Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

 

La voix des lecteurs.

 

La voix des lecteurs-copie-1

 

 

( Voici une rubrique du Scrutateur, qui doit vous intéresser. Elle ne fait pas double emploi avec les commentaires d'articles. Ceux-ci, en augmentation lente, mais constante, est faite de vos réactions aux articles.

« La voix des lecteurs »vous donne la parole, la possibilité d'enrichir notre blog de vos idées, réflexions, poèmes, réactions propres à l'actualité en général.

Bien entendu je ne publierai que ce qui ne s'en prend pas, éventuellement, aux personnes, au-dessous de la ceinture comme on dit.

Les articles signés seront plus particulièrement bien venus. Mais il y a, je le sais d'excellentes raisons, qui ne relèvent pas de la couardise, mais plutôt de ce qu'on appelle le devoir de réserve, à l'anonymat, ou au pseudonyme. Ces articles seront pris en compte. Mais il faudra, que je puisse identifier les expéditeurs de façon précise. Ma discrétion à leur égard étant assurée.

Maintenant, chers lecteurs, à vous de jouer.

 

Edouard Boulogne) .

 

 

(I) Un de nos lecteurs attire notre attention sur le sondage Expression publique, publié ce 17 février par le journal Le Monde dont voici le résultat :

D’après vous, les hommes et femmes politiques de quel camp ont été le plus compromis avec le régime de Ben Ali en Tunisie ?

 

De gauche.

5.5 %



De droite.

44.2 %



Autant d’un côté que de l’autre.

47.1 %



Sans opinion.

3.2 %



Nombre de votants : 1488

© expression publique

 

Si l'on en croit donc ce sondage il y aurait 52,6% de personnes à croire la gauche plus compromise que la droite ( 44,2%).

Et pourtant Le monde, et 70% des médias ne parlent que de madame Alliot-Marie.

A quoi sert donc Le Monde?

Ô temps, ô moeurs!!!

 

(II) Un autre lecteur nous communique un extrait d'une toute récente déclaration de Mgr Sako, archevêque de Kirkouk en Irak :

 

Les deux extrêmismes : l'islam et le laïcisme

Mgr Louis Sako, archevêque de Kirkouk en Irak, a été interrogé par l’agence d’informations religieuses italienne, SIR. Présent en a traduit des extraits :

"ll y a ici des forces et des mouvements islamiques qui veulent changer le Moyen-Orient, en créant des Etats islamiques, des califats où régnerait la charia. [...] Ces appels [à la guerre sainte] font partie d’une tentative d’islamisation du Moyen-Orient de la part de groupes radicaux qui ont la claire intention de fomenter, dans cette région du monde, un bouleversement religieux total. Il s’agit de voix qui pourraient trouver un terrain fertile en Egypte et ailleurs, et il ne faut pas les sous-estimer, justement parce que ce sont des puissances régionales et que leurs leaders ont défini ces révoltes comme “le réveil de l’islam”. Derrière les manifestants de la place Trahir, on commence à voir aussi divers fondamentalistes, pour beaucoup sortis de prison, dont l’objectif est de créer un vide de manière à pouvoir le remplir de thèmes religieux où l’on pourra se retrouver : comme l’idée que l’islam serait la solution à tout."
"La mentalité occidentale ne permet pas de comprendre pleinement ce risque [d'islamisation]. En Orient, tout est religieux, même la conception du politique, il n’y a pas séparation entre le politique et le religieux comme en Occident, où l’on est face à un vide terrible. Nous sommes confrontés à deux extrémismes : le premier est religieux, musulman, oriental ; le deuxième, occidental, c’est le laïcisme qui ne veut même pas reconnaître que l’histoire de l’Occident est chrétienne. [...]"

 

(III)Mahomet n'était pas pédophile.

 

Un troisième lecteur nous envoie cet extrait d'un article tout à fait édifiant, et lui consacre quelques lignes de commentaires vaguement ironique.

 

Si on se marie avec un mineur, il n'y a pas de pédophilie !

Lu sur le blog d'Yves Daoudal :

"L’Autrichienne Elisabeth Sabaditsch-Wolff, poursuivie pour incitation à la haine après une conférence sur l’islam, a été condamnée hier à une amende de 480 euros pour diffamation envers Mahomet. Sic. Le tribunal a jugé que le respect de la liberté d’expression ne permettait pas de la condamner pour incitation à la haine, mais que ses propos envers Mahomet étaient diffamatoires. Elisabeth Sabaditsch-Wolff avait traité Mahomet de pédophile. Le jugement est un chef-d’œuvre :
«Certes, Mahomet se maria avec Aïcha alors qu’elle avait 6 ans, et le mariage fut consommé quand elle eut 9 ans. Mais la pédophilie est une orientation sexuelle qui s’exerce entièrement ou principalement envers des enfants mineurs. Cela ne s’applique pas à Mahomet, parce qu’il était toujours marié à Aïcha lorsque celle-ci eut 18 ans. Par conséquent Mahomet n’était pas un pédophile, et l’accusation est malveillante.»

Michel Janva

 

Commentaire de notre lecteur :

Nous voilà rassurés : Mahomet n'était pas pédophile. Il est peut-être même possible que la justice autrichienne le classe parmi les gérontophiles. Ouf ! 

 

Aux dernières nouvelles, il paraît que Hitler n'a jamais été Autrichien.

 

Quant à cette jugette, sa jugeade ressemble plutôt à une mascarade. Il paraît qu'en certaines terres d'infection, c'est une promesse de longue vie.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Zahia 18/02/2011 15:14



Je suis touchée, émue, de constater que la grève du sexe ne va pas durcir, pardon, ne va pas durer en Belgique.


http://www.dailymotion.com/video/xh38uo_ils-font-un-striptease-pour-sauver-leur-pays_news



Léon Tikitak 18/02/2011 13:43



Hé bien, cher Scrutateur, on peut dire que votre article tombe à pic : à la question de la compromission des excellences avec les régimes qu'ils piétinent par la suite lorsque ceux-ci sont KO par
terre, le petit comparatif entre la gauche et la droite ne saurait mieux tomber. Les projecteurs de l'actualité nous apprennent en même temps que nous avons le plaisir de lire cette page, que
Lady Guigou - une des icônes, gloires, égéries, stars, muses (comme vous voulez) du Parti socialiste - a les mêmes relations en Tunisie que Lady Alliot-Marie. Et il n'y a là de quoi étonner que
les nigauds : il y a longtemps que le clonage des idées politiques, des projets, des programmes et de la manière de se comporter a été effectué. Le clonage des ambitions aussi, du reste. C'est ce
qui explique qu'il y ait encore un débat : personne n'a encore réussi à débarrasser ces humbles serviteurs du bien commun de la rage de vouloir tout accaparer en plus d'être le premier à défaut
d'être le seul.