Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Turam-roi-des-bobos.jpg

 

J'ai bien aimé Lilian Thuram, pendant un temps assez long. Et peu m'a importé qu'il soit un homme de gauche, même si, évidemment je l'eus préféré « à droite ».

Et puis, Thuram s'est mis à jouer « au monsieur je sais tout » ( même quand à l'évidence il ne savait pas ), et surtout au « monsieur propre ».

Ce dernier rôle surtout est difficile à jouer de façon crédible. Comme disait, ironiquement, Marc-Antoine, au sujet de Brutus, l'assassin de César, qui prétendait l'avoir tué par vertu « républicaine » ( déjà ) : « Et pourtant, Brutus est irréprochable »!

L'irréprochabilité est-elle bien le propre de Lilian? Est-il ce preux, que sans pudeur il s'affirme être, vêtu de probité candide et de lin blanc?

La question se pose, ce jour où il sera fait, non point chevalier (il l'est déjà ), mais « officier de la légion d'honneur », et, félicité suprême, par François Hollande lui-même.

Un beau sujet de discussion dans l'émission «  ca se discute » : faut-il distinguer l'honneur, et les honneurs?

Mais, soyons sereins,...Lilian est irréprochable.

Pour mieux en juger, consultez, à partir du lien suivant ( https://www.google.fr/search?q=lilian+thuram+socialiste&oq=lilian+thuram+socialiste&aqs=chrome..69i57.4097j0&sourceid=chrome&ie=UTF-8#q=lilian+thuram+karine+lemarchand ) la petite revue de presse que voici.

 

 

M-T Cicero. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Kronheimer 19/09/2013 00:21


Tout homme qui bat sa femme est un lâche et ne mérite que mépris.