Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

S'il est élu, il octroiera certainement à DSK un "forfait partouze" ?

Chacun notera que la notion de responsabilité chère à Groland s'exerce jusque dans la... sexualité assistée.

Hollande veut «un forfait contraception» pour les mineurs

Groland.jpeg


François Hollande le 6 mars à Villeneuve-la-Garenne (Photo Patrick Kovarik. AFP)

Le candidat socialiste à la présidentielle annonce qu'il mettra en place l'anonymat et la gratuité de la contraception pour les mineurs s'il est élu.

François Hollande, candidat socialiste à l'élection présidentielle, a annoncé jeudi aux Lilas qu'il créerait, s'il est élu, un «forfait contraception» pour les mineurs garantissant l'anonymat et la qualité de la prise en charge.

«Il y a encore trop de retard en matière d'éducation et d'information sexuelles et trop de jeunes filles ne peuvent pas accéder à la contraception», a-t-il déploré devant la presse en marge d'une visite à la maternité des Lilas.

François Hollande a annoncé qu'il instaurerait «au lendemain de l'élection (...) un "forfait mineur contraception», qui donnera la gratuité, l'accès à un médecin dans l'anonymat et à une contraception de haut niveau, permettant à ces jeunes filles d'avoir toutes les possibilités de sécurité».

«Nous avons des jeunes filles mineures qui ne peuvent accéder à la contraception, pour des raisons qui tiennent à la géographie, à des situations de famille, à des préventions psychologiques», a-t-il regretté.

Il a aussi plaidé pour l'application de la «loi de 2001 avec toute la force nécessaire, pour qu'il y ait à tous les niveaux (collèges, lycées) des séances d'éducation sexuelle, d'information des jeunes par rapport à ce qu'est la vie sexuelle et surtout la contraception».

«Nous devons faire en sorte que la liberté soit donnée avec la responsabilité: nous mettrons tous les moyens dans les établissements scolaires pour permettre aux jeunes d'avoir la sexualité qu'ils désirent sans les conséquences qu'ils ne désirent pas», a expliqué François Hollande.

(AFP)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article