Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

 

Ch-Hebdo.jpg ( Je n'aime pas Charlie-Hebdo. Je sais qu'il est très à la mode, et qu'il convient de rire ( ou ricaner ?) , devant ses "oeuvres". Que voulez-vous, je ne suis pas convenable. Charlie est d'abord VULGAIRE. Pour moi, cela ne pardonne pas. Et puis il dit n'importe quoi. Il exprime à merveille le règne de la confusion intellectuelle qui caractérise le moment que nous vivons. Mais je pense qu'on ne combat pas ce genre de maladie par le canon, ou des attentats. Je crois au combat des idées, au travail intellectuel, au travail sur soi pour instaurer les valeurs qui nous paraissent dignes. Chacun doit le mener avec sa personnalité, dans son milieu de travail, en famille, à l'école, sur internet. J'accueile, chers lecteurs, vous le savez, toute contribution de vous que vous voudrez bien nous envoyer, dans l'esprit de ce blog, que vous connaissez. E.B ).

 


 

Le site, plutôt de gauche, AgoraVox publie ce jour la profession de foi d'un lecteur, fervent admirateur de Charlie Hebdo, qui proteste ,à juste titre ,contre l'attentat perpétré contre l'hebdomadaire satirique, par un groupe de pression islamiste.

Mais ce lecteur en profite pour exposer sa pensée concernant, non pas les actes excessifs accomplis par certaines religions, y compris par la religion chrétienne à de certaines époques, mais sur l'essence même du phénomène religieux, selon lui.

Le texte se veut "spirituel" ( forigolé). Il porte la marque des « maîtres » de la pensée unique, de ce « prêt à penser » qui pollue la vie sociale, mais à son insu, en toute bonne foi, avec l'assurance tranquille et superbe, qui caractérise les esprits incultes, mais qui s'ignorent comme tels.

Un tel texte mérite-t-il que l'on s'y arrête, qu'on consacre du temps à lui opposer des objections?

Mais la carence de plus en plus flagrante de « l'éducation nationale » à former des esprits capable de penser, de critiquer, d'argumenter, d'objecter incite à cette prise de temps.

Comme disait Nietzsche «  le désert croit ». Cette croissance est celle de la désertification intellectuelle, morale, spirituelle.

Je consacre donc l'article de ce jour, non à l'intention des lecteurs majeurs du Scrutateur, mais des jeunes qui pourraient en avoir besoin, et auxquels vous aurez estimé qu'ils pourraient en tirer quelque profit.

Nous procéderons en deux temps.

D'abord la publication intégrale du texte de notre charlot libertaire ( un charlot est un pitre; un libertaire est quelqu'un qui n'admet aucune limitation de la liberté individuelle, en matière sociale, politique, etc ).

Puis nous rééditerons ce texte en le lardant d'observations, et d'objections, qui, à défaut de s'imposer absolument à tout esprit, s'opposeront à la « pensée ricanante » dont parle le philosophe Gabriel Marcel, qui est le caractère majeur des petits maîtres de la débilité médiatique. Les objections se distingueront du texte critiqué par une couleur différentes des caractères imprimés.

Le Scrutateur.

 

 

 

 

 

(I) Les certitudes d'un esprit « éclairé ». (?!! ).

 

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/fallait-il-bruler-charlie-103740

 

Fallait-il brûler Charlie ?

Comment peut-on oser se moquer des religions ?

Pourquoi doit-on en rire ?

Défendre le droit à la politesse du désespoir…

L'aspect le plus gênant dans les religions, c'est que l'on prend des enfants,et l'on profite de leur faiblesse pour les enfermerdans un système de pensée.

La religion, c'est comme
de la pédophilie mentale,on prétend agir par amour et on impose une façon de voir,dont on sait très bien qu'elle n'est pas universelle,que la majorité de l'humanité peut la trouver stupide, mauvaise pour le développement humain, etc.

« Ma religion, c'est ma façon de voir et je l'impose, je m'arroge le droit de l'imposer à mes enfants, à un âge où ils n'ont aucun discernement. Je profite de leur faiblesse pour leur faire partager les idées qu'on m'a moi-même imposées quand j'avais leur âge ! »

Comment peut-on respecter les religions ? Comment peut-on s'empêcher d'en rire ?
Quelqu'un qui dit :
"J'aime le jaune. Tous ceux qui n'aiment pas le jaune sont des cons qui vont aller griller en enfer…", mérite-t-il autre chose qu'un éclat de rire ?

Où est le bien dans tout cela ?
La perpétuation héréditaire des sornettes ancestrales enrichit-elle l'humanité ?

Tous les êtres civilisés s'accordent sur le rôle de l'éducation et de l'école dans l'intérêt de l'humanité.La religion est une brèche permanente dans cette logique d'amélioration de l'humanité par l'éducation, puisqu'on impose des dogmes comme autant de vérités qui n'ont pas à être démontrés. On mélange à l'apprentissage des mathématiques des superstitions millénaires ineptes et on espère que ce savoureux mélange va produire des individus sains d'esprit ?

Y a-t-il beaucoup d'humains pour dire : "on va étudier toutes les croyances humaines et fabriquer une religion universelle qui rassemblera tous les bons côtés…" ?

Dans la religion catholique,je prendrais "Aimez-vous les uns les autres !" et "Que le premier d'entre vous soit votre serviteur !" (et ainsi, dans les entreprises, le salaire minimal sera celui du patron…).

Dans la religion musulmane,je prendrais l'interdiction aux banques de prêter avec un intérêt…

Dans la religion bouddhique,je prendrais la protection et le respect des animaux…

Dans la devise de la république française,je prendrais Fraternité, Égalité, Liberté,dans cette ordre-là seulement, car sinon, la liberté dévore les individus plus sûrement que tous les prédateurs de l'humanité.
Tu es libre d'exploiter ton prochain et celui-ci est libre d'accepter de travailler pour des pets de lapin…

Personne ne s'intéresse à fabriquer une religion universelle,parce qu'en fait, les religions ne sont là que comme forces d'appointà des régimes, des groupes humains, qui défendent leurs intérêts personnels au détriment du reste du monde avec un aplomb monstrueux et jaloux.

L'intérêt général de l'humanité est aussi étranger aux religions que l'écologie pour les cafards.

Les religions sont des êtres vivants multicorporels qui ne vivent que dans leur intérêt propre, comme des multinationales du soda, du fast-food ou du pétrole, sauf que leur gagne-pain est fondé sur l'exploitation de la naïveté des enfants.

Portez une croix, une étoile, un tchador, ou un tee-shirt publicitaire, c'est une même marque d'aliénation, d'allégeance, à un système d'exploitation inhumain, dans la mesure où il n'aspire qu'à la domination absolue des esprits (et des porte-monnaies)…

Amen. Et un grand merci à ceux qui nous aident à en rire !

 

  1. (II) Les interrogations d'un demeuré.

 

Texte du charlot de service, entrelardé d'humbles remarques et timides objections, d'un citoyen ordinaire, pour ne pas dire d'un demeuré.

 

 

Fallait-il brûler Charlie ?

( En bleu-nuit les pensées de Charlot. En marron, les petites objections du demeuré ).


Comment peut-on oser se moquer des religions ? ( où l'auteur, trop sûr de lui, ne se pose pas la question du caractère éventuellement religieux de sa bafouille, et ne soupçonne pas une seconde, que son argument pourrait lui être retourné Car le religieux est coriace, et, chassé par la porte il revient souvent par la fenêtre. Le Laïcisme revêt des petits aspects qui ne sont pas toujours les meilleurs aspects du religieux. Par exemple le fanatisme, le sectarisme )

Pourquoi doit-on en rire ? ( Il y aurait donc un « devoir » de rire des religions? Mais pourquoi? On va sans doute nous l'expliquer. « L'obéissance faisant la force principale des armées, il importe que tout supérieur obtienne des subordonnés, une obéissance immédiate, et sans faille, etc » faisait on apprendre naguère aux gamins de 20 ans qui commençaient leur service militaire. Ca commence bien!)

Défendre le droit à la politesse du désespoir…( phrase assez confuse. Droit de l'auteur qui réclamerait de la politesse face à son désespoir d'athée? Désespoir des croyants? Moi je suis pour la politesse à l'égard de tout le monde. Même à l'égard des « petits maîtres".qui se prennent au sérieux. Ce qui n'exclut pas qu'on leur passe une ou deux torgnoles, comme disait jadis mon institutrice vénérée).

L'aspect le plus gênant dans les religions, c'est que l'on prend des enfants,et l'on profite de leur faiblesse pour les enfermerdans un système de pensée. ( Je me demande si Charlot considère ou non ses convictions, qu'il nous assène, comme un système de pensée, et s 'il accepterait aisément qu'on  propose à sa progéniture un autre univers mental que celui qu'il leur....euh! comment dire sans le froisser cet homme? . Ils sont comme ça nos libertaires ).

La religion, c'est comme
de la pédophilie mentale,on prétend agir par amour et on impose une façon de voir,dont on sait très bien qu'elle n'est pas universelle,que la majorité de l'humanité peut la trouver stupide, mauvaise pour le développement humain, etc. ( La « pensée » de Charlot s 'impose-t-elle universellement? ).

« Ma religion, c'est ma façon de voir et je l'impose, je m'arroge le droit de l'imposer à mes enfants, à un âge où ils n'ont aucun discernement. Je profite de leur faiblesse pour leur faire partager les idées qu'on m'a moi-même imposées quand j'avais leur âge ! »( mon p'tit Charlot, et toi, t'éduques pas tes marmots? T's'rais pas un peu pédophile, pour parler ton charabia? Hmmm? Si t'avais lu l'Evangile t'aurais pensé à la parabole d'la paille et d'la poutre. T'es pas sérieux t'sais. J'ai failli te dire ce qu'a dit not président à un bouffi y a quatre ans : «  casses-toi... » Mais j'me suis ret'nu).

Comment peut-on respecter les religions ? Comment peut-on s'empêcher d'en rire ?
Quelqu'un qui dit :
"J'aime le jaune. Tous ceux qui n'aiment pas le jaune sont des cons qui vont aller griller en enfer…", mérite-t-il autre chose qu'un éclat de rire ?

Où est le bien dans tout cela ?
La perpétuation héréditaire des sornettes ancestrales enrichit-elle l'humanité ?
( C'est nous les lecteurs qui rions, Charlot. Tu sais, le jaune est une couleur. Les couleurs relèvent de la sensibilité. Tu sais ?les cinq sens. Les religions, même les plus frustes, sont des systèmes de pensées, et d'idées. Il y en a qui sont de fameuses architectures intellectuelles tu sais? Ou plutôt tu ne sais pas. Tu assènes ton ignorances à des ignorants pour ne pas être seul dans ton incurie. Cesse de frimer, de tenter de faire croire que tu es un brillant intello. Et surtout cesse de nous les casser. Si tu te fais remonter un peu les bretelles, tu vas geindre, évidemment, parler de l'agression des … agressés. Arrête ton char ).



Tous les êtres civilisés s'accordent sur le rôle de l'éducation et de l'école dans l'intérêt de l'humanité.La religion est une brèche permanente dans cette logique d'amélioration de l'humanité par l'éducation, puisqu'on impose des dogmes comme autant de vérités qui n'ont pas à être démontrés. On mélange à l'apprentissage des mathématiques des superstitions millénaires ineptes et on espère que ce savoureux mélange va produire des individus sains d'esprit ?( Quand on pense au rôle, du Christianisme par exemple dans la promotion de la culture, on reste pantois devant ton ignorance. Nous autres qui adhérons, comme aussi de grands savants et philosophes à des religions, nous serions des individus malsains d'esprit??? Tout le monde ne peut pas, Charlot, être aussi sain et équilibré que toi. Sois tolérant. Oublies-tu que tu as été à l'école?) .

Y a-t-il beaucoup d'humains pour dire : "on va étudier toutes les croyances humaines et fabriquer une religion universelle qui rassemblera tous les bons côtés…" ? ( Voici la religion assimilée à un jeu de mecano. Admirons les progrès de la culture ).

Dans la religion catholique,je prendrais "Aimez-vous les uns les autres !" et "Que le premier d'entre vous soit votre serviteur !" (et ainsi, dans les entreprises, le salaire minimal sera celui du patron…). ( Cela commence bien et se termine par une plaisanterie de garçon de bain.Et puis le catholicisme c'est un peu plus que cela. Comment un mec aussi cultivé que toi, peut-il l'ignorer? A moins que tu sois de mauvaise foi. Etonnant quand même pour un keum de la laïque!!!).

Dans la religion musulmane,je prendrais l'interdiction aux banques de prêter avec un intérêt…( comme les cathos du moyen-âge? Je t'avoue une pensée coupable Charlot. T'abites où? T'as un appart? P'têt ben qu'oui. P'têt même une résidence secondaire dans le Lubéron. On est BOBO ou pas, s'pas »? Et ton banquier , y t'as prêté sans intérêt? Fo rigolé!!!)

Dans la religion bouddhique,je prendrais la protection et le respect des animaux…( Hmmmm! même les cafards? Le bouddhisme, c'est quand même autre chose. Mais qu'est-ce que t'as appris à la laïque, mec?).

Dans la devise de la république française,je prendrais Fraternité, Égalité, Liberté,dans cette ordre-là seulement, car sinon, la liberté dévore les individus plus sûrement que tous les prédateurs de l'humanité.
Tu es libre d'exploiter ton prochain et celui-ci est libre d'accepter de travailler pour des pets de lapin( Là j'te fais confiance, t'es en famille. Et par discrétion , je ne me mêlerai pas de tes affaires de famille ).

Personne ne s'intéresse à fabriquer une religion universelle,parce qu'en fait, les religions ne sont là que comme forces d'appointà des régimes, des groupes humains, qui défendent leurs intérêts personnels au détriment du reste du monde avec un aplomb monstrueux et jaloux. ( Tu parles de qui là? Des partis communistes,? Des lobbies gays? Des écolos? Fo être précis ).

L'intérêt général de l'humanité est aussi étranger aux religions que l'écologie pour les cafards.

Les religions sont des êtres vivants multicorporels ( mmhhhh! C'est pas beau la « cul-ture »? )qui ne vivent que dans leur intérêt propre, comme des multinationales du soda, du fast-food ou du pétrole, sauf que leur gagne-pain est fondé sur l'exploitation de la naïveté des enfants. ( Cà c'est le feu d'artifice final. « C'est la luuute finaaaaale, groupons noouus et demaiiiinnn, etc, etc )

Portez une croix, une étoile, un tchador, ou un tee-shirt publicitaire, c'est une même marque d'aliénation, d'allégeance, à un système d'exploitation inhumain, dans la mesure où il n'aspire qu'à la domination absolue des esprits (et des porte-monnaies)…

Amen. Et un grand merci à ceux qui nous aident à en rire ! ( rassures-toi, Charlot, on a ri. Enfin moi. Mais un peu jaune pour reprendre ta terminologie colorisée. Car , tu sais, bien que catho, j'ai un peu étudié (oh! Pas tant que toi! Naturelly ), suffisamment pour craindre d'être "libéré" par toi et les tiens.

Donc, je prends mes précautions. Tu m'excuseras., mais tu rencontreras de la contradiction.

Rien n'est parfait mon coco!



Edouard Boulogne.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Claude HOUEL 09/11/2011 22:34



La religion est le soupir de la créature opprimée, l'âme d'un monde sans coeur, comme elle
est l'esprit des conditions sociales d'où l'esprit est exclu. Elle est l'opium du peuple."
(Karl Marx / 1818-1883 / avec Engels, Critique de "La philosophie du droit" de Hegel, 1844)


Aujourd'hui Karl reconnaîtrait certainement en charlie le crack des bobos.


La réaction des islamistes ressemblerait ,alors, à une guerre des gangs.


Pour autant il ne faut pas bruler charlie car "heureux sont les simples d'esprit".


N'en faisons pas un martyr laïc, il y prendrait goût.






CH.FFRENCH 09/11/2011 20:00



Moi je crois qu'il fallait bien brûler Charlie. Et il faudra recommencer : encore! encore et encore!


C'est du Gramsisme pur jus!


 



Edouard Boulogne 09/11/2011 20:30



Rachida! Je crois que la passion t'emporte!!!


hum!


Ed