Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

«La burqa, un bout de tissu indigne de l'islam»

( Le Scrutateur n'est pas un anti islamique par principe. Il s'interroge sur l'islam, peu connu des français - qui hélas connaissent très mal le chritianisme, religion historique de leur nation, - et se livre peu à peu à une recherche sur la vraie nature des ces religions d'importation qui jouissent dans certains milieux, prétendus laïques d'un préjugé favorable, et irréfléchi. Nous vous livrons aujourd'hui le témoignage d'un Iman, M. Hassen Chalghoumi qui  s'attache à distinguer un "véritable Islam", d'un islamisme idéologique et politique, qui serait le pire ennemi de la vraie religion de Mahomet. Témoignage publié dans le Figaro.).

 

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2010/10/08/01016-20101008ARTFIG00664-la-burqa-un-bout-de-tissu-indigne-de-l-islam.php

 

 

La-c-est-moi.jpg

 

 

 

 

Mots clés : Islam, Burqa, Polygamie, DRANCY, FRANCE, Hassen Chalghoumi, Mosquée

Par Samuel Potier
09/10/2010 | Mise à jour : 00:01
Réactions (212)

VIDÉOS - Burqa, polygamie, islamisme radical… Invité de «Parlons Net» sur France Info, dont Le Figaro.fr est partenaire, l'imam de Drancy Hassen Chalghoumi livre sans langue de bois sa vision, celle d'un homme menacé et sous protection policière depuis des mois.

Il dit tout haut ce qu'aucun imam modéré n'ose évoquer en public. Le voile intégral ? Pour lui, ce n'est pas une prescription religieuse mais «une prison pour les femmes, un outil de domination sexiste et d'embrigadement islamiste. Cette tradition très minoritaire renvoie à une idéologie qui saborde la religion musulmane». Les frères muslmans ? «C'est une plaie» pour l'islam. Sa liberté de parole comme son soutien dès janvier dernier à la loi interdisant le port du voile intégral valent aujourd'hui à Hassen Chalghoumi une vie 24 heures/24 sous protection policière.

La mosquée de Drancy, gérée par l'association al-Nour que dirige Chalghoumi, avait été le théâtre entre janvier et mars de vives tensions entre ses fidèles et ceux du collectif pro-palestinien Cheikh Yacine. Des images de haine très loin du message qu'il veut faire passer dans son livre «L'islam de France» (Edition Le Cherche Midi). Un plaidoyer pour «un islam animé par le mieux-vivre en France», où il regrette que l'islam de France soit «sous-traité aux gouvernements étrangers et aux sectes intégristes». Proche de la communauté juive, il se veut la figure d'un islam modéré et respectueux des valeurs de la République.

» Extrait vidéo 1. Hassen Chalghoumi se dit «triste» quand il aperçoit une femme portant le voile intégral. «Je respecte leur pratique, mais je suis contre. Ils (les extrémistes, ndlr) ont résumé l'islam, soit quinze siècles de savoir et de lumières, en un bout de tissu sur le visage, c'est indigne !» «Le rôle d'un homme de foi, c'est de respecter les lois. On a besoin de dialogue, d'aller vers l'autre» :

 

» Extrait vidéo 2. Face à la «montée» d'un islam radical et de certaines «influences étrangères», il plaide pour la formation d'imams «républicains». «Un imam de l'Islam de France, ça ne veut pas dire qu'il va légaliser le porc ou changer le Coran... Il va fortifier des valeurs», comme celle de la place à part entière des femmes :

 

» L'intégralité de l'émission en vidéo (41'08'') :

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article