Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Les Roms et les belles âmes.

 

Romanichels.jpg

 

 

A propos des réactions du gouvernement français, somme toute minimales, respectueuses de la légalité, et attendues de la majorité des Français, en matière de sécurité, et plus particulièrement dans l'affaire dite des Roms, j'ai déjà, récemment sur ce blog, commis deux articles où je proposais des analyses argumentées, et modérées à l'appui de mon point de vue. Ces articles laissaient apparaître une certaine colère devant, la mauvaise foi, sinon des gens de gauche en général ( ne pas confondre le peuple en général, et ceux qui disent parler en son nom ) du moins de ceux qui se prétendent leur porte-parole. Je disais ma compréhension du point de vue du pape Benoit XVI, qui était dans son rôle en rappelant l'exigence de fraternité et de modération, mais aussi mon indignation devant les propos d'un prêtre lillois déclarant prier pour la mort de Nicolas Sarkozy, et celle, plus grande encore devant les comportements démagogiques de quelques évêques, toujours prêts à se démarquer des partis " de droite", ( ce qui d'ailleurs n'est pas dans leur mission) mais tout heureux de rallier le camp d'une gauche qui, cependant, au nom du laicisme, ne rêve que de la marginalisation définitive, voire de la disparition pure et simple du paysage social et culturel français du catholicisme.

Ainsi, il y a quelques jours l'archevêque de Toulouse, montait sur ses grands chevaux pour comparer le sort fait aux ROMS ces jours-ci en France, à celui réservé aux juifs pendant la dernière guerre en Europe ( sic ).

Voici que ce monsieur, aujourd'hui, tempère son propos. Est-ce le remord d'avoir scandaleusement menti qui l'inspire?

J'en doute. Mais Elie Wiesel, célèbre écrivain juif, et prix Nobel de la paix s'est insurgé. " La comparaison est inacceptable, dit-il. Des roms sont renvoyés, avec de l'argent, en Roumanie. Les juifs étaient déportés à Auschwitz, pour y être gazés, et calcinés".

Et le CRIF s'exprime dans le même sens.

Monseigneur, donc, nuance! Ô temps! Ô moeurs!

 

J'ajoute à ce billet deux liens. Le premier renvoie au journal Le Parisien, sur le même sujet.

Le deuxième au blog Nouvelles Persaneries ( cf les liens permanents du Scrutateur) qui exprime avec sa sensibilité propre un point de vue de bon sens.

Edouard Boulogne

 

 

 

 

http://www.leparisien.fr/societe/roms-compares-aux-juifs-l-archeveque-de-toulouse-tempere-ses-propos-30-08-2010-1048389.php

 

 

 

http://www.lescrutateur.com/ext/http://nouvelles-persaneries.blogspot.com/

 

 

vendredi 27 août 2010

Les Roms et les belles âmes

Je n'avais nullement l'intention de revenir sur la question des Roms, même si elle continue à occuper tout nos médias et le débat public en permettant, une fois de plus, aux belles âmes de notre beau pays d'exposer leur point de vue et surtout de prendre des poses avantageuses en mettant, comme disait l'autre,
« leur coeur en écharpe ».

Comme je n'appartiens pas, vous l'aurez déjà constaté, à cette catégorie supérieure, je souhaitais cesser de m’exprimer sur cette question, d'autant plus que j'ai été fort occupé, ces dernières semaines, par un projet éditorial dont je parlerai plus en détail, directement et à titre personnel, à mes rares, mais fidèles lecteurs qu’il concerne un peu.

Le malheur a voulu que ce matin du 27 août 2010, j'écoute, d'abord d'une oreille un peu distraite puis plus attentive, sur RMC, la conversation entre Bourdin et Besson.

Le premier, qui était autrefois un journaliste convenable (mais sans plus), dans le style radiophonique du matin où la finalité, unique et commune à toutes les radios, est de passer des publicités entre les élucubrations des auditeurs qui téléphonent, tourne de plus en plus à la belle âme. Il se pose désormais à la fois en champion de la vérité radiodiffusée et en défenseur des pauvres et des opprimés, catégorie dans laquelle ses fonctions et son mode de vie ne me paraissent pourtant pas le ranger.

Besson, lui, est évidemment en première ligne en ce moment mais, globalement, ne s'en sort pas mal, car le bougre a été rompu aux exercices polémiques par son long séjour au sein du parti socialiste où la sodomisation des diptères (comme disait le regretté Gastounet) ert l’art de parler pour ne rien dire sont deux des spécialités de cette force politique majeure.

Je vous épargne donc le détail de cet entretien marécageux où il ne s’est rien dit de nouveau, Besson se bornant à répéter, ce qui est l'évidence, que les expulsions de Roms, mis à part la brutalité de la destruction de certains de leurs camps illégaux qu’il s’est abstenu d’évoquer, se font dans le respect de la législation française comme des règlements européens, puisque ces populations enfreignent la loi française, ne serait-ce (et c’est le moindre de leurs délits) qu’en enchaînant les visas de séjour de trois mois, à la queue leu leu. Ce fait pose tout de même le problème des modalités de délivrance de tels visas, qui sont nécessairement établis par une autorité française. Il est probable, et je reviendrai sur ce point, que les belles âmes qui suscitent et animent les associations de défense de ces populations sont complices de ces entreprises, comme l'étaient parfois les gens qui vendaient des certificats d'hébergement à des étrangers qui en avaient besoin. Dans une petite commune de Haute Savoie, un mien cousin, conseiller municipal PS, qui s’occupait de ces questions, avait ainsi compté qu’une belle âme de la commune avait établi, en une seule année, 54 certificats d’hébergement !

Besson est resté discret (et Bourdin, pas fou, n'a pas insisté) sur la question du coût total et réel de ces expulsions (3000 € par personne dit-on), prétendant même, et ce fut sa seule faute, ne pas savoir le coût d’un charter pour la Roumanie (ce qui est hautement invraisemblable) et même ignorer l'existence de ces contrats prétendument de « réinsertion sur place » (3500 € par contrat dit-on).

Tout cela ne sert évidemment rien et les expulsés reviennent quelques semaines voire quelques jours plus tard, comme le disent d'ailleurs ouvertement dans les médias les belles âmes qui animent leurs associations. Ils ont désormais en effet trouvé cet argument économique pour essayer de contrer la politique d’expulsion, ce qui n'est pas faux, en affirmant que ces expulsions ne servent à rien. ces belles âmes pourraient même ajouter qu'elles risquent, vu les conditions dans lesquelles elles s'opèrent, de susciter de nouvelles vocations dans la communauté des Roms de Roumanie. Faut-il prendre au sérieux ceux qui prétendent que Herr Ratzinger a suggéré, pour éviter les retours des expulsés, de leur faire un tatouage d’identification sur le bras ?

Naturellement ni Besson ni Bourdin n'ont à aucun moment évoqué la politique officielle roumaine qui, dans les faits, suscite au moins, à défaut de l'organiser, la migration des Roms vers l'Europe de l'Ouest, en dépit des milliards d'euros que verse, en toute innocence, la Communauté européenne pour favoriser l'intégration de ces Roms en Roumanie. L'UE qui nous donne des leçons sur ce terrain serait bien inspirée de balayer devant sa porte et de s'enquérir de ce que deviennent, réellement, les milliards qu'elle verse à la Roumanie pour intégrer les roms. Sans doute servent-ils au moins à payer le salaire et les voyages du Secrétaire d'État roumain à l'intégration des Roms qui vient de nous faire l’honneur d'une visite à Paris et qui, à en croire Besson, n'a pas le moindre sujet de différend avec la France. Nous en voilà très satisfaits mais cela paraît, en la circonstance, le minimum.

Pour en revenir à nos belles âmes, du moins à celles qui apparaissent de plus en plus régulièrement sur les écrans de télévision, on pourrait aisément en esquisser une typologie sommaire. En gros, cela va du pédago en retraite (cheveux et barbe blanches, lunettes et looks post soixante-huitard) a la chaisière (vieille fille quelque peu racornie, le cheveu long et sale, lunettes en bataille). Je serais assez d'avis de mettre en oeuvre pour ces belles âmes une mesure très simple et qui permettrait rapidement, dans ce domaine, de trier le bon grain de l'ivraie.

Il suffirait de créer une nouvelle décoration (on sait que les Français en sont friands). On pourrait la nommer « le mérite manouche » ou « la légion d'honneur tsigane» et elle serait accordée à tout défenseur des Roms qui prendrait en charge (logement, nourriture, etc.) un Rom ou éventuellement une famille rom. Le nombre de personnes prises en charge de cette façon déterminerait l'accès à des grades de plus en plus élevés dans l'ordre ainsi créé (chevalier, officier, grand officier, grand croix, etc.). Pour les belles âmes qui, pour des raisons diverses et personnelles, ne pourraient loger un Rom ou une famille rom, on établirait, par équivalence, une contribution fiscale volontaire (de 5000 à 20000 €) qui permettrait, dans les mêmes conditions d'accès aux divers grades de ces ordres de s’y voir intégrer. Naturellement, l'attribution de telles décorations, s’assortirait du droit de porter l’insigne de l’ordre, soit à la boutonnière (en liséré ou en rosette selon les cas), soit en décoration pendante pour ceux et celles qui souhaitent manifester de façon plus claire et plus visible leur soutien aux Roms)
.
Restent à fixer le nom de l'ordre, la couleur du ruban et le dessin de la médaille mais je pense qu'il ne manquera pas de suggestions à la solution de ces questions, de toute évidence mineures, une fois que le principe de ma proposition aura été accepté.

5 commentaires:

CIMABUE a dit…

Usbeck bonjour

Je ne suis pas une belle âme qui rode autour des bidons villes pour son salut sans faire avancer une once de solution et en couvant ce qui valide son statut de généreuse passion du bénévolat et de l'abnégation de soi même  

usbek a dit…

Cher(e) Cimabue
Loin de moi l'idée de vouloir offenser quiconque et chacun est libre d'avoir ses oeuvres et ses pauvres!
Il faudrait tout de même, en revanche, que la presse dise de temps en temps la réalité des choses. On nous répète que la France est stigmatisée par tout le monde, du Pape (le plus mal placé de tous pour se manifester quand on connaît les richesses et les magouilles du Vatican!) à l'ONU (pas bien mieux dans un autre genre) mais on ne nous dit pas que nous sommes la risée de l'Europe de l'Est qui connaît parfaitement les réalités.
L'erreur de départ (et nous sommes très loin d'en avoir payé toutes les conséquences) est naturellement dans l'intégration de ces pays et d'une façon plus générale encore l'absurdité de toute la politique européenne que nos chers politiques ont imposé à la France qui avait clairement dit son refus de tout cela!  

Expat a dit…

Cher Usbek,

Votre vision du phénomène rejoint largement la mienne.

Cet été, faute de mieux, a été l'occasion aux grandes âmes d'exhiber leur compassion et de montrer leur vigilance face à un gouvernement dont les tendances nettement vichystes ont porté une ombre durable sur notre pays bien aimé (d'autres diraient ont porté une tache indélébile sur notre drapeau. En fait tout dépend si on est de gauche ou de droite) qui comme chacun le sait était il y a encore peu la patrie des droits de Homme. Période hélas révolue. Depuis que cet abominable descendant de Hongrois dirige ce pays.

Car les bonnes âmes aiment leur pays. Preuve en est : ils applaudissent des deux mains et des deux pieds quand, par exemple, les représentants du Niger, du Togo, de la Turquie, et de je ne sais encore quel modèle de démocratie respectueuse des droits des minorités, siégeant dans un machin onusien censé lutter contre les discriminations raciales, se mettent à fustiger la France. Le représentant du Niger, sans doute un réflexe de colonisé bien imprégné de l'histoire de France, n'hésitant pas à dire que le traitement fait aux gens du voyage lui rappelle Vichy. Ils applaudissent aussi quand le pape, hier personnage odieux, fait des constats du même ordre, alors que sur n'importe quel autre sujet ils auraient dénoncé une attaque inadmissible à la laïcité, dont d'ailleurs beaucoup ont perdu le sens, vu leur comportement vis-à-vis des revendications musulmanes. Inversion des valeurs sans doute, c'est désormais la gauche, et même encore plus à gauche que ça, qui refuse que la laïcité devienne un rempart contre l'expression religieuse hors du cercle privé. Mais nous n'en sommes plus à une contradiction près chez ces gens qu'on n'oserait pas, tant ils aiment leur pays, suspecter de tenter de ramasser des voix là où elles sont. Et il est clair que le hallal devient un label qui compte désormais. Ce que les porcs considèrent avec la plus grande satisfaction. Qu'ils se méfient cependant, on pourrait simplement décider de les éradiquer.

Donc ceux qui aiment tant leur pays, ceux qui ont un cœur gros comme ça, tellement gros qu'il a remplacé leur cerveau, se rebellent fort justement devant ces inadmissibles atteintes à la dignité de l'Homme, enfin des loubards de banlieue et des Roms. Parce que le Français de base, celui qui paie des impôts pour accueillir les autres et en paie ensuite pour les faire partir, ne semble guère faire partie de cette humanité tant défendue par non bonnes consciences. De lui, on s'en fout. D'autant plus que majoritairement il a voté pour ce régime pourri, ce qui témoigne soit de son immaturité, soit de son immoralité. Et que maintenant il semble approuver, disent les sondages, les mesures honteuses de Sarkozy. Dans les deux cas, immaturité ou immoralité, il doit payer. Ben oui quoi, c'est à lui de payer, pas à ceux qui veulent s'opposer au départ de nos hôtes jugés trop encombrants, pour des raisons diverses. Donc pas question pour eux d'accueillir et de prendre en charge, d'acculturer ces pauvres hères venus de loin, d'une contrée bien intolérante à leur égard, mais les rejoignant néanmoins dans leurs critiques, ce qui fait qu'on peut leur pardonner. Laissons ce soin à la collectivité.
Et demain les mêmes dont les cœurs auront encore gonflé manifesteront contre le chômage, l'insécurité vis-à-vis de laquelle le gouvernement se montre bien nul, la précarité, le déficit budgétaire …  

CIMABUE a dit…

cher Usbeck, point de souci, je ne me sentais pas attaquée
Je revendique plus de compétences techniques c'est tout
A régler ces problèmes invasifs de misère
Les régler au niveau européen
Quant à cette opposition juchée sur sa compassion qu'elle crève  

usbek a dit…

Cher Expat
Largement d'accord avec vous comme toujours! Quand serez-vous assez bon, afin de soulager ma pauvre plume, pour écrire, de temps en temps à ma place. Je sais bien que vous avez aussi vos oeuvres!

Une nuance infime : vous dites "le traitement fait aux gens du voyage lui rappelle Vichy". Je pense que cet homme pense plus aux pastilles, bien connues dans le Sud, qu'au régime, étant sans doute peu familier avec notre histoire!  

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

CH.FFRENCH 04/09/2010 17:25



Aujourd'hui 04 septembre, les belles et bonnes âmes sont dans la rue!


Embouteillages, rues salies, et hurlements de haine, ponctuent cette "marche pour la liberté", contre le nazi SARKOZY...


Du show-bizz, la vieille jane birkin, le nom moins vieux gaucho-alcoolo Berry, et la  plus vieille Régine "reine des cabarets"... Et j'en passe!


Que du beau monde!!!