Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

jpg_Le-Trompeur-3_650.jpg

 

( Trente années de mentalité socialiste, même quand c'est « la droite » qui était au pouvoir, celle-ci paralysée par le chantage (notamment syndical ) de celle-là.

Que l'on songe seulement à l'extrême difficulté que le gouvernement Fillon, eut à imposer la réforme indispensable -quoique insuffisante- sur les retraites. Le résultat est là, comme partout en Europe où c'est le même laxisme socialiste qui s'est imposé ( la Grèce, l'Espagne, etc).

François Hollande a réussi à se faire élire de peu, en jouant, habilement et démagogiquement, sur l'image dégradée d'un Sarkozy, honteusement, et bassement attaqué, avec une rare violence, jusque dans sa personne physique.

Aujourd'hui, ses électeurs attendent que soient réalisées les promesses démagogiques.

Il y a quelques jours, je disais que Hollande allait arguer de « l'héritage » catastrophique de « la droite » pour en revenir sur le plan financier à …...la politique de son prédécesseur.

Un économiste parvient, par un autre biais, au même résultat. Mais la trahison des promesses irréalisables dans la conjoncture présente, ne va-t-elle pas engendrer de graves troubles sociaux?

Nous ne sommes pas sortis de l'auberge.

Le Scrutateur.

 

ECOUTEZ :

http://www.youtube.com/watch?v=ZMA59ull2_g

 

Un conseil. Pour être sûr de ne pas manquer un seul article du Scrutateur, abonnez vous à notre blogue. C'est gratuit, et extrêmement simple.

Vous allez jusqu'au bas de la page d'accueil, et vous cliquez sur le lien Abonnez-vous à la Newletter. Les Newletters sont assez rares, mais les articles sont quotidiens. Jusqu'à deux ou trois.

Vous vous abonnez aux deux, en deux petits clics, et vous recevez les articles dans votre boite aux lettres? Vous les lisez ou pas, selon le temps dont vous disposez, mais vous êtes tenus au courant.

Merci. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Dissident 09/05/2012 20:35


Le problème pourrait etre, plus simplement, moins une question de perversité politique qu'une question d'imbécilité crasse : Les politiques seraient des gros couillons incompétents car
inopérants par définition. Olivier Delamarche explique la chose ici :


http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=BeyD3i4tuO8

Léon Dy 09/05/2012 19:03


C'est le grand retour des tartuffe ! Retour orchestré de main de maître par les légions des amis de Tartuffe, et Dieu sait qu'elles sont nombreuses, lesdites légions. Au moins la défaite de M.
Sarkozy aura-t-elle pour mérite de nous débarrasser d'un certain monsieur Biancarelli... Car, en ce qui concerne les résultats de l'Outre-mer, on peut y voir - concernant le succès de M.
Hollande - le fruit de la politique d'excellence conduite par ce même M. Biancarelli, conseiller très inspiré de... M. Sarkozy. Rongé de l'intérieur par des collaborateurs inappropriés, attaqué à
l'extérieur par des hordes d'hyènes affamées - ou tout simplement cupides - comment M. Sarkozy aurait-il pu résister à des assauts d'une telle violence alors que ses bases étaient également
minées, en particulier dans les DOM.