Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

 

Mai-67-en-Gpe.jpg

 

Monsieur Claude Houel avait envoyé au Scrutateur un commentaire intéressant sur l'article paru hier. Commentaire que je me suis efforcé de compléter hier soir. ( Lire la rubrique des commentaires).

Aujourd'hui notre ami nous fait part d'une émission sur les évènements de mai 1967 en Guadeloupe, dont il pense du bien, relativement à tant d'autres. Vous allez le lire plus bas. Il le destinait à être le commentaire d'un de nos anciens articles sur le même événement, mais qu'il n'a pas su retrouver sur le Scrutateur. Je rappelle qu'il suffit pour retrouver n'importe quel article, sujet, ou auteur ayant été publié sur le blog, de faire défiler la page d'accueil jusqu'à l'indication «  Rechercher ». Il suffit d'écrire dans le petit rectangle vierge, ce que l'on cherche pour le retrouver. (Voir la photo ci-contre).

 

Scrutateur-001.JPG

 

En attendant, merci à M.Houel, et à tous ceux de nos lecteurs qui s'intéressent au travail du Scrutateur, et y apporte leur collaboration.

E.Boulogne

 

 

 

un commentaire vient d'être posté par Claude HOUEL sur l'article La voix des lecteurs : Ce que n'avait pu dire eric Zemmour sans être condamné en France par le conformisme des imbéciles., sur votre blog Le Scrutateur.

Extrait du commentaire:


Bonjour M. Boulogne:Je ne trouve pas le lien pour proposer un article,j'utilise celui-ci,le sujet n'a rien à voir.

MAI 67

Hier soir la chaîne 13ème rue nous a présenté un documentaire sur les événements de mai 1967.


J’ai regardé ce film avec un préjugé défavorable tant les médias métropolitains nous ont habitués à une présentation partisane et orientée de ce qui se passé chez nous.


A  ma grande surprise j’ai constaté que ce thème douloureux de notre histoire a été  traité avec une
relative objectivité.


En effet, , on peut critiquer le recours pesant et lassant aux omniprésents Numa, Rainette, Domta, inlassables radoteurs d’une cause par eux magnifiée,mais dans le même temps on nous a montré l'
interview d’un CRS, présent à l’époque ou de M. Tomiche,syndicaliste organisateur de la grève des ouvriers du bâtiment, donnent une vision beaucoup plus proche de la réalité telle que je l’ai
vécue,jeune étudiant de 20 ans à l’époque.


Le reportage évite la présentation officielle des indépendantiste d’une légitime et pacifique  grêve réprimée de façon brutale et sanglante.Il donne des éléments de reflexion sur l’aspect
insurrectionnel de l’évènement avec le pillage des armureries et l’utilisation des armes contre les CRS.


Il n’occulte pas non plus la dimension raciste des attaques visant des civils blancs.


Il remet enfin à sa place de boute feu le Gong et autres organisations séparatistes dans leur participation aux évenements.


L’interview de Paul Tomiche qui dit son septicisme sur l’évaluation du nombre de victimes et qui replace bien l’histoire dans son contexte est précieuse si l’on songe aux positions
syndicalo-politiques de ce dernier en 1967.


Le documentaire n’élude pas la polémique relative au nombre de victimes et donne les


arguments des uns et des autres, sans prendre partie.


Il sera intêressant de voir les réactions de nos historiens locaux autoproclamés sur cette approche nouvelle qui ne correspond pas avec l’histoire qu’ils souhaitaient écrire.


Il est à remarquer que ce témoignage n’est pas passé sur une des chaînes locales, d’ordinaire plus réactives ,mais sur une chaîne nationale.


Il serait utile que tous les jeunes guadeloupéens, et les autres, regardent ce documentaire pour se faire leur propre opinion.



voir le commentaire

L'équipe de over-blog.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Claude HOUEL 17/08/2011 03:57



Pour ceux qui auraient loupé ce documentaire,instructif en dépit d'un titre racoleur,il sera re-diffusé le 21/08/11 à 19H00 sur la chaîne "13éme Rue".