Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

La voix des lecteurs.

 

 

 

( Voici une rubrique du Scrutateur, qui doit vous intéresser. Elle ne fait pas double emploi avec les commentaires d'articles. Ceux-ci, en augmentation lente, mais constante, est faite de vos réactions aux articles.

« La voix des lecteurs »vous donne la parole, la possibilité d'enrichir notre blog de vos idées, réflexions, poèmes, réactions propres à l'actualité en général.

Bien entendu je ne publierai que ce qui ne s'en prend pas, éventuellement, aux personnes, au-dessous de la ceinture comme on dit.

Les articles signés seront plus particulièrement bien venus. Mais il y a, je le sais d'excellentes raisons, qui ne relèvent pas de la couardise, mais plutôt de ce qu'on appelle le devoir de réserve, à l'anonymat, ou au pseudonyme. Ces articles seront pris en compte. Mais il faudra, que je puisse identifier les expéditeurs de façon précise. Ma discrétion à leur égard étant assurée.

Maintenant, chers lecteurs, à vous de jouer.

 

Edouard Boulogne) .

La voix des lecteurs-copie-1 

 

Les lecteurs, ce jour, sont assez centrés sur un sujet d'actualité....qui fâche.

 

(I) Comme une montre arrêtée que l'on pourrait prendre pour une mécanique de précision, M. Jean -Luc Mélanchon parle de "raclée de la droite" aux cantonales qui viennent de se terminer sur la note tragi-comique à laquelle le RPR - reprofilé UMP - puise son énergie et son immodestie. Reprenons : raclée, oui, mais pour ce qui est de "la droite", comment encore appeler "droite" cette formation à la pensée inexistante et à la tactique sinusoïdale qui se réclame de la République à laquelle visiblement elle ne connaît rien d'autre que le nom dont elle use comme d'un gargarisme qui aurait les pouvoirs surnaturels d'un mantra.

"La droite dans l'embarras", titrent divers magazines au lendemain de l'orgueilleuse traversée des cantonales par l'invincible armada de l'UMP, c'est-à-dire de ceux qui l'incarnent. Hé oui ! En ce temps de carême, toutefois, le coeur de tout chrétien est disposé à l'amour du prochain et au sacrifice. À l'amour du prochain, certainement, mais pas à l'amour de ses erreurs et encore moins de son obstination dans l'erreur. Au sacrifice, oui. Au gâchis, non. Certes, le chrétien doit prier pour les âmes comme pour les ânes, et, de même, il doit demander pardon pour tous ceux qui ne comprennent ni ce qu'ils disent, ni ce qu'on leur dit : « Pardonnez-leur, Père, car ils ne savent pas ce qu'ils font. » Car, pour ce qui est de ne pas savoir ce qu'ils font, comment pourrait-il en être autrement ? À moins que quelque fourbe stratégie n'inspire une incohérence dont les Français se lassent. Autrement, pourquoi, ces conquistadors de la défaite prévisible et inévitable veulent-ils tant se hisser aux premières places, en convoitant un pouvoir qu'ils sont incapables d'exercer autrement que de manière essentiellement mécanique ? En malmenant la mécanique de surcroît, ce qui exaspère l'opinion. Une opinion qui sait probablement différencier Quasimodo et Don Juan en matière de séduction pure, et qui se doute peut-être, également, qu'il est vain de rechercher le bien commun en dehors du sens commun est aussi écrasante qu'indiscutable pour ce qui est de ses infortunes électorales et surtout dans la dégradation du bien-vivre en France. Autrement, pourquoi ce ton triomphant, et pourquoi cette radicalisation du déni, notamment chez M. François Baroin, qui en porte-parole consciencieux diffuse parfaitement cette absence de parole qui dérange tant les électeurs, qu'ils soient sympathisants ou antipathisants de ce gouvernement issu d'un parti bien mal parti en terme de développement durable ?
 Il y a exactement 25 ans (1986) que "la droite" est dans "l'embarras" ; 26 ans qu'elle n'a rien compris, 26 ans qu'elle s'obstine, 26 ans qu'elle s'enlise, et 26 ans qu'elle bombe le torse dans la surenchère autiste.
Pour sortir de "l'embarras", il suffirait que "la droite" retrouve mot à mot le discours qu'elle a - bizarrement - été capable de tenir entre 1981 et 1986 et qu'elle retrouve par la même occasion le chemin de l'honneur et celui du coeur des Français. Ni plus, ni moins ! M. Buisson, qui - paraît-il - a l'oreille du Président de la République le sait parfaitement. Klaxonner ne suffit pas. Encore faut-il avoir un véhicule capable d'avancer au son du klaxon. Pour les sourds et malentendants, aveugles et mal voyants, cul de jattes et autres mal marchants du RPR reprofilé UMP, la clé du succès (de la France aussi, accessoirement) repose en une équation simple : 1981 - 1986, tout le discours (et toute la lucidité) véhiculé entre 1981 et 1986, ni plus, ni moins, c'est-à-dire sans rien omettre et sans rien ajouter. 1981 - 1986 a été une parenthèse d'intelligence dans l'histoire de "la droite", une parenthèse qu'une majorité de gens de droite, c'est-à-dire de bon sens, aimerait bien voir s'ouvrir de nouveau dans le crétinodrome.
André Derviche.
(II) Floués, sont nos Seigneurs.

Trois autres lecteurs m'adressent cette lettre, tragique en un sens par le mal qu'elle dénonce. Mal, qui au nom d'une déviation de la charité, et d'une théologie évanescente, émane de certains des guides spirituels de l'Eglise catholique qui divaguent comme des bateaux ivres. Vous lirez ci-dessous cette lettre. A nos amis métropolitains, je signale qu'ici, en Guadeloupe, nous avons déjà eu affaire avec des "guides" aussi débiles qu'imposteurs, auxquels nous avons opposé une grève du denier de l'Eglise. C'est une arme très efficace, que ces gens là redoutent plus que tout, au moins autant que les possédés tremblent et hurlent sous la caresse de l'eau bénite.

Lettre ouverte à Monseigneur Louis Sankalé, Evêque de Nice,

 

 à propos de l’apéro porchetta-rosé


Avec son aimable autorisation, nous reproduisons ci-dessous la lettre ouverte de Me Henri-Charles Lambert, avocat au barreau de Nice, à Monseigneur Louis Sankalé, Evêque de Nice, à propos de l’apéro « porchetta-rosé ».

LETTRE OUVERTE

à Son Excellence Monseigneur Louis SANKALE

Evêque de Nice

Monseigneur,

J’avoue m’être frotté les yeux à la lecture du communiqué que vous avez adressé le 3 mars dernier à la presse et fait afficher dans la cathédrale Sainte-Réparate, par lequel vous dénoncez comme « une honteuse initiative » l’organisation d’un « apéro porchetta rosé » par une association « Nissa Rebela » un jour « dédié à la prière par les croyants musulmans ».

Je n’ai pas les renseignements ou les sources dont vous semblez disposer sur le caractère « d’ultra droite » de cette association ni sur le fait qu’un certain nombre de ses membres seraient catholiques.

Je n’ai eu connaissance que de la volonté des intéressés de protester contre l’appropriation de la voie publique pour la pratique du culte musulman, laquelle se trouve d’ailleurs jouxter le chevet de la Basilique Notre Dame.

C’est ce qui a motivé « la condamnation sans appel » que votre autorité épiscopale se rappelle soudainement pouvoir fulminer.

J’ai donc eu la curiosité de rechercher dans les derniers mois -et sans remonter à votre intronisation comme Evêque de Nice en mars 2005- si une pareille intervention avait connu un précédent.

***

Le 5 février 2010 à Kahta (Turquie) le corps d’une jeune-fille de seize ans a été découvert. Elle avait été enterrée vivante pour manquement à la « culture islamique de l’honneur » (sic).

(elle parlait en effet à des garçons)   Réaction de l’Evêque de Nice : aucune

Le 3 juin 2010, toujours en Turquie, votre frère dans l’épiscopat, Monseigneur Luigi PADOVESE est égorgé aux cris de « Allahou akbar ». Réaction de l’Evêque de Nice : aucune

Le 31 octobre 2010, 53 chrétiens dont 2 prêtres meurent dans un attentat à la cathédrale Sayidat al Najat à Bagdad.  Réaction de l’Evêque de Nice : aucune

Le 8 novembre 2010, Asia Bibi, paysanne pakistanaise qui avait le tort d’être chrétienne, est condamnée à mort par pendaison pour « blasphème envers le Prophète » (elle avait comparé Jésus à Mahomet ou l’inverse). Réaction de l’Evêque de Nice : aucune

A Noël, 38 chrétiens sont massacrés dans les villes de Jos et Maiduguri au Nigéria, d’autres sur l’île de Jolo aux Philippines, d’autres encore en Indonésie, toujours par des musulmans.Réaction de l’Evêque de Nice : aucune

Le 1er janvier 2011, un attentat fait 21 morts parmi les fidèles de l’église copte Al Kissidine à Alexandrie (Egypte). Réaction de l’Evêque de Nice : aucune

Le 4 janvier 2011, le gouverneur du Penjab (Pakistan) est tué pour avoir pris la défense d’une chrétienne condamnée pour avoir « insulté » le Prophète. Réaction de l’Evêque de Nice : aucune

Le 2 mars 2011, soit la veille de votre communiqué, le ministre catholique du Pakistan, Shabbaz Bhatti, est à son tour assassiné, motif pris de son opposition à la peine de mort pour blasphème, Réaction de l’Evêque de Nice : aucune

Le 5 mars 2011, 4000 musulmans incendient les églises de Sainte Mina et Saint Georges (à 30 kms du Caire) au motif qu’une jeune femme, musulmane, aurait une liaison avec un copte. Réaction de l’Evêque de Nice : aucune

J’arrête là le recensement non exhaustif de toutes les occasions qui vous étaient données d’affirmer votre position d’Evêque catholique au titre de ce « vivre ensemble » que vous placez vous-même sous l’invocation de « l’unité de tout le genre humain» (Lumen gentium § 1) mais qui s’arrête manifestement aux portes de votre diocèse.

***

A défaut donc de manifester une sollicitude universelle, vous pouviez au moins faire part de votre désapprobation lorsque le 8 décembre dernier, à quelques mètres de votre cathèdre, une procession de fidèles catholiques niçois a été insultée aux cris de « Allahou akbar », les chants à l’Immaculée Conception étant couverts par les youyous et les blasphèmes de ceux avec qui vous souhaitez un « vivre ensemble » non réciproque.

Vous n’avez vu là ni « discrimination » ni « vexation » puisqu’une fois de plus, votre silence religieusement correct a dû servir de réconfort à ceux dont vous avez la charge pastorale.

Cette abstention ne fait jamais qu’ajouter, comme dans tant d’autres circonstances (ex : le mutisme de la quasi-totalité de l’épiscopat français lors de la légalisation de l’avortement) à la tradition bien établie dans l’Eglise gallicane du « flumini obsequi».***

Pourtant vous venez de démontrer que vous pouvez manifester une indignation.

La place n’est pas ici de disserter sur le sophisme consistant à vous prévaloir de la déclaration Nostra Aetate, en oubliant opportunément Dignitatis Humanae sur la liberté religieuse et le décret Ad Gentes sur l’activité missionnaire de l’Eglise.

En revanche vos études d’islamologie doivent être bien lointaines si vous n’avez pas souvenir de ce que dit le Coran :

« Quand vous rencontrez des infidèles, tuez-les jusqu’à en faire un grand carnage et serrez fort les entraves des captifs » (chapitre 47, 4)

Je vous recommande aussi de consulter l’index publié par l’ONG « PORTES OUVERTES » pour constater que sur les huit pays classés en tête de la persécution des chrétiens, sept pays à majorité musulmane, ne se laissent ravir la première place que par … la Corée du Nord.

Dans le monde entier, l’Islam est une force d’oppression et les chrétiens sont persécutés sous les formes les plus diverses, de l’expulsion des prêtres catholiques comme au Maroc, de l’interdiction du culte comme en Arabie Saoudite, de la peine de mort et de l’assassinat comme au Pakistan, en Indonésie, aux Philippines, etc.

Mais ce que vous dénoncez en usant de vos fonctions, ce n’est pas l’assassin ni le persécuteur, mais ceux qui se lèvent pour défendre, les uns leur foi, les autres leur civilisation et à tout le moins leur mode de vie.

Adepte, sauf erreur de ma part, du principe de laïcité et de la séparation de l’Eglise et de l’Etat, qui vous fait juge de la liberté d’expression politique de l’association sur laquelle vous appelez la sanction des autorités civiles ?

Qui vous a établi comme procureur pour réclamer « des représentants de l’Etat et des élus, l’application de l’esprit (sic) et de la loi de la République » ?

S’il y a une « initiative honteuse », Monseigneur, c’est votre communiqué.

***

Je n’aurais pas la prétention d’ajouter ma prière à celle que le Christ a déjà adressée à son Père sur la croix, lorsqu’Il a embrassé dans sa supplication l’innombrable cohorte de ceux « qui ne savent pas ce qu’ils font ».

Je vous serais reconnaissant en revanche de prier pour le simple fidèle que la contribution que vous croyez devoir apporter, en tant qu’Evêque de Nice, à l’islamisation galopante, conduit et contraint à admonester son pasteur.

A Nice, le 17 mars 2011

Henri-Charles LAMBERT

Baptisé le 24 juin 1951à Sainte-Marie Saint-Charles, Alger.

 

 

(III)

C'est une lectrice qui nous adresse l'un des innombrables caprices de la Martine. Lisons :

 

 

Que fait-on de l'alsacien et du breton ???

 

Ca devient grave du côté de Martine Aubry....Il ne nous manquait plus que ça !!!!  En tout les cas

 

 diffusez le ! AVANT CENSURE !!!!! Voir la vidéo cliquez sur ce lien :

 

 http://www.youtube.com/watch?v=FCQwAQovitQ    

 

LE PS REPOUSSE ENCORE PLUS LOIN LES LIMITES DE LA CONNERIE trop c'est trop -

 

Le PS souhaite l'enseignement de l'arabe dès le collège NOMBREUX SONT CEUX QUI N'Y CROYAIENT

 

 PAS. Et bien nous y sommes, cette vidéo pourra peut-être convaincre les sourds et non voyants.

 

 N'oubliez pas de regarder la vidéo jusqu'au bout !!!! Dans le sud, à Montpellier, on a demandé aux

 

enseignants d'apprendre l'arabe pour se faire comprendre des élèves en retard scolaire !!Qui s'est

 

soucié de savoir si les bretons, les auvergnats, les provençaux, etc...se sont remis de l'interdiction,

 

 à une certaine époque de parler leur dialecte !!! Le PS souhaite l'enseignement de l'arabe dès le

 

collège : le Parti Socialiste du Nord a organisé un point presse pour rappeler que la langue arabe

 

est devenue incontournable et qu'il faut pouvoir la proposer comme première langue vivante dès le

 

collège. Maintenant nous savons par qui les socialistes comptent être élus. On pourra aussi

 

apprendre à lire le Coran au Catéchisme !                 

 

 

( Et comme en France tout finit par des chansons, ( jusqu'à maintenant) Ecoutons. 

 

( A)Petit film réalisé au petit matin un lendemain d'élections. : http://www.videos.es/reproductor/junglealcolo-%285ninkGpscFM

 

(B) Eh oui!

 

http://webmail22.orange.fr/webmail/fr_FR/download/DOWNLOAD_READ_PPS.html?IDMSG=13848&PJRANG=2&NAME=musulman.pps&FOLDER=INBOX

 



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article