Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Le Multiculturalisme est-il progressiste? 

 

l-Samir-sarko.jpg

 

 

 

Contrairement à ce que pensent certains qui n'ont en réalité que ce thème (+ le bouclier fiscal) comme critère de démarcation avec leur frère ennemi de l'étatisme dit républicain, le multiculturalisme est plutôt symbole de régression voire d'obscurantisme, surtout lorsqu'on le confond avec le pluriculturalisme des diversités d'origine, ce qui n'a rien à voir, parce que le fait d'affirmer une singularité ne veut pas dire qu'on veuille l'imposer à autrui comme critère général du vivre ensemble. S'il suffisait, pour un Etat politique, d'avoir comme gage de sa modernité la composition "multi" de sa population,  à ce compte là, les empires perses et romains, cosmopolites et polythéistes s'il en est, seraient au premier rang du progrès social, bien avant d'ailleurs les régimes communistes contemporains de l'Ex-URSS et de l'actuelle Chine.
Il est navrant de constater que la plus grande partie de l'élite politico-médiatique agite une antienne qui sent bon en réalité la bonne vieille réaction, celle de la Nouvelle Droite, celle du différentialisme, anglo-saxon y compris, qui se gaussait tant des différences qu'elle ne voulait d'aucun métissage, chacun dans sa culture et les vaches seront bien gardées.
Je fais seulement état d'une seule réalité :  le code de la famille algérien qui fait partie de cette réaction que défendent nos dits progressistes qui sont devenus à la longue des relativistes de la plus pire eau ; ainsi selon l'article 31 du chapitre II, titre I : "La musulmane ne peut épouser un non musulman". Voilà, tout est dit. Et à bon entendeur salut!

 Lucien S.A Oulahbib

http://www.lucien-sa-oulahbib.info/article-le-multiculturalisme-n-est-pas-un-gage-de-progressisme-49472561.html

http://www.lucien-sa-oulahbib.info/

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

André Derviche 22/06/2010 15:26



Le "multiculturalisme", cela n'existe tout simplement pas. C'est à la fois un slogan pour les marchands d'illusion et un mantra pour les quêteurs passifs de progrès. Ce soi-disant
"multiculturalisme" procède en réalité d'un lavage de cerveau qui vise aussi à un lavage culturel : il s'agit de substituer une culture - en général assez rigide, ou en tout cas conquérante - à
une culture en place, faite des sédiments de l'histoire d'un terroir particulier.


Le "multiculturalisme" est tout simplement une machine de guerre servie par des idéologues monomaniaques qui se servent de certains mots à consonance ouverte pour faire avancer des
nébuleuses conquérantes dont ils sont des agents actifs ou des idiots utiles. Le rôle de la presse, là-dedans est assez louche, puisque celle-ci ne fait jamais que figure d'amplificateur de
l'idéologie dominante, à plus forte raison quand cette idéologie dominante procède de manoeuvres conquérantes, visant à la prise de pouvoir politique par le biais "multiculturel". Du reste, il
suffit d'ouvrir les yeux pour se rendre compte que le prétendu "multiculturalisme" présente toutes les caractéristiques d'un... totalitarisme. Avec sa doctrine, avec sa police et avec ses
parias, parias qui sont combattus sur des points culturels au nom du... multiculturalisme, selon la même logique que TOUS les régimes communistes enfermant à qui mieux mieux - au nom de la
liberté - ceux qui essaient de s'exprimer librement.


La manipulation médiatique est un phénomène connu, dont nous avons eu un exemple récent : une certaine équipe de France de foot-ball encensée pendant des années (pour ce qu'elle représentait, à
savoir "la France réelle"), et cette même équipe aujourd'hui lapidée par la même presse qui a installé le mythe et conforté les joueurs dans leur idée qu'ils étaient des dieux. Eh bien, pour le
multiculturalisme, il en est un peu de même : c'est une mode. Or, aujourd'hui, le mot "multiculturalisme" est en train de révéler son caractère verbeux dans l'espace culturel français, et ce
n'est pas tout à fait un hasard si le niveau culturel et scolaire plonge de manière dramatique en France au fur et à mesure qu'on prétend enrichir les esprits par le "multiculturalisme", ce
qui  ne veut strictement rien dire. Il faudra encore beaucoup de temps pour qu'on réalise complètement que certains mots sont des leurres : des appâts pour braves gens soucieux...
d'évoluer, et soucieux d'ouvrir leurs coeurs généreux et les portes de leurs cités à des cultures qui ne sont pas toujours véhiculées par des gens généreux ou pas respectueux des lois de
l'hospitalité.