Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Le-baiser-de-la-mort.jpg ( Letchimy-Alfred Marie-Jeanne. Le baiser de la mort. Lequel des deux survivra? ). 

 

 

 

( Je reçois ce courriel d'un ami, à propos de mon article d'hier «  Quand Letchimy délire ». Je le communique à nos lecteurs. LS ).

 

 

(…) Eh bien! cher scrutateur vous vous êtes fait un « ami » nouveau. Je pense à Letch Walépassa, le charismatique primus inter pares...

Le moins qu'on puisse dire, c'est que vous ne ménagez pas vos  
relations publiques auprès de l'homme le plus susceptible de France.

Eh oui ! Groland nous interpelle par sa réaction : Letchimy s'est  
senti blessé, humilié (!). Mais pourquoi donc ? Quel sous-entendu y a- t-il dans le propos de Monsieur Groland, quelle clé dont nous ne  disposons pas nous permettrait-elle de comprendre pourquoi M. Letchimy  est blessé, voire humilié par les propos de Claude Guéant ? Est-ce  parce qu'il estime qu'il est indigne de la France d'affirmer que  toutes les civilisations ne sa valent pas ? Est-ce indigne de ma  France de tendre vers une civilisation qui soit celle de l'excellence,  dans le respect de toutes les autres, mais dans le sens du  développement de toutes les qualités qui sont bonnes pour le bien  de la France, des Français et du monde.

Groland ! nous cache quelque chose. Un petit secret qu'il partage avec  Letchimy, peut-être. ?

taubira-debout.jpg ( Man Taubira, on fanm doubout. On croit distinguer, à un détail capillaire, Serge Letchimy saviurant les paroles de la passionaria guyanaise ). 


En tout cas, l'inévitable Taubira est partie au créneau. Taubira qui  crache sur l'histoire, mais - que les choses soient claires, puisqu'il  est question sans arrêt de l'arrachement au sol ancestral et de la  cruauté du sort des esclaves - Taubira qui doit son intégrité physique  à cette même histoire, qui l'a peut-être protégée de mutilations  sexuelles bien plus actuelles, bien plus concrètes et bien plus  douloureuses qu'un passé vieux de plusieurs siècles et qu'elle ne peut  en aucun cas prétendre avoir vécu dans sa chair mais qu'elle met en  avant à chaque occasion, dans la rancune et dans le parti pris.


Enfin, que personne n'ose dire que Letchimy décoiffe, parce que (demandez à Patrick Devedjan, il a fait rire la Martinique entière,  sauf ses amis politiques drapés dans leur dignité (ce que nous  pourrions appeler la Martinique Militante et enragée ) parce que  Patrick Devedjan, alors ministre de quelque chose, avait soi-disant  insulté le peuple mahawrtiniquais en mentionnant le mot « chauve » dans un  discours sur les spécificités qui ne donnent pas toutes droit à des aménagements législatifs systématiques).

Les crimes de lèse-Letchimy  sont plus nombreux qu'on ne l'imagine. Le défaut d'admiration, déjà  est passible des foudres de Jupiter...

Vous voilà prévenu, Edouard. Comme Le Pen et Claude Guéant, vous voici  promu au rang d'ennemi du Pays-Martinique et interdit de séjour dans  la Ville-capitale dont vous avez osé contester le « parfaitement-fondé » ( sic ! )  des éclats de celui qui fut son maire.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article