Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Le Scrutateur va prochainement publier un article sur l'immigrationisme, c'est-à-dire l'idéologie qui, en jouant sur les bon sentiments des Français ( traditionnellement ouverts à l'étranger, particulièrement à l'accueil aux réfugiés politiques, dans l'esprit chrétien hérité de son histoire ), cherche à dissoudre la France, réalité historique en un conglomérat de peuples hétérogènes, lourd de menaces pour l'unité nationale, et riche en potentialités de guerres civiles entre peuples de traditions et cultures différentes, et qui n'ont rien à faire de la France réelle, celle que nous aimons.

En attendant, voici deux documents sur l'affaire en cours, dont le nom de Léonarda est devenu le symbole. Symbole d'une idéologie de décadence gaucharde. LS.

 

 

( I ) : Leonarda: le père aurait-il menti ?

 

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/10/17/97001-20131017FILWWW00500-leonarda-le-pere-aurait-il-menti.php

 

Le père de Leonarda Dibrani, la collégienne expulsée de France avec sa famille, a déclaré aujourd'hui avoir menti aux autorités françaises sur l'origine kosovare de sa famille afin d'obtenir l'asile.

"Toute la famille, ma femme et mes enfants, sont nés en Italie. Ils n'ont rien à voir avec le Kosovo", a raconté Reshat Dibrani. "Ils sont nés en Italie et puis nous sommes venus en France. Nous avons menti aux autorités en disant que nous étions du Kosovo."
"Nous avons demandé l'asile en France et nous ne pouvions pas montrer nos papiers italiens. Nous avons dit que nous avions fui le Kosovo", ajoute l'homme de 43 ans.

Reshat Dibrani serait bien né au Kosovo mais dit l'avoir quitté en 1973 ou 1974 et être prêt éventuellement à y rester, mais pas ses enfants. "Les enfants ont peur parce qu'ils ne connaissent pas la langue, ici. Ils pleurent nuit et jour. Ils disent, 'Papa, qu'est-ce que tu nous as fait ?' Je leur dit que ce n'est pas ma faute mais celle de la France", déclare-t-il.

"Ici, je ne parle pas la langue, je ne la comprends pas, j'ai peur que les gens se moquent de moi", raconte Leonarda. "Ma maison est en France. En France, j'ai tout, mes amis, mon petit ami, mes professeurs, mon école, mon avenir [...] Je n'ai rien ici. Je ne sais pas pourquoi je suis au Kosovo."

Le gouvernement kosovar verse une aide mensuelle de 150 euros pour leur hébergement au deuxième étage d'une maisonnette dans un quartier populaire de Mitrovica, ville du nord du pays.
"Nous ne savons pas quoi faire avec cette famille. Elle n'est pas du Kosovo", confie un responsable sous couvert de l'anonymat.

UNKNOWN PARAMETER VALUE

 






( II ) La pétition de l'UNI :

 

 

La loi doit être la même pour tous ... même pour Léonarda !

Signez la pétition contre le retour de Leonarda et pour le respect du droit

 

Le 19 octobre, François Hollande a confirmé que l’expulsion de Léonarda et de sa famille avait été réalisée selon les dispositions prévues par la loi. Aucune erreur n’a été commise par les forces de l’ordre qui ont interpellé cette famille de clandestins.


Cette famille, dont le père était prêt à tout pour obtenir des papiers et les avantages qu’il espérait en retirer (cf. extrait ci-dessous), avait, en effet, épuisé toutes les voies de recours. À chaque fois, il a été constaté que les conditions, notamment d’intégration, pour obtenir le droit de rester en France n’étaient pas réunies.


Malgré la loi, malgré les jugements qui plaidaient tous pour l’expulsion,
François Hollande a décidé d’offrir un passe-droit à Léonarda.


En l’autorisant à revenir en France en dehors de tout cadre légal, François Hollande trahit sa fonction qui devrait être de garantir le respect de nos institutions et de notre droit.


De plus,
François Hollande ment aux Français en prétendant que seule Léonarda pourrait revenir en France. Les conventions internationales, interdisant de séparer une enfant de ses parents, obligeraient notre pays à accueillir toute la famille en cas de retour de la collégienne.


- Parce que la loi doit s’appliquer de la même façon pour tous,

- Parce que la lutte contre l’immigration clandestine nécessite de la fermeté,


- Parce que nous refusons cette politique de passe-droit.


- Signez la pétition contre le retour de Léonarda et de sa famille et pour le respect du droit français.

 

 

 

 

 

Extrait du rapport de l'inspection générale

Le rapport rappelle que le comportement du père ne dénotait pas « une réelle volonté de s'intégrer à la société française » en s'appuyant sur des faits précis :

- Absence de recherche sérieuse d'emploi : le père n'a jamais donné suite aux propositions d'embauche et ne cachait pas attendre le versement des prestations familiales qui suivraient sa régularisation pour assurer un revenu à sa famille ;

- Absences répétées des enfants à l'école (pour Leonarda : 66 demi-journées en 6ème, 31 en 5ème, 78 en 4ème et 21 depuis le début de cette année).

Consulter le rapport

 

Soutenez-nous dans cette campagne

Depuis plusieurs jours, les militants de l'UNI se mobilisent contre les blocages de lycées commandités par l'extrême-gauche pour soutenir Leonarda et demander des papiers pour tous les clandestins.

Désormais, c'est également contre la décison inique de François Hollande d'accorder un passe-droit à Leonarda et sa famille que nous devons nous mobiliser. Il est temps de nous mobiliser pour nous faire entendre. La loi doit être la même pour tous !

Vous pouvez nous aider en diffusant autour de vous notre pétition. Vous pouvez également nous aider en faisant un don à l'UNI afin de financer l'impression de pétitions, d'affiches et d'autocollants.

Nous ne disposons d'aucune aide, si ce n'est la vôtre.


Vous pouvez nous envoyer vos dons via paypal, ou également par chèque à l'ordre de l'UNI à l'adresse suivante :

UNI - 34 rue Emile Landrin, 92100 Boulogne-Billancourt


Vous recevrez un reçu fiscal vous permettant de déduire 66 % du montant de votre don de vos impôts.
Merci encore pour votre aide et votre mobilisation.

 

 Désabonnement

 Téléchargez la pétition

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Bourrée Michel 24/10/2013 22:30


Je fais parti de ceux hélas qui ont voté pour Holland (suposé de gauche) et qui le regrette amèrement.Outre le non respect de ses engagements de campagne, il fait une politique de droite qui doit
rendre Nicolas jaloux.En effet, les riches s'enrichissent encore plus et les pauvres s'appauvrissent.IL devait prendre au plus nantis pour redistribuer aux plus pauvres et en fait il prend à ceux
qui ont un peu pour redistribuer a ceux qui n'ont rien ou qui ont tout.Pour ma part,je voterai aux prochaines élections pour le front national en toute connaissance de cause: non pas pour un vote
de protestation mais pour un vote d'adhésion aux valeurs et solutions proposées par Marine Le pen.

Ch Etzol 21/10/2013 14:00


Valls n'a pas pris tant de gants pour embarquer Nicolas le veilleur que pour Leonarda la dilettante.  Et si Nicolas le "hongrois" avait fait ou dit  le Xe de 
Moi,Président, Paris serait déjà à feu et à sang ! 


 Selon que vous serez puissant ET
misérable,                                                                      
Les jugements de cour vous rendront "respectable"?        Moi, pèpère 

CH.FFRENCH 20/10/2013 12:06


François hollande n'a que faire de l'humanisme! Il veut des voix pour rester à l'Elysée et continuer de voyager aux frais des français avec sa poule, qui va remuer son croupion en Afrique avec
des "orphelins", elle avait l'air de prendre un grand plaisir, en face d'un adolescent déchainé... Triste image de la France!