Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Edouard Boulogne

Attali.jpg(Ceci n'est pas une photographie, mais une image type de l'habitant idéal d'Attaliville, cité d'Utopie, préfiguration du monde de demain, libéré des servitudes anciennes, notamment catholiques ). 

 

Dans un article récent ( Six moyens de tuer un blog ) j'évoquais l'abondance de mon courrier, et la difficulté d'en prendre connaissance immédiatement et d'y répondre aussitôt.

C'est la raison pour laquelle, je n'ai lu qu'aujourd'hui, 06 février, cette lettre d'un ami, petit chef d'oeuvre d'ironie, bien dans l'esprit du Scrutateur, où, sans gros mots ni excès quelconque l'hydre multi-têtes que nous essayons de pourfendre, est dévoilée dans toute sa froide horreur, et sa calme cruauté. ( Sur l'identité de ce monstre voir ce lien avec un autre article dont voici le lien : Le monstre sans visage : http://www.lescrutateur.com/article-le-monstre-sans-visage-qui-s-apprete-a-detruire-l-europe-114232863.html ).

Ce lecteur m'adresse ses voeux de l'Etat de Groland. Il me dit « C'est d'Attaliville (État de Groland), que je vous adresse mes voeux cette année".

 

Avec le sérieux, tout laïque et républicain qui sied à un lecteur soumis ( librement ), à l'éthique scrutatorienne, des dwas de l'homme – et de la femme – le lecteur poursuit son message pour 2013.

Il écrit :


« Avertissement préliminaire à ces vœux :

 

Le principe de précaution est maintenant inscrit dans la Constitution, tandis que des lois pénales sévères prohibent toute discrimination et toute analyse hérétique de l'histoire contemporaine, sous peine de prison et de ruine coupables. Enfin, le fait de parler d'étranger ou de certaines communautés pour autre chose que pour en dire du bien est sanctionné des mêmes peines. Par prudence, je vous adresse donc pour 2013 des vœux que j'espère "politiquement corrects" et, surtout, en conformité avec la législation en vigueur dans notre libre démocratie. En conséquence, j’ai le regret de vous demander de bien vouloir ne pas tenir compte de la formulation sous laquelle je vous aurais éventuellement fait parvenir nos vœux dernièrement. Celle-ci étant nulle et non avenue, vous voudrez bien trouver ci-dessous, sous la forme légale fournie par mon avocat, une nouvelle formulation.  

Je vous prie d'accepter, sans aucune obligation implicite ou explicite de votre part, mes vœux à l'occasion du solstice d'hiver et du premier de l'an : en adéquation avec la tradition, la religion ou les valeurs existentielles de votre choix, dans le respect de la tradition, de la religion ou des valeurs existentielles des autres, ou dans le respect de leur refus, en la circonstance, de traditions, religions ou valeurs existentielles, ou de leur droit de manifester leur indifférence aux fêtes populaires programmées. Ces vœux concernent plus particulièrement :
 - la santé, ceci ne supposant de notre part aucune connaissance particulière de votre dossier médical, ni de nous immiscer dans le dialogue confidentiel établi avec votre médecin traitant ou votre assureur avec lequel vous auriez passé une convention obsèques ;
 - la prospérité, étant entendu que j’ignore tout de la somme figurant sur votre déclaration de revenus, de votre taux d'imposition et du montant des taxes et cotisations auxquelles vous êtes assujetti ;
 - le bonheur, sachant que l'appréciation de cette valeur est laissée à votre libre arbitre et qu'il n'est pas dans mon intention de vous recommander tel ou tel type de bonheur.

 
Nota Bene :
Le concept d'année nouvelle est ici basé, pour des raisons de commodité, sur le calendrier grégorien, qui est celui le plus couramment utilisé dans la vie quotidienne de la région à partir de laquelle ces vœux vous sont adressés. Son emploi n'implique aucun désir de prosélytisme. La légitimité des autres chronologies utilisées par d'autres cultures n'est absolument pas mise en cause. Notamment :
 - le fait de ne pas dater ces vœux du yawm as-sabt 1 Safar de l'an 1434 de l'Hégire (fuite du Prophète à Médine) ne constitue ni une manifestation d'islamophobie, ni une prise de position dans le conflit israëlo-palestinien ;
 - le fait de ne pas dater ces vœux du 2 Teveth 5773, ne constitue ni un refus du droit d'Israël à vivre dans des frontières sûres et reconnues, ni le délit de contestation de crime contre l'humanité ;
 - le fait de ne pas dater ces voeux du 3ème jour (du Chien de Métal) du 11ème mois (Daxue, Grande Neige) de l'année du Dragon d'Eau, 78ème cycle, n'implique aucune prise de position dans l'affaire dite "des frégates de Taïwan" ;
 - le fait de ne pas dater ces vœux du Quintidi de la 3ème décade de Frimaire de l'an 221 de la République Française, une et indivisible, ne saurait être assimilé à une contestation de la forme républicaine des institutions.

Enfin, l'emploi de la langue française ne sous-entend aucun jugement de valeur. Son choix tient au fait qu'elle est la seule couramment pratiquée par l'expéditeur. Tout autre idiome a droit au respect ainsi que ses locuteurs.
 
Clause de non responsabilité légale :
En acceptant ces vœux, vous renoncez à toute contestation postérieure. Ces vœux ne sont pas susceptibles de rectification ou de retrait. Ils sont librement transférables à quiconque, sans indemnités ni royalties. Leur reproduction est autorisée. Ils n'ont fait l'objet d'aucun dépôt légal. sont valables pour une durée d'une année, à la condition d'être employés selon les règles habituelles et à l'usage personnel du destinataire. A l'issue de cette période, leur renouvellement n'a aucun caractère obligatoire et reste soumis à la libre décision de l’expéditeur. Ils sont adressés sans limitation préalable liée aux notions d'âge, de genre, d'aptitude physique ou mentale, de race, d'ethnie, d'origine, de communauté revendiquée, de pratiques sexuelles, de régime alimentaire, de convictions politiques, religieuses ou philosophiques, d'appartenance syndicale, susceptibles de caractériser les destinataires.
Leurs résultats ne sont, en aucun cas, garantis et l'absence, totale comme partielle, de réalisation n'ouvre pas droit à compensation. En cas de difficultés liées à l'interprétation des présentes, la juridiction compétente est le Tribunal habituel du domicile de l'expéditeur, c'est-à-dire le Tribunal de Grande Instance de Paris.

 

Ils sont valables pour une durée d'une année, à la condition d'être employés selon les règles habituelles et à l'usage personnel du destinataire. A l'issue de cette période, leur renouvellement n'a aucun caractère obligatoire et reste soumis à la libre décision de l’expéditeur. Ils sont adressés sans limitation préalable liée aux notions d'âge, de genre, d'aptitude physique ou mentale, de race, d'ethnie, d'origine, de communauté revendiquée, de pratiques sexuelles, de régime alimentaire, de convictions politiques, religieuses ou philosophiques, d'appartenance syndicale, susceptibles de caractériser les destinataires.
Leurs résultats ne sont, en aucun cas, garantis et l'absence, totale comme partielle, de réalisation n'ouvre pas droit à compensation. En cas de difficultés liées à l'interprétation des présentes, la juridiction compétente est le Tribunal habituel du domicile de l'expéditeur, c'est-à-dire le Tribunal de Grande Instance de Paris »

 

Je remercie notre ami, et l'assure en retour, de nos voeux les plus chers, dans l'esprit lucide, et loyal, qui a inspiré les siens. .

 

Dans ce même esprit que celui du délicat message de nouvel an ci-dessus, le grand Jacques Attali ( rien à voir avec Attaliville, pourtant ) fait des propositions que nous publions bien volontiers, tout en sachant que ces propos dignes de l'incomparable énarque qu'il est ne rencontreront pas l'assentiment de certains lecteurs du scrutateur ( un nombre certain même...hélas !!! ) qui sont d'infâmes réactionnaires ( et peut-être même, j'ose à peine le dire des ...catholiques! …..cchhhutt! ).

Le message du petit Jacques ( le grand c'est Chirac, hélas, hélas, hélas !) aurait reçu d'ores et déjà l'assentiment de plusieurs grands ( et beaux ) esprits : Valérie Trierveiller, François Peillon, l'incomparable Taubira ( mais pas Ségolène, ni Delanon ).

Voici le chef d'Oeuvre Attalien, dans sa splendeur :

Jacques Attali propose de laïciser « Noël » en « fête des enfants »!


Dans un article intitulé « Laïciser l’Etat, enfin !« , Jacques Attali, économiste, écrivain et ancien conseiller de François Mitterrand, résume la vive opposition de l’Église au mariage pour tous à une « querelle de mots » qui, selon lui, « révèle une ambiguïté de l’Histoire de France« . Jacques Attali rappelle en effet que le mot « mariage, introduit en français au 12e siècle, utilisé d’abord par l’Eglise catholique, a été ensuite repris par les autorités laïques » et qu’il est désormais « un mot irréversiblement laïc » permettant à la représentation nationale « d’accorder ce qualificatif à toute union dont elle souhaite renforcer la valeur contractuelle« .
Jacques Attali estime que, « si on cède à cette demande, on s’apercevra bientôt que les extrémistes chrétiens font, sans le savoir, le jeu d’extrémistes d’autres religions qui voudront aussi un jour, imposer à une société laïque leur sens des mots et des rythmes de vie. » Dès lors, s’interroge l’écrivain, « comment refuser aux uns ce qu’on aurait continué d’accorder aux autres ?«
Poussant sa réflexion, Jacques Attali reconnaît qu’il faudrait aller plus loin « en enlevant de notre société laïque les derniers restes de ses désignations d’origine religieuse« . Selon lui, « les jours fériés ne devraient être que laïcs » et il vise plus particulièrement ceux dont les noms conservent encore une connotation religieuse évidente, comme « Noël » qu’il propose de transformer en « fête des enfants » ou « Pâques » en « fête de la liberté« .
Pas sûr que cette proposition, dans laquelle Jacques Attali voit avant tout « une mesure de salut public« , fasse l’unanimité, même chez les plus ardents défenseurs du mariage pour tous…
http://buzzpolitique.nicematin.com/ 

Ceci est une image de Jacques Attali ( le Petit ), commandeur des incroyants. Sous la photo un grafiti obcène, oeuvre, évidemment d'un sous esprit réactionnaire ( vraisemblablement ....catholique! ah? Vous aviez compris? ). 
 
J-Attali-rongeur-excite.jpg

( le grafiti : "Attali, rongeur excité" ). 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article