Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

 

Hier, 29 novembre 2012, le lobby «  gay », par l'entremise du maire du XV ème arrondissement de Paris s'est livré à une tentative de censure à l'encontre du journaliste Benoit Duquesne, qui devait interviewer madame Frigide Barjot sur la question du « mariage pour tous ». ( voir plus bas ).

Cette censure en dit long sur l'ambition totalitaire dudit lobby.

Je répète que le blog du Scrutateur ne fait pas de procès aux personnes homosexuelles; que celles-ci me paraissent avoir le droit d'être ce qu'elles sont, et qu'elles n'ont pas choisi d'être; que les moqueries, brimades, sarcasmes, et parfois exactions dont elles sont ( heureusement de moins en moins ) victimes doivent être combattues, au nom du droit, et de la charité chrétienne ( bien comprise, par delà une interprétation trop littérale de certains textes bibliques. ).
Mais ce dont il est question actuellement dans le projet gouvernemental est tout autre chose. Il s'agit, dans un ensemble idéologique plus vaste, de détruire la société telle qu'elle est, et non de l'améliorer mais de lui substituer un monde gris et uniforme, où, sous les grands mots, de tolérance, d'ouverture, d'égalité, ( jamais clairement définis ) on veut instituer l'ère de l'anonymat, de l'indifférenciation, d'une société esclave d'un petit groupe de manipulateurs, riches et puissants qui ne rêvent que d'un « meilleur des mondes » tel que l'avait présenté Aldous Huxley, dans son livre qui porte ce titre.

C'est contre ce monde du mensonge ( ou tout et son contraire peuvent être dit, comme dans le « 1984 » de Georges Orwell : « la liberté, c'est l'esclavage », et « l'esclavage c'est la liberté ») que nous nous battons ici, avec, heureusement beaucoup d'autres personnes lucides.

Pour en revenir à la censure d'hier, à Paris ( XV ème ) j'ai voulu faire précéder le document video, d'une courte explication sémantique.

Le lobby « gay », tente de justifier son exigence au nom d'une égalité que l'on refuserait aux hommes qui voudraient se marier entre eux, (ou aux femmes ), au nom d'une normalité que l'on accorderait aux uns et pas aux autres, d'une égalité que l'on reconnaîtrait aux uns et pas aux autres, ce qui serait le comble de l'injustice.

Il faut donc scruter cette revendication et lui opposer une argumentation.

Ce que je me propose de faire ici, brièvement à partir d'exemples simples.

 

Au nom de l'égalité.

 

L'égalité est l'une des devises de la République. Soit!

Mais, dans l'esprit des législateurs de la révolution française qui l'instituèrent, cette égalité avait une signification morale. Il s'agissait de faire en sorte que tout citoyen, puisse en fonction de ses mérites personnels, accéder à toute fonction politique ou sociale quelle qu'ait pu être son origine sociale.

C'est ainsi que Georges Pompidou, petit fils de paysans, et fils d'instituteurs, a pu devenir normalien, agrégé des lettres, et président de la République.

Mais tous les petits fils de paysans ne peuvent devenir président de la République. Les mérites personnels de Georges furent pour quelque chose dans son ascension sociale.

Ailleurs que sur le plan du principe moral d'égalité, celle-ci n'existe pas.

Sur un autre plan, un homme et une femme ne sont pas égaux. Allez faire un homme enfanter, et vous verrez.

L'égalité n'a de sens réel qu'en arithmétique, et encore sur le plan des définitions pures et abstraites.

Car un point posé sur une feuille de papier, et un autre posé sur la même surface, immédiatement, ne sont déjà plus identiques, la pointe de graphite, si fine qu'elle ait pu être, s'étant déjà usée lors du premier usage.

Reste la définition purement abstraite, inapplicable aux réalités, particulièrement humaines :

un point est l'intersection de deux lignes.

Ainsi va le détricotage de la France, et d'ailleurs de façon générale, de l'humanité réelle, au profit d'une humanité abstraite, qui est le « fort » de la pensée nihiliste ( qui pour être d'abord de gauche, n'en est hélas plus le privilège, quand on pense que des pimbêches comme madame Jouanno, ou madame Bachelot ont longtemps fait partie de gouvernements «  de droite » ).

Edouard Boulogne.

 

 

Incident, ce matin, lors du tournage de l’émission de Benoit Duquesne sur le mariage gay (MàJ vidéo)

Publié le 29 novembre 2012 par Francois

 



Addendum

D’après le site gay e-llico.com :
« Une polémique s’est noué entre le maire PS ouvertement gay du 19e arrondissment de Paris et le journaliste de France 2 Benoît Duquesne sur le tournage d’un plateau du magazine « Complément d’enquête » qui a interwievé la militante anti-mariage gay Frigide Barjot en lieu et place d’un militant pro-gay prévu. »
E-llico

Selon nos informations exclusives , un incident s’est produit ce matin, alors que Benoit Duquesnes tournait les plateaux de son émission « Complément d’Enquête » qui sera diffusée ce soir sur France 2 sur le « Mariage pour tous ».

Le journaliste avait reçu l’autorisation du Maire du 19e pour tourner une des séquences dans la salle des mariages, mais quand le Maire a découvert que l’invitée était celle qui mène la fronde contre le mariage gay Frigide Barjot, il s’est opposé au tournage.

Des employés de la Mairie sont alors intervenus pour interdire le tournage, mais Benoit Duquesne a décidé de poursuivre l’interview.

Du coup, le Maire a fait couper l’électricité petit à petit dans la salle, au point que le tournage s’est terminé dans le noir.
(…)
JeanMarcMorandini

Ce contenu a été publié dans Actualité, Pensée unique, Politique, PS, Société par Francois, et marqué avec Complément d'enquête, france 2, Frigide Barjot, mairie de paris, mariage gay. Mettez-le en favori avec son permalien.

 

Documents :

 

Frigide Barjot contre le mariage homosexuel : http://www.youtube.com/watch?v=6zSAOQ64Apg

 

Inceste : Un psychanalyste dénonce les apprentis sorciers. : http://www.inactuels.fr/2012/11/12/inceste-un-psychanalyste-denonce-les-apprentis-sorciers/

 

Un homosexuel s'exprime : http://www.youtube.com/watch?v=QHvxMVW6AE4

 

Le PACS : http://fr.wikipedia.org/wiki/Pacte_civil_de_solidarit%C3%A9

( Le Scrutateur publie ce document sur le PACS, qui montre que le Lobby ( qui ne doit pas être confondu avec les homosexuels; voir ci-dessus Un homosexuel s'exprime ) pour montrer que ce qui est en question ce n'est pas un aménagement, légitime en soi, du statut de ces personnes, mais un projet idéologique d'asservissement de la société au profit de gens qui veulent aligner toutes les pensées et conceptions sur les leurs. Une idéologie foncièrement matérialiste, et froidement nihiliste ).  

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Raoul Dheste 30/11/2012 18:34


En résumé, le lobby gay n'aime pas beaucoup les imprévus. Autrement dit que l'on s'éloigne de la partition de la propagansästaffel. C'est gai. Si vous ne vous convertissez pas aux mœurs de
Sodome, vous serez châtiés. C'est ainsi que l'on conçoit la liberté, du côté de Sodome : à quatre pattes, avec une selle sur le dos, de préférence.