Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

K-Benzema.jpg

 

Je n'ai rien de personnel contre Karim Benzema, que je ne connais pas. Quand il marque un but au sein de l'équipe de France de football, j'en suis heureux, pour l'équipe, et même pour lui, car il a connu une longue période de « sécheresse » où il n'a rien marqué du tout.

Je tenais à commencer par ces précisions cette présentation d'un article, pour éviter d'être soupçonné de « racisme », le mot magique, instrumentalisé, à tout propos, et généralement à sens unique, par des faussaires, pour tenter de disqualifier leurs adversaires du champ politique, et les faire assimiler à je ne sais quel nazisme qui serait en train d'investir la société française.

Selon la bobocratie installée dans les palais de la République, magnifique, mais qui nous viennent presque tous de l'ancienne France monarchique ( et qu'il faudrait rayer de notre histoire culturelle, selon M. Vincent Peillon ), toute critique formulée à l'encontre d'un Ribéry, d'un Patrice Evra, d'un L. Thuram, d'un K. Benzema, pour leurs « idées », serait imputable au fameux « racisme » propre à tout Français dit «  de souche », issu de la « France moisie », comme ils disent, monsieur le commissaire.

Donc, malgré mes précisions je serai traité, ou soupçonné de « racisme », parce que Benzema est d'origine arabe, ce dont je me contrefous.

Mais, vous connaissez le Scrutateur, il s'en fout. Il reprend volontiers à ce jour, cet aphorisme de Beaumarchais, qui est devenu la maxime d'un grand quotidien français : « Sans la liberté de blâmer, il n'est pas d'éloge flatteur ».

Mais revenons à Benzema. L'article que je cite (cf le lien ) du journalLa Dépêche, nous dit que Karim refuse de verser 1500 euros par mois à sa grand-mère qui est dans une situation déplorable. On lira les détails plus bas.

J'ignore quelle éducation a reçu Karim quand il était enfant. Peut-être est-il victime du système à gagner du pognon, qu'est devenu le foot, aujourd'hui ( et pas lui seul ). Je ne jette pas la pierre. Je constate qu'un tout jeune homme ( cet âge, naguère encore, était celui de la générosité, parfois naïve ) qui donne aux Resto du coeur ( mais cela fait peut-être bien sur la carte de visite, que tant de niais prennent à la lettre pour ce qu'elle dit ), refuse, sous un prétexte à mes yeux, fallacieux, une aide modeste à sa grand mère dans la détresse.

Karim, dont le salaire mensuel s'élève à 708000 euros ( sans compter la publicité ), soit 23600 £ par jour.

23600 £, soit presque 6 fois plus que le petit Scrutateur gagnait par mois, en fin de carrière, ( et avec le bonus antillais des 40 % ) en tant que professeur certifié de philosophie, non en tant que joueur de ba/balle, mais en tant que responsable de l'ouverture d'esprit, et de l'éducation de jeunes gens qui en ont bien besoin, en une période difficile.

Il va de soi que je ne regrette rien, et je ne jalouse pas Karim.

Ce qui me panique, c'est que ce garçon est loin d'être le seul dans son cas. Que nous vivons une époque terrible où les fausses valeurs règnent , et tuent. Car, qui pourra jurer que le système qui fabrique les Benzema ( qu'encore une fois, je considère, par delà son individualité, comme le simple éponyme d'une classe de paumés, parfois de cyniques ).

Que deviendra-t-il dans quelques années, quand les jambes se seront alourdies, et que les journées lui paraîtront plus longues, plus looongues dans le monde du nihilisme.

Benzema n'est même pas fidèle au Coran, qui recommande la piété, et l'entraide, au moins au monde de l'Umma.

Et qui lui a jamais parlé de l'Evangile, à lui, et aux autres, qui ne connaissent ni Jésus, ni même Mahomet, mais seulement Mammon, le dieu éternellement debout, de l'argent, de l'or?

Pauvre Mamie de Karim, pauvre Karim, pauvres...de nous;

 

Le Scrutateur.

 

 

Le veau d'or est-il debout? Ou de boue? Les deux, mon capitaine! http://www.youtube.com/watch?v=muy6DtnZ2Xg

 

 

Benzema ne veut pas payer 1500 euros par mois pour sa mamie.

 

 

http://www.ladepeche.fr/article/2012/03/30/1319347-1500-euros-par-mois-pour-sa-mamie-trop-cher-pour-benzema.html

 

 

L’attaquant français a décidé d’assigner en justice sa tante et sa cousine car il ne souhaite pas être le seul à verser une pension alimentaire à sa grand-mère. Cette dernière, qui l’a en partie élevé, vit dans la banlieue lyonnaise avec seulement 800 euros mensuels et a demandé au juge des affaires familiales du TGI que Karim Benzema l’aide à subvenir à ses besoins.

Mais il semblerait que le joueur madrilène veuille la jouer perso dans cette affaire. Or, sa tante Hélène vient de perdre son mari et son commerce, et ne survit que grâce à RSA. Sa fille est quant à elle handicapée à 80%. C’est pourquoi elle a décidé de briser l’omerta dans le VSD de cette semaine. « C’est la honte ! », lance Hélène à propos de l’assignation reçue par sa fille. « Même l'huissier était scandalisé. Aussi longtemps que j'avais mon commerce, je donnais de l'argent à ma famille et à ma mère. C'est normal, c'est la famille ! Lui, il donne aux Restos du cœur mais une partie de sa famille est obligée d'aller y manger ! »

La pension alimentaire demandée par la grand-mère de Karim Benzema s’élève à 1 500 euros. L’international français a proposé de partager cette somme entre « les enfants, gendres, belles-filles et petits-enfants »… alors que Benzema perçoit un salaire mensuel de 708 000 euros, sans compter les recettes publicitaires.

Le tribunal des affaires familiales de Lyon rendra son jugement sur ce contentieux familial le 5 avril prochain.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article