Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Fort-de-France, le Samedi 02 Janvier 2010

 

La Tour, prends Acte, Ou, Un Illustre Avocat sort son Trémolo.

 

Photo-Eric-EG-NOGARD-copie-1.jpg


Quoi de plus enchanteur à entendre que la Voix d’un Avocat.

La Voix d’un Avocat, même quant il requiert, véhément contre Vous.

Même celle des Sirènes n’en donne qu’une bien mièvre idée.

Voire quand il s’agit d’un Ténor, du plus illustre Ténor du Barreau de Paris.

C’est pourquoi nous t’en conjurons, O Tour, prends acte d’ores et déjà.

 

Prends d’ores et déjà Acte de ce qu’en sa Jactance prétend Me petit URSULE,

Cet Immense Avocat du Barreau de PARIS dans le cas de Maguy.

De Maguy, du papa de Maguy, de l’amoureux de Maguy ou des Deniers Publics.

Qui peut prétendre qu’il voit déjà à quoi veut en venir l’Homme à la Robe Noire.

Diffamation ! Lâcheté ! Anonymat ! Plainte en Correctionnel a-t-il déclaré.

 

Est-ce déjà le Réquisitoire, les Rodomontades avant le Rodéo ou quoi.

Ne serait-ce pas déjà le Conditionnement psychologique du Public, qu’est-ce au juste.

De tout ce que dit le Maître, aux dires de RFO Martinique, prenons acte déjà.

Prenons Acte déjà, il n’est jamais trop tôt pour prendre Acte de ce que dit un Avocat.

Une Diffamation Anonyme Colportée par le CANARD contre sa cliente Maguy.

 

Qui pourrait médire de Maguy, Maguy MARIE-JEANNE, la si douce Maguy.

Qui pourrait croire que le CANARD ait pu, comme un DINDON, colporter n’importe quoi.

Dès lors, comment songer à une quelconque Diffamation, à un quelconque Anonymat.

Le petit URSULE, n’userait-il pas du leurre dont use l’oiseau qu’on sait pour protéger son nid.

Plutôt que d’Affirmer, plutôt que de Prétendre, mieux vaut se demander.

 

Chemin faisant, se demander pour se demander, pourquoi ne pas se demander :

Est-ce délictuel, est-ce criminel que vous demandiez quel usage il est fait de vos deniers.

Est-ce délictuel, est-ce criminel, qu’une Fille obéisse à son Père dans ses Libéralités.

Est-ce délictuel, est-ce criminel, qu’une Fille aime et se fasse aimer d’un CONSUL.

Si à ces questions il est répondu PAS DU TOUT, Maguy est hors de cause, de beaucoup.

 

Maguy ne peut être qu’un Leurre propre à égarer les Naïfs, pas les Juges.

MARIE-JEANNE en lui-même n’a fait l’objet d’aucune injure, d’aucune offense.

Un Père est libre de donner ce que bon lui semble à sa Fille, surtout quand elle est du mérite de Maguy.

Frampton, en tant que Frampton n’est Coupable ni des Faveurs d’une Fille, ni de celles de son Père.

Mais MARIE-JEANNE est Comptable des Deniers Publics et FRAMPTON de l’Honorabilité de son PAYS.

 

Or, s’il est dit et admis que la Justice soit la même pour tous,

Il n’y a que les JUGES qui soient et qui doivent se sentir interpellés :

Attendu que le Petit Peuple est astreint à la misère la plus noire chaque jour.

Attendu que ses Elus sont Comptables des CAPITATIONS qu’il verse sur l’air qu’il respire.

Attendu qu’un CONSUL HONORAIRE ou EN FONCTION est quand même un CONSUL.

 

N’en déplaise donc à Notre Illustrissime Maître URSULET,

Nous avons des doutes sur le prétendu Anonymat qu’il évoque !

Nous avons des doutes sur le manque de déontologie reproché au CANARD ;

Nous avons des doutes sur le rôle prépondérant dévolu à la pauvre Maguy.

A tout Seigneur tout Honneur : Que MARIE-JEANNE et FRAMPTON soient Appelés à la BARRE.

 

Eric E.G. NOGARD

Pour : Martinique Province Française.

 

 

Liens Suggérés :

 

·        http://www.lescrutateur.com/

·        (http://www.etatsgenerauxdeloutremer.fr/reflexions)

·        http://tatun.unblog.fr/

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article