Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Edouard Boulogne

Harlem moralisateur! Où quand le Bordel, sans fards, investit la République.

480007_311971852265378_251092832_n.jpg


Harlem Désir, Premier secrétaire du Parti socialiste, déclare :
"Par ses actes d'une extrême gravité, incompatibles avec les exigences de la vie politique et des mandats publics, la possession de compte à l'étranger pour frauder le fisc abritant des centaines de milliers d'euros, et par ses mensonges intolérables vis à vis du président de la République, de la représentation nationale et des Français, Jérôme Cahuzac s'est exclu de fait du Parti Socialiste. Il n'en sera désormais plus membre. Je lui demande, également, de tirer toutes les conclusions de ses agissements en renonçant à ses mandats électifs."
Harlem Désir est gonflé : de novembre 1986 à octobre 1987, il a occupé la présidence de SOS Racisme tout en étant salarié par l'« Association régionale pour la formation et l'éducation des migrants », percevant pour cet emploi fictif, un salaire mensuel net de 8 900 francs. Il a été condamné le 17 décembre 1998, à 18 mois de prison avec sursis et 30 000 francs d'amende pour recel d'abus de biens sociaux.
Michel Janva

Harlem Désir : Jérôme Cahuzac s'est «exclu de fait» du PS

Par lefigaro.fr
Mis à jour le 03/04/2013 à 14:05
Publié le 03/04/2013 à 11:13
Crédits photo : FRED DUFOUR/AFP
VIDÉO - Dans un communiqué, le premier secrétaire du PS demande à l'ancien ministre de renoncer à ses mandats électifs.








 

Harlem Désir, le premier secrétaire du Parti socialiste, a assuré mercredi que Jérôme Cahuzac s'était «exclu de fait du Parti socialiste». «Les fautes, politique et morale, de Jérôme Cahuzac exigent la sanction la plus ferme, envers des actes et un mensonge inacceptables», ajoute Harlem Désir. L'ancien ministre a avoué mardi détenir un compte bancaire non déclaré à l'étrangeraprès des semaines de dénégations. Il est encarté au PS depuis 1977.
Dans un communiqué, le numéro un du PS lui demande de renoncer «à ses mandats électifs». Jérôme Cahuzac est député de la 3e circonscription du Lot-et-Garonne. Il a été réélu avec plus de 61 % des suffrages, lors du second tour des législatives de 2012. Le poste est actuellement occupé par son suppléant Jean-Claude Gouget. L'ancien ministre du Budget aurait dû retrouver son siège à l'Assemblée nationale après sa démission du gouvernement, le 19 mars. S'il y renonce, une législative partielle devra alors être organisée. 

«Disqualifié moralement»

Après ses aveux, plusieurs voix se sont élevées au sein de PS pour réclamer la démission du député socialiste. Mardi, le porte-parole du groupe PS, Thierry Mandon, a jugé que l'ex-ministre était «disqualifié moralement» pour «revendiquer un mandat de parlementaire». «Il va de soi qu'à notre avis Jérôme Cahuzac doit aussi tirer les conclusions de cet aveu en ne prétendant pas revenir comme député à l'Assemblée nationale», estimait de son côté David Assouline, le porte-parole du PS.
Jérôme Cahuzac a quitté la mairie de Villeneuve-sur-Lot en juillet 2012. Il a été remplacé par Patrick Cassany qui était son premier adjoint depuis 2001.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Dissident 04/04/2013 21:51


Inutile de te debattre dans le benitier républicain corrompu, Machin, tu es cuit toi aussi.