Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Hervé Damoiseau sur Guadeloupe 1ère.

 

Herve-Damoiseau-001.JPG  ( Hervé Damoiseau ).

 

Il est donc possible de brosser le portrait d'une personnalité Guadeloupéenne, dans une émission télévisée, sans que l'impression, in fine, soit irritante, voire exaspérante.

Sophie Pointaire l'a prouvé hier soir, dans son émission Grand Angle où elle recevait Hervé Damoiseau PDG des rhums qui portent le nom de sa famille.

Il est vrai que M. Damoiseau est une personnalité du monde économique, et qui plus est, d'une économie traditionnelle et du terroir, pas une star de la politique, et/ou du syndicalisme.

Conversation détendue, et enrichissante, qui aura instruit les auditeurs encore à l'écoute à cette heure relativement tardive, sur les problèmes de contigentement du rhum,  de pollutions dues à cette industrie, -et qui sont sur le point d'appartenir à l'histoire-, sur l'histoire de la distillerie Bellevue ( du Moule), et de cette famille enracinée, arrivée dans notre île vers 1820.

Le tout exposé dans le style décontracté, mais jamais vulgaire, d'Hervé Damoiseau, dont l'humour est souvent décapant.

Si on peut le comprendre du plaisir de s'offrir " un p'tit jeune" ( c'est-à-dire un rhum blanc), il lui reste pourtant à offrir à sa clientèle un peu de ce "vieux," qu'apprécie, parait-il la clientèle chinoise, à la conquête de laquelle notre chevalier d'industrie est en train de se livrer. Le "vieux" est, il est vrai, une spécialité martiniquaise. Mais la Guadeloupe, et notamment Marie-Galante, est en pleine accélération sur ce marché.

Un nouveau challenge pour les distillateurs de Bellevue?

 

Marc Decap.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article