Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

le-pape-francois-celebre-la-messe-des-rameaux-24-3-13-10885.jpg

 

Le pape François a été désigné comme « homme de l'année », par le magazine Time. Il faut s'en réjouir. Mais le pape Benoit XVI aurait pu ( et dû ) l'être, tant le « programme », et les choix des deux hommes se ressemblent. Mais le pape Benoit, grand théologien, timide et discret ne présentait pas les caractères requis aux yeux de la médiasphère pour obtenir ( je n'ai pas dit mériter ) une telle distinction. Le communiqué, ci-dessous, du père Lombardi est très clair la dessus. Après tout, c'est au nom de ces critères que Christiane Taubira a mérité le titre de « femme de l'année » par le magazine cablé Elle.

Un couple étrange assurément. Mais pour cette année, la boucle est bouclée. Nelson Mandela est mort trop tard. LS.

 

le-futur-pape-francois-et-benoit-xvi-se-sert-la-main-lors-d.jpg ( Le pape Benoit XVI recevant François, alors cardinal. Deux hommes remarquables. Deux grands serviteurs ). 






Un "Homme de l'année" qui parle efficacement de paix et de justice

Le P. Lombardi réagit au choix de "Time"

Hélène Ginabat

ROME, 11 décembre 2013 (Zenit.org) - C'est un "signe positif" que le pape François soit élu par "Time" comme la personnalité de l'année parce qu'il "annonce dans le monde des valeurs spirituelles, religieuses et morales" et qu'il "parle efficacement en faveur de la paix et d’une plus grande justice".

Après le choix du pape François comme « homme de l’année », par le magazine "Time", le directeur de la salle de presse, le P. Lombardi, a commenté ce choix devant la presse.

« Cela n’est pas étonnant, étant donné le retentissement de l’élection du pape François et du début du nouveau pontificat et l’attention très vaste que cela a suscité. C’est un signe positif que l’une des reconnaissances les plus prestigieuses du monde de la presse internationale soit attribuée à quelqu’un qui annonce dans le monde des valeurs spirituelles, religieuses et morales et qui parle efficacement en faveur de la paix et d’une plus grande justice », a fait observer le père Federico Lombardi, s.j.

Il a immédiatement précisé que ce n'est cependant pas ce que recherche le pape: « Pour sa part, le pape ne recherche ni la renommée ni le succès, parce qu’il accomplit son service pour l’annonce de l’Évangile de l’amour de Dieu pour tous. Si cela attire des femmes et des hommes et leur donne de l’espérance, le pape en est content. Si ce choix de « l’homme de l’année » signifie que beaucoup ont compris ce message, au moins implicitement, il s’en réjouit certainement. » ( ce passage a été souligné par le Scrutateur. ).

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

CH.FFRENCH 12/12/2013 11:12


Il a eu ce titre d'homme de l'année, car il le mérite assurément, mais je regrette que l'on ait pas reconnu le MERITE de Benoit XVI, qui a été lui aussi un grand pape et un homme de paix!


Mais comme pour le président Sarkosy, il fut dès le départ "flinguer" par les fouilles merde, qui l'on baptisé Pape nazi, il n'a jamais pu sortir de cette impasse médiatique, d'autant que certain
prêtre, (le curé de ma paroisse entre autre) ont entonné le même chant funèbre!


J'admire Benoit XVI énormément pour le courage qu'il a afficher, (en son for, ce ne devait pas être si facile), en continuant son apostolat jusqu'au bout de ses forces.


Je souhaite que François, sera longtemps "HOMME DE L'ANNEE", afin que l'on parle et reparle de Rome comme un port de paix et d'Amour, dont nous avons tant besoin!