Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Les éructations de Confiant..

raphael-confiant.jpg


Le site Montray Kréyol, publie les réactions de M.Raphael Confiant, au vote, hier, des Martiniquais. Cet auteur, qui est bien davantage lu en métropole qu'en Martinique, où il ne trompe personne, aurait pu être ministre de l'éducation sous la présidence Marie-Jeanne d'une Ripoublique démocratique et populaire de la martinique.
Les Martiniquais ont préféré prendre leurs assurances.
Rappelons à M. Confiant, que ni en Guadeloupe, ni en Martinique, il y un an, il n'y a eu de grève générale, mais un blocage général de nos îles par ... la minorité d'hier.
Mais lisons plutôt pour savoir à quoi ont échappé nos frères et soeurs martiniquais. Le Scrutateur.



http://www.montraykreyol.org/spip.php?article3440 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Dissident 12/01/2010 21:28



Chomsky considère qu' « il y a le travail intellectuel, que beaucoup de gens font ; et puis il y a ce qu'on
appelle la "vie intellectuelle", qui est un métier particulier, qui ne requiert pas spécialement de penser – en fait, il vaut peut-être mieux ne pas trop penser – et c'est cela
qu'on appelle être un intellectuel respecté. Et les gens ont raison de mépriser cela, parce que ce n'est rien de bien spécial. C'est précisément un métier pas très intéressant, et d'habitude pas
très bien fait ». Il ajoute : « Ces gens-là sont appelés « intellectuels », mais il s'agit en réalité plutôt d'une sorte de prêtrise séculière,
dont la tâche est de soutenir les vérités doctrinales de la société. Et sous cet angle-là, la population doit être contre les intellectuels, je pense que c'est une réaction
saine. »



CH.FFRENCH 12/01/2010 19:19


Un référendum, c'est un piège à c..! Entendu! Mais qui le c.. dans l'histoire ?
Même le genéral s'est pris les pieds dedans, et il est parti...!


CH.FFRENCH 12/01/2010 19:14


J'ai été consulter le site montraykreyol! Bravo le racisme! Si un pauvre visage pâle avait ecrit seulement deux mots, comme il y en a dans tous les commetaires lachés comme des étron sur ce site ?
Aurait-il eu de l'eau pour le laver ? "MOIN PA KA CWOE"!


Dissident 12/01/2010 03:12


Le 24 il y a la piqure de rappel à planter dans le cul de Confiant en votant NON à ce piège sarkozien de bas étage.


Chantal Etzol 12/01/2010 00:04


Le virus de l'indépendantisme sévit depuis très longtemps au sein de groupuscules préten-
dus "intelligentsia", dans les départements français des " Amériques"; et jusqu'à semer aveuglément la mort en Guadeloupe.
Hier, n'en déplaise à M. confiant...et à tous les autres, les Guyanais et les martiniquais ont commencé d'appliquer une saine et vigoureuse prévention: deux doses simultanées du même Vaccin
démocratique: le vote. 
Mais pour qu'un vaccin soit vraiment efficace dans le temps, il s'avère indispensable de faire une piqûre de rappel : les guadeloupéens se chargeront, en temps opportun, de cette
mesure de santé publique   à l'égard du sieur Domota et de ses acolytes.
"Nous entrerons dans la carrière, quand nos ainés n'y seront plus".
Encore bravo ..et merci à tous ceux qui n'ont pas eu peur de RETABLIR LA VERITE!
                                                                                                Chantal
Etzol      


vive 11/01/2010 23:51



Mr. Confiant, ce que vous semblez ne pas comprendre c’est que ceux qui se sont exprimés masssivement dans les urnes (car ce sont des démocrates, eux, qui ne votent pas “à porté de callottes”)
sont de la majorité silencieuse. Ils ne sont pas violents mais utilisent les voies que leur offre la loi républicaine pour exprimer leur désaprobation. Ils ne sont en rien ce que vous décrivez:
je vous cite “À ces gens, je dis: allez vous faire foutre! À ce peuple, je dis qu’il n’est qu’une sous-merde, un ramassis d’aliénés, d’alimentaires et de lâches. Une tâche sur la carte du monde,
une salissure. Un étron”.
Pour le reste de votre déclaration je suis tout a fait d’accord avec vous et eux aussi certainement, et je vous cite encore:
“Jamais à Cuba (communiste), ni à Barbade (capitaliste), ni à Saint-Domingue (social-démocrate), on ne verrait le pays bloqué durant plus d’un mois à cause d’une grève générale.
JAMAIS!
Au bout d’une semaine, les forces de police ou l’armée débloqueraient les routes, rouvriraient les commerces et entreprises, rétablirait la libre circulation des personnes et des marchandises. Il
n’y a que dans ces colonies de consommation que sont la Martinique, la Guadeloupe et la Guyane qu’une telle chose est possible. Dans ces OVNI politiques, le Papa Blanc autorise ses chers enfants
nègres à brailler, défiler, réclamer, exiger autant qu’ils le veulent. De toute façon, personne ne mourra de faim! Il les autorise même à proclamer que «le pays leur appartient désormais» et que
le temps de la «profitation» est fini et bla-bla-bla…”
J’ajouterai que même en métropole chez “le papa blanc” cela ne serait pas admis, raison pour laquelle les “étrons” comme vous dites réclament (et par leur vote, fortement) que la loi soit
appliquée chez nous comme partout ailleurs en France, ni plus ni moins.