Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Marine Le Pen

 

M'intéressant de près à la polémique en cours autour de Dieudonné M'Bala M'bala, pour en écrire des choses pas trop stupides ( je l'espère ) et pas trop dans le sens des passions déchaînées, de part et d'autres ( ce qui n'est pas ma tasse de thé ), je me laisse aller, sans remords, sinon aux éclats de rire, qui basculent si vite dans la vulgarité, du moins au sourire ( psc ) PSC II plus humain dans sa distance aux données brutes de la vie quotidienne.

Et il y a de quoi, quand on a suivi d'assez près les discours des uns et des autres sur la famille Le Pen et le Front National durant ces 25 dernières années.

Pour avoir contredit, par exemple, ( au nom du droit à la parole pour tous ! ) ceux, aux Antilles, qui à plusieurs reprises ont bloqué des aéroports pour interdire, à la Martinique, ou à la Guadeloupe l'arrivée de missi dominici du FN, combien de fois me suis-je fait traiter, de fascite, et même de nazi, voire d'extrémiste « de dwate », et sur RFO-Guadeloupe même, il y a quelques années, par un « zigoto », par ailleurs garçon bien sympathique.

Or depuis que Jean-Marie ( je les cite, car la familiarité n'est pas mon fort ), et Marine, chacun dans son style, ont soutenu Dieudonné dans son conflit ouvert avec les « forces de répression » gouvernementales ( socialistes ), nombre de mes pourfendeurs de naguère, publient, à qui mieux mieux, non sans connivence,  des videos de « Marine » ou de « Jean-Marie", ou de Gilbert Collard.

Aaah! Il n'y a pas que les foules qui soient femmes selon l'adage, ( passablement misogyne, et donc condamné à terme à la disparition totale ). Nombre de mecs donnent des signes inquiétants de féminisation accélérée, si l'on voit ce que je veux dire.

Aussi, tout en lisant leurs articles, sur facebook, entre autres, me suis-je surpris à chantonner ( que l'on se rassure, il n'y avait personne dans l'atelier de scrutation. Je suis charitable. ) le célèbre air des bijoux, de Faust, très approprié en la circonstance.

J'imagine que les tintinologues avertis ont aussitôt sursauté, pensant à l'illustre cantatrice, Bianca Castafiore ( ou Blanche chaste fleur ) immortalisée par Hergé, le père de Tintin, dans une myriade d'albums évoquant les aventures du célèbre jeune journaliste. bianca-castafiore11.jpg

Tous les tintinologues ne le savent peut-être pas mais « l'air des bijoux » n'est pas une invention d'Hergé. Il existe bel et bien et constitue un morceau de bravoure pour cantatrices d'opéra. J'ai même réussi à me procurer une interprétation ( rarissime ) par la Castafiore, de cet air, grâce à ma très redoutable collaboratrice Cata Scrutatora maxima, Chat Phi stupéfiante journaliste d'investigation dont le site Médiapart se mord les doigts de ne l'avoir pas embauchée, parce qu'elle est "de dwate", ce qui a permis au Scrutateur de faire main basse sur la perle.

Ce morceau le voici, en grande première mondiale : Air des bijoux, par....la Castafiore! herself : http://www.youtube.com/watch?v=3Xt-kUBrFVA

 

Evidemment, je crains, si j'en reste là, de me faire de mes amis mélomanes ( nombreux sur Le Scrutateur ) des ennemis irréconciliables, pires même que le sieur Edwy Plenel.

Je les imagine, crispés, yeux noirs... me regardant ! 

Aussi, je me couvre contre leurs éventuels projets de vengeance en publiant une interprétation plus orthodoxe, et remarquable du même air, par une authentique grande cantatrice, Angela Gheorghiu, l'ex épouse de Roberto Alagna.

Voici l'Air des bijoux, par Angela....Gheorghiu. :Vhttp://www.youtube.com/watch?v=aLZ0lbLzg8Y

 

Donc, mes amis, revenant à mon propos initial, je m'amuse en constatant chez certains la fragilité des opinions humaines, en apparence les mieux arrêtées.

Et j'en viens au titre de cet article : I-télé: Une Marine Le Pen corruscante.

La fille de Jean-Marie, qui ne semble pas être, au sens politique, la simple copie de son père a tenu des propos troublants aujourd'hui, en réponse aux questions de Christophe Barbier de l'Express.

J'ignore si je voterai un jour pour elle, mais je ne l'exclus pas. Un Sarkozy lui-même devrait s'en méfier et s'enrichir de ce qu'elle dit, et qui plait à un nombre croissant de membres de la "société civile".

 Je m'efforce de déterminer par la réflexion ce qui me semble le meilleur et je vous le communique, étant entendu que vous en faites ce que vous voulez. Après l'avoir, toutefois, pris en considération et accepté, ou rejeté, mais, je l'espère, en connaissance de cause.

Pour ce jour, je me contente de vous communiquer le lien suivant :

http://www.itele.fr/chroniques/interview-politique-christophe-barbier/pour-marine-le-pen-linterdiction-du-spectacle-de-dieudonne-ca-sappelle-de-la-censure-68368

 

En m'excusant de vous avoir peut-être importuné, avec mes enfantillages ( ? ) sur la Castafiore, je vous souhaite une bonne soirée.

 

 

E.Boulogne. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Catimini 11/01/2014 16:16


Ne sachant plus très bien à quel épisode de la dernière "Star Wars " nous nous situons sur la nouvelle ecumenopolis, un peu d'air pur fait du bien. Celui qui précède la
découverte de la cassette,est moins piquant mais plus attachant ...il était un Roi de Thulé, dont le poème de Gérard de Nerval pourrait être dédié à Monsieur
Le Président de la Nouvelle République 


Il était un roi de
Thulé                                          
 Il fit à la table royale
A qui son amante
fidèle                                        
Asseoir les barons dans sa tour; 
Légua, comme souvenir
d'elle,                               Debout
et rangée alentour,
Une coupe d'or
ciselé.                                          
Brillait sa noblesse loyale.

C'était un trésor plein de charmes                          Sous le
balcon grondait la mer. 
Où son amour se conservait
:                                Le
vieux roi se lève en silence, 
A chaque fois qu'il y
buvait                                     Il
boit,frissonne,et sa main lance 
Ses yeux se remplissaient de larmes.                      La coupe d'or au flot amer!

Voyant ses derniers jours venir,             Il la vit tourner dans l'eau
noire,                              
Il divisa son
héritage,                             La vague en
s'ouvrant fit un
pli,                                
Mais il excepta du partage                      Le roi pencha son front
pâli...  
La coupe, son cher souvenir.                  Jamais on ne le vit plus boire.


Pas de tweet de Valérie cette fois,mais les mêmes effets produisant les mêmes causes, la prophétie de Marthe Robin évoquée par LS continue de se
réaliser...                                    
A la fête de la manipulation 2014, relativisme de la dérision ou de l'indignation sélectives.   Sur I- Télé aussi, un député a eu le courage de juger tout cela "parfaitement
débile".              A celle du Christ - Roi en 2007, Benoit XVI nous conviait à méditer les mots de Saint Paul :
spe salvi facti sumus. Alors, devant un si "triste spectacle", contra spem, in spe ?