Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

 

La medias au service du racisme : Cela pourrait vous arriver...

 

rue89-44e82.jpg

 

Cela fait déjà plus de deux décennies. J'étais en vacances, de passage à Paris. Assez tard dans la nuit, je rentrais à mon hôtel, par le métro, et je me trouvais à la correspondance de la station Jussieu.

Au détour d'un couloir, presque désert, j'aperçus trois jeunes hommes, de race noire. Des antillais, puisqu'ils parlaient le créole, en toute confiance, devant ce blanc dont ils ignoraient qu'il était créole, et, à leurs accents et tournures de phrases, capable de les identifier, très vraisemblablement comme Guadeloupéens.

Ces jeunes messieurs pourvus du matériel adéquat s'escrimaient fort sur les murs carrelés blancs de Jussieu. On pouvait lire : «  les nègres en Afrique »!

"Voilà pensai-je de la « bonne » désinformation. Demain, aux heures d'affluences, les noirs normaux, antillais ou africains, lisant les graffitis penseront que les Français blancs sont décidément très racistes. Ainsi, l'on désinforme, ainsi l'on rend la vie irrespirable, ainsi l'on crée des problèmes".

Mais depuis les années 1980, la subversion a fait bien des progrès. Aujourd'hui, RFO et TF1, le Mrap, et SOS-racisme, la Halde, et la ligue des droits de l'homme déferleraient dans le metro, dès potron-minet,  pour filmer, commenter, photographier, et diffuser à grande échelle les activités nocturnes, et subversio-artistiques, des jeunes militants des mouvements négristes dont j'avais surpris les flagrants délires.

Actuellement, la subversion s'est encore perfectionnée. Elle milite à plein temps, et est même subventionnée ( Halde, SOS-Racisme, etc).

Voici un exemple tout à fait récent de ses exploits.

Suivez donc le lien ci-dessous. Il est parfaitement édifiant.

 

Le Scrutateur.

 

( PS : Et, s'il vous plait, désormais ne dites plus j"e l'ai entendu à la Radio, vu à la TV". Comme s'il s'agissait d'une preuve.

 

 

 

http://www.dailymotion.com/video/xf8dv2_le-lynchage-mediatique-de-l-ophtalm_

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

JM cirederf 31/10/2010 13:55



Edouard,


Ton souci d'informer est louable et doit être encouragé. Je suis persuadé que bon nombre de "journalistes" de nos stations locales, sont aussi immondes que ces chroniquers cités dans l'info
transmise. Hélas, ni les supérieurs hiérarchiques, ni les controleurs du CSA ne se donnent la peine de veiller au respect de cette notion de vérité et d'objectivité dans l'information.


Le combat pour exterminer cette bête immonde qu'est le racisme et le lynchage médiatique qui est son corollaire, est encore long, quand on entend certains propos qui sont absouts malgré leur
virulence et leurs connotations racistes, alors que d'autres certes imprudents, valent à leurs auteurs les foudres de tous ces "organismes" créés pour faire plaisir à des désoeuvrés en mal de
publicité et de .......fonds spéciaux.


A bientôt


JMC 



Edouard Boulogne 31/10/2010 14:36



Cher ami,


Merci pour ton propos amical, et plein de bon sens.


"C'est, dit le proverbe, par la tête que le poisson pourrit". Et notre pays, notre civilisation sont aujourd'hui rongés par des malhonnêtes, des nihilistes, des malades et des complexés,
qui disposent de moyens de nuissance considérables, en particulier dans les médias, et dans ce qu'ils osent appeler "l'action culturelle".


Mais il ne faut pas penser en "battus". Aujourd'hui, c'est nous l'underground.


Par divers moyens, et noatamment sur Internet, des moyens s'offrent à nous "encore".


Il faut en user. Le combat pour une information libre et honnête doit être mené sans relâche.


Imaginons que cet article du Scrutateur, et les autres, soit répercuté par ses lecteurs.


Actuellement, Le Scrutateur est visité, en moyenne, chaque jour par 400 visiteurs uniques.


Défalquons un quart un quart de ces visiteurs ( donc 100, de simples curieux, ou des adaversaires). Il en reste 300.


Si chacun de ces 300 exporte l'article qui lui plait à 3 de ses amis sur leurs ordinateurs, et que ceux-ci, à leur tour en fasse de même.


Imaginons encore que ces 300 ( comme les guerriers spartiates de la bataille des Thermopiles, y compris, bien sûr Megistias!) cliquent sur l'onglet "J'aime ce blog , au haut de la
première page du blog; et qu'ensuite il clique sur "Partagez avec un ami", une fois, deux fois, trois fois, ...ou davantage!!!


Tu vois la démultiplication dont l'effort du scrutateur bénéficierait. 


Or, Notre blog n'est pas seul au combat. Pour parodier ( en souriant ) un discours célèbre d'un certain 18 juin, " Le Scrutateur guadeloupéen n'est pas seul, il n'est pas seul, il n'est
pas seul"!


Je crois qu'il est inconvenant de se plaindre d'être persécuté, et de ne pas se battre.


La passivité en l'occurence, n'est pas seulement un impolitesse à l'égard des veilleurs de la nuit. Elle est aussi, une incongruité, et une lâcheté.


Tu connais la devise du Scrutateur " Battant souvent, battu parfois, abattu... jamais"!


J'espère qu'elle sera de plus en plus celle du maximum de nos lecteurs.


Je te remercie de ton intervention.


Edouard Boulogne.