Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Pascal-Pensees-n--320.jpg

Au congrès de Reims, chargé de désigner, il y a quelques années, le nouveau premier secrétaire du parti socialiste ( le parti du BIEN, et des biens, n'est-ce pas Anne Sinclair, n'est-ce pas M. Pigasse, M Pierre Bergé, etc, etc, ), les résultats furent si tangents, qu'il y eut, au sommet, un début de guerre civile. Ségolène Royal qui affrontait Martine Aubry, parla de fraude électorale et accusa Martine, sa soeur en amour du peuple de l'avoir organisée.

Et il y avait de fortes présomptions qu'il en ait été ainsi.

Aujourd'hui c'est l'UMP qui subit la même avanie.

Mais tandis que la gauche, plus doctrinaire, contraignait Ségolène à se « résigner » ( on connait la suite ), « à droite » où l'on est plus « bonapartiste », la discorde s'envenime, au point de redonner à un vieux cheval de retour comme Alain Juppé, l'espoir d'arbitrer, à son profit, ce nouveau conflit d'Abel et de Caïn.

A l'UMP, la disputet tourne au vinaigre, ou au combat de coq. Faites vos jeux.

Par delà ces péripéties « vulgaires et subalternes » comme aurait dit le général de Gaulle, il y a matière à réflexion. Et nos pensées peuvent se porter à un niveau plus élevé, jusqu'à l'élection suprême à laquelle pensent tous nos bateleurs, de droite comme de gauche.

En ce qui me concerne je me suis souvenu d'un beau texte de Blaise Pascal ( cf.Pensées, n° 320 de l'édition Brunschvicg. Edition des classiques Hachette ).

Que dit le grand Blaise Pascal, que je me contente de citer sans le commenter, tant sa remarque, me paraît importante et explicite, pour les lecteurs qui prennent leur temps pour lire et réfléchir.

 

Le Scrutateur.

 

« Les choses du monde les plus déraisonnables deviennent les plus raisonnables à cause du dérèglement des hommes, qu'y a-t-il de moins raisonnable que de choisir pour gouverner un Etat le premier fils d’une reine? L’on ne choisit pas pour gouverner un bateau celui des voyageurs qui est de meilleure maison, cette loi serait ridicule et injuste, mais parce qu’ils le sont et le seront toujours elle devient raisonnable et juste, car qui choisira-t-on, le plus vertueux et le plus habile ? nous voilà incontinent aux mains ; chacun prétend être ce plus vertueux et ce plus habile ; attachons donc cette qualité à quelque chose d’incontestable ; c’est le fils aîné du roi, cela est net, il n’y a point de disputes. La raison ne peut mieux faire car la guerre civile est le plus grand des maux ».

 

De là où il est que peut penser le vieux roi Charles, ici sur la dune irlandaise tel le roi Lear de Shakespeare? C'était en 1969. Grandeur et mélancolie. En ces jours-là, Charles de Gaulle, dédicace ses Mémoires de guerre au chef de l'Etat irlandais, citant Nietzsche : " Rien ne vaut rien. Il ne se passe rien. Et cependant tout arrive. Mais cela est indifférent". 

311181_4950828171214_830552718_n.jpg


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

CH.FFRENCH 22/11/2012 19:33


Cette gueguerre, est lamentable! Ne croyait-on pas que ces deux-là seraient plus sérieux ?


Le Vieu roi Charles doit se retourner dans sa tombe... Ou peut-être, si bien là où il est s'en fiche éperduement!