Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

 

Humeur : Haiti, Il ne faudrait pas que la politique s'en mêle, par Gérard Vergé-Lauriat.

 


Coup-de-gueule.jpeg


Moins de 24 heures après la terrible catastrophe qui frappe à mort la malheureuse République d'Haiti, sur les antennes de RFO-Guadeloupe, un jeune Haitien d'environ 25 ans se livrait à une étonnante diatribe. «  Tout ce que la France trouve à faire c'est d'envoyer des militaires ».

On reste médusé devant tant d'inconscience, et de bétise.

Alors que la France, tant au niveau de l'Etat, que des associations caritatives et humanitaires, et des particuliers, est prise d'une pitié active et se mobilise pour venir en aide à nos malheureux voisins et frères, de tels propos ne sont-ils pas de nature à tempérer la générosité, et à s'indigner devant tant d'impudence de la part de quelqu'un qui vit en Guadeloupe, sur le territoire national, et bénéficie par cela même de l'altruisme des Guadeloupéens et de la France.

Mais comment s'en étonner quand on voit, toujours complaisamment étaler à la vue des télespectateurs, des associations guadeloupéennes connues pour leur activisme anti français, et au premier rang un ancien terroriste notoire, pour laquelle la République (française) s'est montrée dans un passé récent, par trop généreuse.

Non, il ne faudrait pas que la pire des politiques s'en mêle. Haiti n'a pas besoin de ça!


Gérard Vergé-Lauriat.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

robert 16/01/2010 14:35


Je crois que vous mal écouté l'actuel président de région ; il soutient explicitement l'article 73 renforçé , c'est à dire avec assemblée unique ce que vous semblez refuser selon
votre avis sur le vote du 24 en Martinique , pour souvenir l'ancienne présidente de région il ya 6 ans avait soutneu l'article 73 avec assemblée unique ( relisez les programmes)
...!!!!  


dolto 15/01/2010 14:41


Il faut combattre sans relache la cécité de la droite et l'obscurantisme des nationalistes .
L'attachement à la République exprimé dimanche par une forte majorité de Martiniquais et de Guyanais dans deux référendums est réconfortant. Il ne rassure pas pour autant. L'erreur serait d'en
rester là.
LUREL a prouvé en la circonstance ses talents de grand politique et de leader incontesté de la guadeloupe reléguant loin derriere les jalton ,jany marc ,penchard etc.........
Mais, au-delà des considérations , il y a les symboles défendus par LUREL : l'amour porté à un pays, la conviction d'embrasser les mêmes valeurs, la volonté de partager le même destin. Ces deux
votes portent en eux ces notions en étendard. Ce qu'il convient de retenir en plein débat sur l'identité nationale. Ce qu'il faut rappeler un an après les violences qui ont tourmenté la Martinique
comme la Guadeloupe. Ce qu'il est utile d'opposer à ceux qui, dans le sillage d'Élie Domota, luttent pour l'indépendanceet font l'apologie de la subversion par la greve et le desordre dans les rues
.
La responsabilité de ce chaos dans les esprits incombe en partie aux élus locaux de droite et d'extreme - gauche. La plupart d'entre eux avaient appelé la population à approuver les statuts
d'autonomie proposés dimanche. Les électeurs ne les ont pas suivis. Une défiance qui n'est pas nouvelle sur des territoires( terme utilisé par penchard et michaux -chevry en droite ligne du 74 ) où
le triste exemple de la dérive haïtienne sert de leçon.