Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

afp-franck-fife-l-equipe-de-france-de-football-le-12-juin-2.jpg

 

http://leblogdebernardhawadier.hautetfort.com/archive/2012/06/24/le-defaite-des-footballeurs-francais-est-elle-l-image-de-la.html


J'aime le sport. Je me plais à regarder les reportages à la télévision, notamment le foot.  Je suis deçu par cette équipe sans âme. Surtout après avoir vu les anglais et les italiens nous offrir un spectacle total!

Nous avions eu l'équipe "black, blanc, beur" championne du monde qui a fini son épopée avec le coup de boule de son leader charismatique. Le talent cachait-il alors un état d'esprit qui depuis n'a cessé de détruire notre équipe nationale? Rappelons-nous l'Afrique du Sud...L'arbre a longtempos caché la forêt. Le problème de cette équipe ce n'est pas son football, c'est son état d'esprit!

Qu'ils perdent; d'autres avant eux avaient connu la défaite, mais avec un tel courage qu'on en avait fait des héros...On le leur aurait pardonné de perdre. Mais ce manque de combativité; ce demi-défensif qui regarde en marchant le joueur espagnol se préparer à marquer le but offert dans cette première mi-temps sans rien tenter pour l'en empêcher, c'est insupportable. Voir ces deux remplaçants boudeurs parcequ'ils n'étaient pas titulaires ne rien apporter à leur équipe, c'est très ennervant. Entendre cet attaquant vedette se vanter d'avoir fait un bon match et être content de la prestation de son équipe alors qu'il vient de perdre, ça met en colère! Entendre ce petit "m..." injurier la presse une deuxième fois de suite, ça donne envie de lui mettre une fessée!

C'est cela la France?

Il faut le croire...

C'est désesperant.

Ces joueurs sont couverts d'argent, de renommèe, de publicité. Il leur manque l'éducation, le respect de leur public et de leur pays. Car dans leurs clubs ils sont bons! Leur patrie ne les fait plus se transcender. Ils ne chantent d'ailleurs pas leur hymne national; comme une provocation...Une fois qu'ils portent le maillot bleu, ils sont envahis par leurs démons naturels, leur médiocrité....

Rien d'exemplaire, rien que de la vulgarité jusque dans l'effort et dans la défaite qui ne les vexe même pas!

Oui il y a une crise morale en France! Nous l'avons sous les yeux avec ces gamins que la vie a gâté et qui n'ont aucune reconnaissance ni aucune dignité!

Le problème est le même à l'école, dans les quartiers difficiles, dans les entreprises et dans les familles.

La société française est en crise, dans son identité, dans son peuple qui n'a plus de soufle, pas d'envie collective, pas de goût de la conquête. Cette France là n'est plus la notre...Tout est bien à refaire, dans tous les domaines, et toujours pour les mêmes raisons! Semper idem....

23:56 | Lien permanent | Commentaires (4) | Envoyer cette note



Commentaires

Il ne faut quand même pas assimiler tous les sports d'équipe .....au seul football professionnel français, pourri par trop d'argent et d'individualités en mal de vedettariat !

Écrit par : Desurmont | lundi, 25 juin 2012

Répondre à ce commentaire

LA FRANCE NORMALE ??
Dans notre cher pays qu'est la FRANCE ; nous sommes confrontés à un sérieux problème comportemental dans les différentes couches de notre société..
En effet; nous sommes toujours étonnés par le monde irrespectueux du foot-ball français et de ses dérives récurrentes mais soyons sérieux un instant; comment en sommes-nous arrivés à cette déliquescence ??
La principale raison de la dégénérescence de notre société en général est l'importance incroyable du POUVOIR de l'argent encore plus avéré en période de crise :
Est-il normal de voir 1 sélectionneur national se faire remettre en place par un de ses joueurs juste après 1 rencontre pitoyable alors que ce dernier était déjà suspendu à son portable ?
Est-il normal de voir 1 autre joueur insulter avec des propos orduriers un journaliste en zone de presse après le match inoubliable contre l'Espagne ?
Est-il normal d'entendre le président (normal ?)de la fédération française de foot déclarer que ce même joueur avait les nerfs à "fleur de peau" et défendre publiquement l'INDEFENDABLE ?
Est-il normal que tous ces joueurs incriminés jouant à l'étranger (rémunérés entre 5 et 9 M € annuellement)si étrangement se comportent comme des voyous quand ils revêtent le maillot tricolore ?
Alors messieurs les dirigeants du foot français de grâce :
NE SELECTIONNEZ PLUS ces joueurs immatures pour redonner un peu de joie aux amateurs de sport que nous sommes et ayez une pensée à vos dirigeants du monde amateur qui eux sont confrontés à ces multiples exemples de dérapage du monde professionnel tant idolatré par les jeunes !
Et surtout SOYEZ RESPONSABLES ne vous laisser pas influencer par le diktat de l'argent dans le SPORT !!
A bon entendeur....

Écrit par : FILLIAT Pierre | lundi, 25 juin 2012

Répondre à ce commentaire

Comme à la télé : "faut pas rever" ! ce sont des sportifs "modernes" ! pourquoi voulez-vous qu'ils se fatiguent à courir apres le nallon, à "provoquer" , à aller chercher la balle, quand ...s'ils gagnent la coupe, ils ne toucheront que l'équivalent d'un mois de salaire dans leurs clubs professionels ? avec en plus des vacances racourcies, des chances de se faire casser les jambes et cetera ...? des super privilégiés, des gros nuls, tout à fait dans la couleur du temps en France !

Écrit par : Mascherpa | lundi, 25 juin 2012

Répondre à ce commentaire

A méditer cette phrase d'Albert Camus : « Vraiment le peu de morale que je sais, je l'ai appris sur les terrains de football et les scènes de théâtre qui resteront mes vraies universités. »

Écrit par : vedeche | lundi, 25 juin 2012

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Claude HOUËL 26/06/2012 17:56


Le jour où ces vedettes seront payées avec un fixe égaleau SMIC,augmenté d'un généreux


0,6%,et que les bonus ne seront payés qu'en cas de but marqué et de match remporté,elles


auront un comportement plus digne...on peut toujours rêver !

Louis Tikitak 26/06/2012 07:27


Tout est dans tout, n'est-ce pas ?