Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

 

Les charognards se jettent sur Haïti.

 

aristide en 1987  ( Titide en train de pérorer ).

 

 

La catastrophe au Japon, consécutive au tremblement de terre, au tsunami, et à leur conséquence, une quasi catastrophe nucléaire, nous détourne un peu du reste de l'actualité. Par exemple du drame de la Lybie, en passe d'être écrasée par le dictateur Kadhafi, dans la quasi indifférence des nations, hormis la France et la Grande Bretagne.

Une autre grande oubliée est la malheureuse Haïti.

Il y a à peine un an qu'Haïti a été victime, déjà trop de gens l'oublient, d'une catastrophe effroyable ayant entraîné un quart de millions de victimes.

Ceci dans un milieu qui ne s'était jamais remis d'une indépendance acquise en 1804, contre la majorité des Haïtiens, par une minorité de profiteurs, qui ses ont perpétués depuis deux siècles dans une quasi indifférence des peuples.

Les deux dernières dictatures, parmi les plus effroyables, ont été celles des Duvalier, père et fils, et celle d'un Tartufe méprisable l'ancien ecclésiastique Bertrand Aristide.

Ce midi ( 17 mars 2011 ) la chaine LCI a diffusé sur Haïti une séquence d'une dizaine de minutes, absolument parlante.

Haïti est, un an après le tremblement de terre en proie au trafic de drogue. 99% de la population vivent dans la misère absolue, et, à Pétionvile, au-dessus de Port-au-Prince, se goinfre 1% de trafiquants, en relation étroite avec la Colombie; l'île caraîbe servant de plaque tournante au trafic en direction des USA et de l'Europe.

On pourrait attendre que l'ONU, les USA, qui sont sur place pour tenter de relever les ruines matérielles dues au séisme de janvier 2010, mettent bon ordre à cette situation déplorable. Non seulement il n'en est rien, mais encore ces institutions et Etats, acceptent que se jettent sur Haiti les dignes descendants politiques des rois Christophe et des Boukman que sont les frères ennemis le « jeune » Duvalier ( bébé doc ) et le curé défroqué Bertrand Aristide.

Il y a déjà deux mois que Duvalier est de retour en Haiti. Que cherche ce milliardaire dont la fortune héritée de son papa est fondée sur le vol et la corruption, sinon de reprendre l'envol du profit momentanément interrompu?

Que cherche Aristide, cet ancien curé, adepte jadis de l'inculturation marxiste-léniniste, et de la théologie dite de la « libération », condamnée par le Vatican, mais jadis couvée par la fraction du clergé guadeloupéen qui mène la Guadeloupe, un sextuor d'individus incultes et bornés, à la catastrophe spirituelle ( Lors d'une visite en Guadeloupe de Titide au début des années 1990 -notons le ridicule redoublement infantile de la première syllabe, - le président haïtien fut littéralement couvé durant tout son séjour par le vicaire général de l'époque du diocèse de Guadeloupe ).

Or, comme rappelait le reportage de LCI, Aristide ( Titide!!! ) l'ancien président, était le plus corrompu des corrompus ( il n'est pas le seul dans le monde, hélas!ni même dans l'Eglise!). Sa fortune, une fois élu président devint vite colossale fondée sur la corruption généralisée, sur le trafic de drogue, sur la violence appuyée par des SS à la mode tropicale les « chimères » ( les macoutes étaient les hommes de Duvalier ).

La drogue rapportait au « père » Aristide ( Titide !!!), la somme de 500.000 dollars ( cinq cent mille ) par mois, rien que pour l'autorisation d'atterrir en Haïti pour les avions colombiens.

Aujourd'hui, l'actualité nous rappelle qu'Aristide va rentrer en Haïti, tout à fait légalement, et ce dans les jours qui viennent.

Comment va-t-il s'entendre avec bébé doc? L'avenir nous l'apprendra.

Le petit peuple n'a pas fini de souffrir.

Ainsi va la première République noire.

 

Marc Decap.

 

163792_1721977641600_1003099387_1895715_2713521_n.jpg  ( Jean-Claude Duvalier, parmi les siens à Pétionvile ).

 

167710_1734051223432_1003099387_1915088_6315534_n.jpg  ( Les restes seront pour les chiens ).

 

179860_1721907319842_1003099387_1895600_551992_n.jpg  ( Jean-Claude aime lesenfants ).

 

169042_1734062823722_1003099387_1915093_5351763_n.jpg  ( Soirée contre la faim dans le monde, à...Pétionville ).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Daniel Demouette 18/03/2011 12:32



Dans la genèse des malheurs actuels d'Haïti (des malheurs politiuqes et socioilogiques), n'oublions pas que la famille Duvalier - de sinistre mémoire - est d'origine... Martiniquaise (hé oui !
Papa Doc était le premier de sa lignée à naître en Haïti, son père étant originaire de Sainte-Marie) et que la puissance temporelle du nec plus sinistre Aristide provient de la tribune que lui
avait procurée l'église catholique lorsqu'il en était... prêtre. Cela veut dire que le fait d'être Martiniquais (ou d'origine martiniquaise) ne confère aucune qualité angélique certifiée, et, en
second, que l'ordination, malgré son caractère sacré n'empêche pas le démon de se déchaîner sous l'habit ecclésiastique, dès lors que l'âme d'une certaine nature d'individus se complaît dans le
mensonge, ou qu'elle est -ce qui est souvent le cas chez les grands despotes - intrinsèquement menteuse. Aussi menteuse que les idéologies peuvent être trompeuses : Papa Doc fut un ardent
prosélyte de la négritude (afin de gagner les suffrages de la majorité noire contre la minorité mulâtre au pouvoir), et, Titide, un non-moins ardent prosélyte de l'amour du prochain (afin
d'asseoir sa conquête du pouvoir sur la haine et la violence). Comem quoi !