Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Le Gazage de Ghouta ne serait qu'une mise en scène.

 

Le Scrutateur, n'a pas de raisons personnelles de soutenir, en Syrie, le président Hassad, plutôt qu'un autre. Nos raisons d'être sceptiques sur les propos par lesquelles M. Obama, et son ridicule Sancho Pança ( est-il utile de préciser qui nous désignons sous ce pseudonyme littéraire? ), repose, en revanche, sur l'expérience d'un passé récent ( l'engagement des puissances occidentales – parmi lesquelles la France de...Nicolas Sarkozy - ) où l'on grugea les citoyens de nos pays, et, plus grave, les jeunesses de ces pays, au nom de soi-disant « printemps arabes », dont les expériences lybiennes, égyptiennes et tunisiennes, ont révélé ce qu'ils étaient vraiment.

Ces gens prétendent recommencer. «  Errare humanum est Perseverare diabolicum ». Se tromper est humain. Persévérer dans l'erreur est diabolique.

La propagande des « grands » médias français et américains se déchaine. Comme le disait ce matin M. Joseph Azar, consul des communautés syro-libanaises en Guadeloupe sur RCI : «  il n'y a que sur certains blogs que l'on peut trouver des dissonances réconfortantes ».

 

On a déjà vu, il n'y a pas si longtemps, les "spin doctors" à l'oeuvre. On dirait que la propagandastaffel donne une nouvelle fois toute sa mesure : qui ne se souvient pas des "couveuses du Koweit" ?

 

D'autre part, de méchantes rumeurs accusent les Américains d'avoir approvisionné leurs amis islamistes - hé oui ! ils sont comme ça, les Américains tellement convaincus que les islamistes sont "le printemps oriental" qu'ils se sont vite consolés du décès inexplicable, à Bengazi, de leur ambassadeur, cet ardent humaniste - sont l'avenir du monde, et surtout la clé du sous-sol oriental, qu'ils en confondent volontiers le ciel et l'enfer.

 

Il est à la fois haut et bas, le mat sur lequel flotte l'étendard conquérant des "valeurs", non ?

 

Kerry parle-t-il de Munich ?

 

Il a raison, le bougre. 

 

Mais, là où il est question "d'espace moral", l'Adolf de l'affaire ne serait-il pas Obama ? Et le Chamberlain de circonstance ne serait-il pas notre Groland national qui, depuis des semaines, "try and try and try again" ?

 

A moins que ce ne soit le contraire. En ce cas, quelle promotion ce serait pour monsieur H. et pour sa chère Eva Braunweiler !

 

Il est d'ailleurs patent que l'empereur François-Adolf n'a pas manqué d'énergie : tout enflé de son inutilité toxique, et comme - dans nos souvenirs - l'auteur de "Mein Kempf", il n'a jamais reculé d'un pouce dans son ardeur messianique tellement... remplie de promesses glorieuses. 

 

La propagandastaffel, en tout cas, donne sa pleine mesure des deux côtés de l'Atlantique. On dirait même que la sage démarche du pape François la stimule, comme "Mit brennender sorge" a jadis excité les acteurs germaniques de l'information "honnête" des année

 

LS.






 

Mère Agnès-Mariam : une séquence sur le gazage de Ghouta serait une « mise en scène » -

mother-agnes-chemical-attack-footage-620x348-620x300.jpg

http://www.christianophobie.fr/breves/mere-agnes-mariam-une-sequence-sur-le-gazage-de-ghouta-est-une-mise-en-scene

 

 

Le 6 septembre, Russia Today a publié un long entretien avec Mère Agnès-Mariam de la Croix, carmélite fondatrice et supérieure du monastère Saint-Jacques le Mutilé et de la Maison d’Antioche en Syrie où elle vit depuis vingt ans. La religieuse y affirme que les photos et les vidéos diffusées par des sources américaines sur les conséquences des bombardements au gaz toxique de la zone de Ghouta en périphérie de Damas le mercredi 21 août – c’est-à-dire trois jours après l’arrivée de la commission d’enquête de l’ONU sur l’emploi de gaz toxique en Syrie –, sont des forgeries. N’oublions pas que les opérations militaires en Syrie, se doublent d’une “guerre de l’information” où tous les coups sont bons et dans lesquels les “rebelles” ne sont pas toujours professionnellement mauvais et les Américains souvent très bons… C’est cette affaire des bombardements au gaz toxique qui a “déclenché” la menace d’une intervention militaire américaine contre la Syrie. Le nombre de 1 729 victimes des gaz, avancé par l’Armée syrienne libre, est outré : il faudrait le diviser par au moins trois. Certes, l’Armée arabe syrienne dispose de munitions de gaz toxique – sans doute fourni par la Russie, mais une rumeur persistante voudrait que les vecteurs, les obus, dans lesquels le gaz est contraint soient d’origine française… passons –, mais en a-t-elle utilisées le 21 août ? Nous n’avons aucune certitude : la commission d’enquête de l’ONU n’a toujours pas rendu ses conclusions et en rendra-t-elle sur l’affaire de Ghouta ? Et beaucoup de sources sérieuses assurent que les “rebelles” disposent eux aussi d’armes chimiques et qu’ils les ont utilisées, notamment contre l’Armée arabe syrienne. L’Orient est compliqué… Voici, en tout cas, ce qu’a déclaré Mère Agnès-Mariam à Russia Today.

« J’ai attentivement étudié les séquences [diffusées par les Américains], et j’en ferai une analyse écrite un peu plus tard. Je soutiens que toute cette affaire est un coup monté. Cela a été mis en scène et préparé à l’avance dans le but de cibler le gouvernement syrien comme son auteur. La preuve clé c’est que Reuters a rendu public ces séquences à 6 h 05 du matin. On dit que l’attaque chimique aurait été lancée entre 3 h et 5 h du matin à Ghouta. Comment est-il même possible de rassembler une dizaine de séquences différentes, d’avoir plus de 200 enfants et 300 jeunes gens rassemblés en un seul endroit, de leur apporter les premiers secours et de filmer des entretiens avec eux, tout cela en moins de 3 h ? Est-ce que tout cela est réaliste ? Puisque vous êtes des gens qui travaillent dans l’information, vous savez le temps que tout cela a du prendre.
Les corps des enfants et des adolescents que nous voyons dans la séquence, qui sont-ils ? Qu’est-ce qui leur est arrivé ? Sont-ils vraiment morts ? Et comment cela aurait-il pu se passer avant l’attaque chimique ? Ou bien, s’ils n’ont pas été tués, d’où sont-ils venus ? Qui sont leurs parents ? Comment se fait-il qu’on ne voit aucun corps de filles parmi tous ces enfants qu’on nous dit morts ?
Je ne dis pas qu’aucun agent chimique n’a été utilisé dans cette zone, on en a certainement utilisé. Mais j’insiste : cette séquence qui est maintenant colportée comme preuve, a été fabriquée à l’avance. Je l’ai étudiée méticuleusement et je soumettrai mon rapport à la Commission des droits de l’Homme des Nations Unies à Genève ».

Chacun est libre de se faire son opinion, évidemment. Toutefois, pour bien comprendre combien tant de “preuves” peuvent être fabriquée pour les besoins d’une “cause”, je vous invite, si vous comprenez l’anglais, à visionner la vidéo qui suit. Elle dure un peu plus de 9 minutes. Mais ce ne sera pas du temps perdu, croyez-moi !

Source : Russia Today

(© L’Obs pour la traduction en français)

- See more at: http://www.christianophobie.fr/breves/mere-agnes-mariam-une-sequence-sur-le-gazage-de-ghouta-est-une-mise-en-scene#sthash.7739myIG.dpuf

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Dissident 09/09/2013 23:13


(…)


 « Le petit rond-de-cuir socialiste, déjà mal-à-l’aise avec un petit Conseil Général, n’aurait jamais dû se lancer dans la
géopolitique internationale : en croyant faire une bonne affaire de politique intérieure, ce benêt pourrait nous déclencher la troisième guerre mondiale. »


http://h16free.com/2013/09/09/25790-syrie-la-reptation-malaisee-du-president-hollande

Dissident 09/09/2013 21:29


http://www.youtube.com/watch?v=Y8_cR2dHXsM


Publiée le 9 sept. 2013



http://www.defrancisation.com/
L'enseignant belge Pierre Piccinin da Prata, kidnappé en Syrie au mois d'avril et libéré ce dimanche, a accordé une interview à RTL-TVI ce lundi matin. Il a indiqué que le gaz sarin avait été
utilisé par les rebelles, et non par le régime syrien.

CH.FFRENCH 09/09/2013 18:10


La mise en scène de don Quichotte et notre petit gros Sancho Pança, est rudement bien faite, comme les preuves du papa Busch, pour aller faire la guerre en Irak, qu'ils ont laissé dans un triste
état.


Barac et Sancho, sont en chute dans les sondages, c'est pour redorer leur blason!


Sancho a ses grosses fesses tranquilles à l'Elysée, et envoie nos soldats se faire tuer!

Claude HOUËL 09/09/2013 17:45


D'autres sons de cloches ?


Bien malin celui qui sait où est la vérité.


Les anglais auraient vendu du gaz aux Syriens :  http://www.i24news.tv/fr/actu/international/moyen-orient/130902-la-grande-bretagne-a-vendu-du-gaz-a-la-syrie


Un otage Belge donne sa version :


http://www.bfmtv.com/international/syrie-lex-otage-belge-libere-dimanche-dedouane-regime-599028.html