Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

La nouvelle est tombée il y a quelques jours : Jean-Marc Ayrault, premier ministre, a nommé Dounia Bouzar à l'Observatoire de la laïcité, bidule qui s'annonce clairement antichrétien. Immédiatement, cette dame en profite pour amorcer une nouvelle offensive contre le Christianisme en France et réclame que deux fêtes chrétiennes soient retirées des jours fériés et remplacées par Yom Kippour et l’Aïd.

Je publie la réaction, sensée, de M. Charles Beigbeder.

Si la laïcité est un principe intelligent, garant de paix civile ( et trouvant son origine, d'ailleurs, dans le christianisme avec la fameuse distinction faite par Jésus entre le domaine de Dieu et celui de César, - c'est-à-dire le pouvoir temporel ), il n'en est pas de même du laïcisme, qui est une idéologie matérialiste, sectaire, et tendant au totalitarisme.

Le Scrutateur.

arabie-saoudite-Devant-le-Musmak-Fort-a-Riyadh.jpg

( Ci-dessus, la photographie prise en Arabie saoudite, il y a quatre ans, de trois françaises, dont une cousine du Scrutateur, - qui signe parfois des critiques de cinéma sur notre blog, sous le nom de Marie Deval -. Impossible pour ces dames, de circuler, "pour leur sécurité", leur a -t-on dit, sans porter le costume local. Encore n'étaient-elles que des touristes. Imaginons les exigences dont elles auraient été l'objet, si elle avaient décidé de postuler la nationalité saoudite! Mais, les mêmes qui se montrent si sourcilleux chez eux, en sont aujourd'hui à postuler l'adoption par la France de leurs principes religieux. Pourquoi se priveraient-ils, vu la débilité de la classe politique française, NOTABLEMENT à gauche! ). 

Posted:

De Charles Beigbeder qui, à propos de la volonté de supprimer 2 fêtes chrétiennes, estime que la laïcité est bien incapable de nous défendre :

"Si elle n’est pas couplée à la tradition, la laïcité risque aussi de mettre toutes les religions sur un même pied d’égalité, au mépris de la culture d’un peuple. [...] La France ne doit pas oublier qu’elle a des racines : le calendrier des fêtes chrétiennes est censé nous le rappeler et sa valeur symbolique ne doit en aucun cas être occultée.
D’autres pays que le nôtre n’éprouvent pas le même embarras. Devant l’afflux de touristes occidentaux arborant des tenues jugées non conformes aux coutumes locales, la Qatarie Najla Al Mahmoud a lancé une campagne de communication demandant aux touristes visant les émirats de la péninsule arabique, de revêtir des habits plus décents, en adéquation avec les coutumes et mentalités locales. « Que vous le vouliez ou non, ces pays ont leur propre culture qui doit être respectée et protégée par leurs propres peuples » se justifient les initiatrices de la campagne.
Réflexe de bon sens. Alors, pourquoi ne pas s’inspirer de l’exemple émirati pour demander aux populations allogènes d’adopter les us et coutumes des populations autochtones ?Pourquoi céder à tous les particularismes de cultures étrangères, par ailleurs très respectables, pour s’enfoncer dans une forme de multiculturalisme destructrice de toutes les identités ? Pourquoi invoquer à tout va la laïcité quand il suffit de répondre comme Saint Ambroise à Saint Augustin : « A Rome, fais comme les romains» ? Puisse l’empire romain inspirer à nouveau la France !"

Et à propos de la charte de Vincent Peillon, il estime :

"A-t-on affaire à une simple neutralité de l’espace public destinée à préserver la paix sociale, ou à une idéologie visant à exercer un pouvoir liberticide sur les consciences ? C’est ici que se situe le glissement de la pensée politique vers le laïcisme, dès lors érigé en religion d’Etat.Car personne ne conteste qu’il faille certaines dispositions pour garantir une universalité des services publics. En effet, que dirait-on d’une armée française qui comporterait en son sein des soldats identifiés comme chrétiens, musulmans, juifs ou athées, se revendiquant comme tels dans le cadre de leurs fonctions et reconnaissables à un uniforme spécifique ? Ce serait la fin du creuset de la nation et la porte ouverte aux factions de toutes sortes. De même pour de nombreuses fonctions publiques où une obligation de réserve par rapport aux convictions politiques et religieuses de chacun est destinée à préserver l’universalité de l’action de l’Etat. Mais pourquoi faire d’un mode de régulation pratique du pluralisme une valeur quasi religieuse ? Il est dangereux pour la liberté religieuse d’idolâtrer la laïcité."

 

 

 

 

 

 

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Ch.Etzol 27/09/2013 16:40


Il faut cultiver notre jardin        Est-ce le mythe de l'éternel retour,je ne sais?


J'avais cru comprendre que l'Homme,en ne marchant plus à quatre pattes avait pu diriger son regard vers l'horizon et vers le ciel... Sa pensée sans doute aussi, car selon le principe des
causes actuelles,pourquoi nos ancêtres penseraient-ils moins que nous ?! J'avais cru comprendre qu'il était un " animal religieux", seul mammifère enterrant ses morts avec respect; que
ne se résignant pas à subir, il avait tenté d'agir et d'interpréter, avec plus ou moins de réussite et de bonheur.  Se tournant d'abord vers la déesse Nature, puis vers DES dieux :
chaque jour pour un dieu, lui-même, une planète, notre dimanche étant réservé au soleil. Enfin l'UNIQUE ,mais ils n'ont ,semble-t-li, jamais réussi seuls à trouver l'Alpha et
l'Omega qui donnerait un SENS à ce qu'ils
voyaient.                                                     
                                                       
 J'avais cru comprendre, bien que le soleil ne tourne pas autour de la Terre mais le contraire, qu' il y avait des solstices et des équinoxes. ( Les latinistes convaincus peuvent
chercher les racines). La fête du "sol invictis" célébrant le retour du soleil avec l'allongement des jours se retrouve dans la fête de la Lumière  (Roshahanna?) puis dans celle de Noël
:le Christ, lumière sur le monde.Fiat Lux ? Que la Lumière soit !       


Sans abuser de la patience du lecteur averti, à ce jour,les scientifiques ont besoin de 2 théories pour expliquer la Lumière  et AUCUNE n'arrive à expliquer ce qu'EST la
VIE.         Sans doute sont-elles encore plus belles que ce que nous pouvons imaginer. Avec des excuses pour la longueur (ou la durée,mais entre espace et
temps ?) des propos d'une béotienne.                        Ch.Etzol