Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

( Voici une rubrique du Scrutateur, qui doit vous intéresser. Elle ne fait pas double emploi avec les commentaires d'articles. Ceux-ci, en augmentation lente, mais constante, est faite de vos réactions aux articles.

« La voix des lecteurs »vous donne la parole, la possibilité d'enrichir notre blog de vos idées, réflexions, poèmes, réactions propres à l'actualité en général.

Bien entendu je ne publierai que ce qui ne s'en prend pas, éventuellement, aux personnes, au-dessous de la ceinture comme on dit.

Les articles signés seront plus particulièrement bien venus. Mais il y a, je le sais d'excellentes raisons, qui ne relèvent pas de la couardise, mais plutôt de ce qu'on appelle le devoir de réserve, à l'anonymat, ou au pseudonyme. Ces articles seront pris en compte. Mais il faudra, que je puisse identifier les expéditeurs de façon précise. Ma discrétion à leur égard étant assurée.

Maintenant, chers lecteurs, à vous de jouer.

 

Edouard Boulogne) .

 

PS : Les propos de lecteurs, n'expriment pas toujours le point de vue du Scrutateur. Ils s'expriment librement. Le Scrutateur n'intervient que pour écarter les attaques qui viseraient des hommes et des femmes, de façon insultante, «  au-dessous de la ceinture » comme on dit.

La Voix des lecteurs. jpg

La Toussaint

Derrière la brume du matin se cachent encore des esprits que le sommeil léger a précipité hors du lit. Comme des spectres à l’aube du jour, ils attendent devant les portes grinçantes le job, le contrat de quelques euros. Ces nouveaux peintres des temps modernes, réincarnation de Gauguin, Pissarro ou Picasso, mélangeant cubisme et surréalisme comme les couleurs sans avis, Lavis ou Seigneurie - les damiers, couleurs dominos qui tapissent les tombes ou un ami  ou un mari se retrouve par les nuits de chaleur pour une partie d’échec. Un échec et mat qui les renvoie dans les entrailles de l’oubli. Les pinceaux aiguisés, affutés, ébréchés, les langues de chat ou queues de morue, commenditaires de la blancheur, redonne à la ville toute sa splendeur pour scintiller sous les feux nourris des bougies qui ne craignent pas la pluie. Les saints des vacances badigeonnés de la tête aux pieds reviennent chaque année à la Toussaint poser leurs signatures sur les toiles de ciment objet de convoitise des touristes qui ne connaîtront jamais ces jeunes artistes de renom.


cocks georges

---------------------------------------------
Georges COCKS
Ecrivain-poète-Romancier
Mon Site : www.cocksgeorges.jimdo.com


Mes livres :

- Kala-Pani, La malédiction des flots
-Carnet de route voyage en Afrique
-Souvenirs d'antan de la Guadeloupe
-Lettres et aquarelles
-Ramdam des mots
-Rue François Arago
-Les lettres d'Eloïse

En vente chez tous les libraires en ligne. Disponible aussi en format E-Book téléchargeable sur Amazon.

Fnac, amzon, decitre, chapitre.com, cdiscount, rue du commerce.....

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article