Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Le MLR et les CANTONALES en Guadeloupe.

 

MLR 18 11 2010 004

Chers compatriotes,

Le 20 et éventuellement le 27 mars prochains, vous aurez à renouveler 19 élus de 19 cantons du Conseil Général.

Beaucoup de ces élus sont là depuis plus d’une décennie. Et depuis plus d’une décennie, ils nous servent la même rengaine.  Ils disent, qu’avec les pouvoirs qu’ils ont, ils ne peuvent rien faire pour régler nos problèmes quotidiens.

 Nos villes se meurent et croulent sous les déficits, les impôts et la délinquance. Nos robinets d’eau potable nous délivrent une eau jaune, terreuse et polluées. Nos déchets s’entassent dans des décharges à ciel ouvert, polluant l’air environnant, la nappe phréatique, la mangrove, nos rivières et nos mers. Nos rues et nos routes sont saturées, mal entretenues et percées d’ornières que l’on ne rebouche en hâte qu’à la veille d’élections. Notre économie est en grande difficulté ; tous les jours des entreprises licencient ou pire, ferment leurs portes. Le tourisme fait l’objet de promotion à l’extérieur, mais aucune information ou formation sérieuses ne sont délivrées à notre population pour lui dire la part qu’elle doit prendre dans le développement de cette activité majeure pour notre économie que ce soit en gîtes où en hôtellerie. Et on a laissé fermer et transformer en logement de luxe, les plus magnifiques sites hôteliers de la Guadeloupe. Résultat de tout cela : le chômage augmente à grande vitesse et il frappe en priorité la jeunesse de notre pays.

Or, nos élus, depuis la loi de décentralisation de 1982, ont de plus en plus de pouvoirs qu’ils assument, pour la plupart, mal ou pas. Ils cumulent le plus souvent plusieurs mandats électifs, auxquels ils ajoutent des Présidences ou représentations dans des organes dépendants des collectivités locales. Les exemples sont légions. Et, pour cacher leur triste bilan, ils disent qu’il leur faut encore plus de pouvoir.

A plusieurs reprises, (comme en décembre 2003, en 2004, en 2010), vous leur avez répondu d’un « NON » ferme. Mais il y a fort à parier qu’à la première occasion, ils remettront la question sur le tapis.

Aussi, ces élections cantonales ci, sont-elles un excellent moyen et une bonne occasion de leur donner leur «billet-pas-la-peine ».

Pourquoi en effet, ne pas voter pour des candidats nouveaux. Des jeunes ou des moins jeunes, qui apporteront à l’action publique des idées nouvelles ! Eux sauront quoi faire pour faire avancer le pays à l’aube de ce 21ème siècle. Si, en particulier, nous ne savons pas faire confiance à nos jeunes, ils feront ce que beaucoup ont déjà fait : ils partiront vivre leur vie, ailleurs. Et notre pays continuera à s’appauvrir !

Que peut devenir un pays qui ne donne aucune perspective à sa jeunesse ?

Ils ont besoin de nous. Mais nous avons besoin d’eux !

Partout où il y a des candidats nouveaux qui se sont prononcé clairement pour le droit commun institutionnel, choisissons de leur accorder notre confiance.

Pourquoi prendrions-nous le risque de voter pour des élus sortants qui nous ont déjà démontré qu’ils ne sont pas à la hauteur de leurs mandats ?

Pourquoi ne prendrions-nous pas le pari de jeunes ou moins jeunes, femmes et hommes nouveaux ?

Vous voulez changer ?

Changez d’élus ! J-Phil Courtois    (Ci-contre : Jean-Philippe Courtois).


Le Mouvement de Libertés Républicaines apporte son soutien particulièrement à :

1er canton de Capesterre-Belle-Eau        Jean-Philippe COURTOIS    27 ans        Analyste-Biologiste 

2ème canton de Capesterre-Belle-Eau      Gaby ZOZO                             51 ans        Agent EDF 

1er Canton de Pointe-à-Pitre                  Mehdi KEITA                          36 ans        Biologiste-Scientifique

2ème canton de Morne-à-l’Eau               Nico ITALIQUE                       45 ans        Consultant

Vous voulez changer ?

Changez d’élus !

Emmanuelle AJAX
Présidente du M.L.R.
Pointe-à-Pitre le 10 mars 2011

 

 

Le MLR                                                                  Parti Politique                                                                          Le 13 janvier 2011
Mouvement des Libertés Républicaines                                                                      7 rue Barbès        97110 Pointe-à-Pitre

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article