Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

 

La voix des lecteurs.

La voix des lecteurs-copie-1

 

( Voici une rubrique du Scrutateur, qui doit vous intéresser. Elle ne fait pas double emploi avec les commentaires d'articles. Ceux-ci, en augmentation lente, mais constante, est faite de vos réactions aux articles.

« La voix des lecteurs »vous donne la parole, la possibilité d'enrichir notre blog de vos idées, réflexions, poèmes, réactions propres à l'actualité en général.

Bien entendu je ne publierai que ce qui ne s'en prend pas, éventuellement, aux personnes, au-dessous de la ceinture comme on dit.

Les articles signés seront plus particulièrement bien venus. Mais il y a, je le sais d'excellentes raisons, qui ne relèvent pas de la couardise, mais plutôt de ce qu'on appelle le devoir de réserve, à l'anonymat, ou au pseudonyme. Ces articles seront pris en compte. Mais il faudra, que je puisse identifier les expéditeurs de façon précise. Ma discrétion à leur égard étant assurée.

Maintenant, chers lecteurs, à vous de jouer.

 

Edouard Boulogne) .

 

 

 

( I ) : Pensée du jour.

 

L'un d'entre vous m'adresse ce texte d'Etienne de la Boétie en la proposant pour être la Pensée du jour.

La voici :

Étienne de La Boétie:  Discours de la servitude volontaire

« Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genou. »

« Pour être esclave, il faut que quelqu’un désire dominer et… qu’un autre accepte de servir. »

« Pour que les hommes, tant qu’ils sont des hommes, se laissent assujettir, il faut de deux choses l’une :

ou qu’ils y soient contraints, ou qu’ils soient trompés. »

« Qu’une nation ne fasse aucun effort, si elle veut, pour son bonheur, mais qu’elle ne travaille pas elle-même à sa ruine. »

 

( II ) :Pour réfléchir sur les graves problèmes de bioéthique, et notamment sur celui concernant la recherche embryonnaire, un autre lecteur nous communique ce lien avec une page de l'hebdomadaire La france Catholique, que je vous conseille de lire.

 

http://www.catholique-guadeloupe.info/actualites/actualite-paroissiale/2/0/2001/index.html

 

Enfin, un autre d'entre vous me communique des renseignements alarmants surle retour programmé en Haiti de l'ancien chef d'Etat ( et ancien prêtre ) Aristide, et des désordres qui sont d'ores et déjà préparés par ses partisans, aux environs du 7 mars.

Nous y reviendrons dès que les choses se seront précisées.

On se rappelle qu'Aristide, alors prêtre, « théologien » dit de « la libération » était vite devenu, dès sa prisedu pouvoir, et comme l'avaient prévu les esprits éclairés, un tyran implacable, et avide, réalisant une véritable fortune, au détriment d'Haiti, et au moyen du trafic de la drogue.

A cette époque, il était venu s'adresser aux Haitiens de Guadeloupe ( une visite « pastorale » en quelque sorte )aidé, chaperonné, couvé par le diocèse de Guadeloupe, et son vicaire général ( à l'époque ) M. Jean Hamot. 

 

( III ) Lescommunistes et l'immigration.LaMRAP va-t-il assigner en justice le PCF?

 

Enfin un troisième lecteur me communique la pensée de georges Marchais en 1980, sur la question de l'immigration en France. Pour unefoisle PCF posait un vrai problème, et esquissait un semblant de solution, celle-là même qui vaut aujourd'hui à tant de monde d'être aujourd'hui taxé de racisme, et d'extrémisme de droite, ( comme a eu leculot, et la malhonnêteté de le dire, et écrire àmon sujet, le minable petit administrateur diocésain de la Guadeloupe, le sieur Jean Hamot.

Le MRAP va-t-il sommer le PCF de renier G.Marchais, et le bureau politique du PCF des années 1980. Et sans obtempération de sa part va-t-il le traîner en justice, pour racisme?

 

C' était en 1981 ! Il faut avoir de la mémoire ....mais il est bien temps !!!    
> > > > >
> Extraits d’une lettre que Georges Marchais a adressé en 1981 au recteur de la mosquée de Paris qui venait de s’indigner de la destruction au bulldozer le 24 décembre 1980, veille de Noël, d’un foyer de 300 travailleurs maliens par Paul Mercieca alors maire communiste de Vitry :> > > > > > "Je vous le déclare nettement : oui, la vérité des faits me conduit à approuver, sans réserve, la riposte de mon ami Paul Mercieca. Plus généralement, j'approuve son refus de laisser s'accroître dans sa commune le nombre, déjà élevé de travailleurs immigrés.En raison de la présence en France de près de quatre millions et demi de travailleurs immigrés et de membres de leur familles la poursuite de l'immigration pose aujourd'hui de graves problèmes.Il faut les regarder en face et prendre rapidement les mesures indispensables.La cote d'alerte est atteinte. C'est pourquoi nous disons : il faut arrêter l'immigration, sous peine de jeter de nouveaux travailleurs au chômage. Je précise bien : il faut stopper l'immigration officielle et clandestine. Il faut résoudre l' important problème posé dans la vie locale française par l'immigration.Se trouvent entassés dans ce qu' il faut bien appeler des ghettos, des travailleurs et des familles aux traditions, aux langues, aux façons de vivre différentes. Cela crée des tensions, et parfois des heurts entre immigrés des divers pays.Cela rend difficiles leurs relations avec les Français.Quand la concentration devient très importante (.), la crise du logement s' aggrave, les HLM font cruellement défaut et de nombreuses familles françaises ne peuvent y accéder. Les charges d' aide sociale nécessaires pour les familles immigrés plongées dans la misère deviennent insupportables pour les budgets des communes ".> > > Signé : Georges MARCHAIS , Secrétaire Général du PCF 1972/1994 ( et habitant de Champigny sur Marne )
> > > > >

> > > > >  A DIFFUSER LARGEMENT, car aujourd'hui ils ont tout oublié !!!!

 

 

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article