivante: êtes-vous d'accord pour supprimer les mots père et mère du 
droit civil français et des codes qui régissent la famille, les 
Français s'y seraient opposés", estime encore l'ancienne ministre. "Nos concitoyens n'ont pas compris que 
derrière le mariage des homosexuels, c'est la théorie du genre qui est 
insufflée dans la société française. Cette théorie qui vient des États-
Unis estime qu'homme et femme sont interchangeables", conclut-elle.

(Source: Le Figaro)

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Paul K. Raillybe 06/01/2013 22:25


La grossièreté des temps, des méthodes et des projets est telle qu'elle a arraché à l'oncle Eusèbe le commentaire suivant : "Si seulement ils se contentaient de nous faire ch..., cela
pourraient encore passer. Là, ils nous ch... carrément dessus, et cela devient franchement insupportable." Pauvre oncle Eusèbe ! Il faut dire qu'à l'inverse de la grande majorité de nos
concitoyens qui a voté pour M. Hollande, et qui - vraisemblablement - s'en trouve ravie (à moins qu'elle ne soit muselée) l'oncle Eusèbe a l'impression qu'on se moque des Français, et qu'on leur
prépare le pire. Au point qu'il en délire : "Robespierre, au moins, avait le bénéfice du caractère expérimental de sa démesure, tandis que Groland, non seulement il n'a pas cette excuse, mais il
y prend un plaisir que l'on ne peut qualifier autrement que de malin". Ah ! malheureux oncle Eusèbe ! Le pire, c'es qu'il n'a pas fini d'en voir. En 1918, en Russie, certains pensaient que le
vent de folie ne durerait pas. En 1937, en Allemange,la propagandastaffel dérangeait aussi les honnêtes gens. Et l'église catholique de Bavière eut beau dénoncer les insanités en marche, quel
effet cela eut-il sur la détermination des maîtres du moment ?






Lot 06/01/2013 21:45