Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne





Eric E.G. NOGARD Photo-Eric-EG-NOGARD-copie-1.jpg

 

Chemin Nogard,

24, rue Osman Nadeau, Voie 3 Ravine-Vilaine, 97200 Fort-de-France – MARTINIQUE

Tél./Fax./Rép. : 0596798102    Port. : 0696856708   E-mail : eric.nogard@orange.fr

 

 

Claude-Siar.jpg

 

( Claudy Siar. Ce jeune homme semble pratiquer allègrement le doigt d'honneur à l'égard des gens qui ne pense pas comme lui. La légende est du...scrutateur ). 

 

      MARTINIQUE

PROVINCE

FRANÇAISE

                                                                                      Amie du Canada

                                                          

NewsLetter : 2012/611

                                    

Fort-de-France, le 20 Octobre 2012

 

Le Racisme selon Claude SIAR.

====

 

Nonobstant le choix de mettre en cause certaines considérations, certains faits et certaines personnes, comme à plaisir et comme qui dirait pour la neutralité, pour l’objectivité et pour la sérénité du débat.

 

Un débat que d’ailleurs on ne saurait suspecter de la moindre arrière pensée qui puisse prêter à caution.

 

Dans son « Le Racisme Anti-Blanc n’existe pas », référence France-Antilles Martinique n° 13740 du 16 Octobre 2012, rubrique « La Martinique de demain –Débat ».

 

 

Dans son « Le Racisme Anti-Blanc n’existe pas », que nous prendrions volontiers pour un Mémoire, en Soutenance de Thèse de Doctorat, Claude SIAR ancien délégué interministériel pour l’égalité des chances des Français d’Outremer, soutient qu’ « il n’y a qu’un Racisme, il n’a pas de couleur, il convient donc d’en déduire qu’il n’y a pas de Racisme Anti-Blanc, même si, il faut en convenir, le racisme est a caractère protéiforme ».

 

 

Répliquer à un cours aussi Magistral, sur un sujet aussi vaste et d’une telle actualité, surtout aux Antilles Françaises n’est certes pas une mince affaire, surtout dans l’espace d’une simple chronique.

 

Cependant, s’il le faut, pourquoi ne pas s’y atteler.

 

 

Nous regrettons chez le Sieur SIAR :

 

·        L’absence d’une définition au racisme, ce qui aiderait les débatteurs à parler du même sujet.

 

·        Un raisonnement assez approximatif, voire douteux, dans la mesure où il dénie toute couleur au racisme alors qu’il lui connaîtrait « un bruit » et « une odeur » sans pouvoir nous en dire grand-chose pour se fonder.

 

·        Une main passée dans le sens du poil comme l’eût fait un flatteur connaissant parfaitement sa future victime.

 

·        Des audaces que seule peut donner l’assurance d’un fier Bucéphal sous son plus beau Caparaçon.

 

-         Le racisme est tel dans son caractère protéiforme qu’à moins de la précaution d’une définition, chacun peut traiter du sien au point que personne ne sache de quoi parle l’autre.

 

-         Est-ce donner une couleur ou une race au racisme que de le dénoncer à travers la couleur ou la race de sa cible ou de sa victime.

 

Est-ce donner une couleur au racisme que de dénoncer le racisme anti-blanc, le racisme anti-noir, le racisme anti-kouli, le racisme anti-juif, anti-roms, anti-homosexuel… etc.

 

Est-ce un fantasme que de le faire.

 

-         Est-ce être raciste que de constater la tournure que prend son Pays, au regard de certaines considérations, et de s’en émouvoir.

 

La France, croyons-nous, même si elle est chassée de partout, même si elle accueille du monde venu de partout, demeure un Pays Européen donc un Pays Blanc, de même que le Zoulouland est un Pays Africain donc un Pays Noir et le Zoulou un Nègre croyons-nous savoir.

 

Et, de quel droit peut-on juger le Français qui s’émeut du fait de certaines constatations quand le Zoulou ne manquerait pas de s’émouvoir chez lui des mêmes constatations.

 

Que chacun soit chez soit en France, oui, mais n’y aurait-il pas des limites à toute chose, même au Paradis, dans la mesure où il faut bien que l’enfer commence quelque part.

 

-         Est-ce être anti-raciste que de ramener à la France l’origine des misères du Noir, de toujours réactiver de mauvais souvenirs, les uns devant y gagner quelques bulletins de vote, les autres en espérant une prébende, un strapontin, une sinécure.

 

 

Si la France n’y prend garde et ne se hâte d’y mettre bon ordre, Perrin DANDIN aura tôt fait, sous les auspices d’Allah de faire mettre les culs en l’air, que l’on soit laïque, animiste, chrétien ou vaudouiste, et les plaideurs seront contents.

 

Quant à la Martinique, un nouveau Messie, bon chic, bon teint comme elle les aime dans son « sé ta nou » tout’mondiste et pas raciste du tout, pourquoi se le refuserait-elle en la personne du Sieur SIAR.

 

Remarque : Nos chroniques expriment l’opinion de « Martinique Province Française », un Mouvement Français dont la consistance se confirme de jour en jour.

 

Pour « Martinique Province Française »,

La Chronique d’Éric E.G. NOGARD.

 

Aux Lecteurs de consulter les autres Liens en interrogeant sur Google, :

 

  • Le Scrutateur Région Guadeloupe.
  • Le Carrefour des Opinion Québec CANADA.
  • Les États Généraux de l’Outremer Réflexions.
  • La Voix Pan-Africaine pour la Liberté et la Justice PAMBAZUKA NEWS.
  • Presse Africaine  - N’Djaména Matin.
  • Éric NOGARD.

 

Ainsi saurez vous si nous sommes ce que prétend dans l’Ombre un certain Diffamateur devenu Quémandeur de Strapontin.

 

 

Pièce jointe : 1, (Texte sous format Pdf.)

 

 

Peut être reproduit même partiellement moyennant l’autorisation de l’auteur.

 

 

==================================================================

pour répondre ou pour s'inscrire à cette Newlsletter, cliquer ici

Conformément à la Loi Informatique et Libertés du 6 Janvier 1978, vous disposez d'un droit d'acces et de rectification des données vous concernant.

                      Pour ne plus recevoir cette newsletter  se désinscrire, cliquer ici 



 



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article