Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Athos-le-mousquetaire.jpg ( Athos, celui des mousquetaires vers lequel penche le coeur du Scrutateur ). 

 

Certains n'ont pas encore compris que les attaques haineuses, dirigées contre Eric Zemmour, et les tentatives pour le faire taire, ne relèvent pas de l'anecdotique. Les aboiements de certains, les glapissements de Walkyries en rut, ne seraient que pantomimes sans conséquences, jeux de rôles bien parisiens, si les acteurs n'étaient pas que des pantins dont les ficelles sont actionnées par de grands fauves de la politique et de la finance internationale, préoccupés avant tout de détruire les nations, tout ce qui est enracinement, favorable aux appartenances historiques qui font des hommes autre chose que des consommateurs passifs, des tubes digestifs, avilis par le matérialisme le plus vulgaire, qui est, de plus en plus, en train de devenir la « religion » qui ne veut pas dire son nom, de l'homme moderne? Comme dans Le meilleur des mondes  d'Aldous Huxley.

Le tout est évidemment enrobé de crème Chantilly. Cette idéologie dont peu de gens ont une idée très claire, mais dont chacun se réclame parce que « c'est tendance », la tendance dont,nous disent les maîtres cachés, ( ils le disent, à la façon de leurs porte-voix, d'une voix solennelle autant que prétentieuse ) à la mondialisation, cette unification d'un « tout-monde » où tous les hommes seraient frères, et s'aimeraient d'amour tendre.

A cette évolution, d'autant plus redoutable qu'on ne l'aperçoit pas sous son masque souriant, il y a des hommes lucides, qui s'opposent. Lucides, et parfois d'envergure intellectuelle remarquable. Je ne les caractériserai pas comme étant « de droite », ou «  de gauche ». . Le problème auquel ils sont confrontés, quand ils sont honnêtes et conséquents avec leur véritable humanisme, les conduit à dépasser ces clivages, trop réducteurs. Mais leur tâche est difficile tant la dérive de nos sociétés vers l'amorphisme du « Meilleur des mondes » en gestation, est déjà avancée. Car, ils s'expriment en des livres, de lecture ardue, et souvent épais, alors qu'on lit de moins en moins, et que rien ne pousse à lire à méditer dans le monde du zapping, et des émissions de « télé réalité ».

Ils ont besoin d'être relayés par des gens de talent, qui peuvent témoigner de leurs efforts de compréhension profonde, dans le langage plus accessible du journalisme, ou du monde télévisuel. . Ces hommes, ainsi, viennent débattre, et expliquer aux lecteurs et téléspectateurs, dans l'arène publique, des choses essentielles, que les maîtres en coulisses, voudraient bien étouffer. Ils le font à leurs risques et périls. Car il y a des risques évidents à dénoncer, de front, aux cuistres, béotiens et autres philistins, les lieux communs et les slogans pré-digérés par la machine médiatique à emboutir, qui tiennent lieu de pensée à la masse servile.

Eric Zemmour, est de ceux-là. C'est un homme de culture, dont j'ai rendu compte, ici, de son livre remarquable Mélancolie française ( cf. plus bas le lien qui conduit à l'article ). C'est un homme de talent. Mieux encore c'est un homme de courage. C'est un des combattants de l'espérance française.

Ces jours-ci il est en butte à l'acharnement sauvage, des hyènes de la décadence.

C'est pourquoi j'ai signé la pétition que ses amis, heureusement nombreux, font circuler en sa faveur.

C'est pourquoi encore, j'introduis deux liens avec deux émissions récentes ou ses pourfendeurs, mâles et femelles, se déshonorent par leur acharnement et leur mauvaises foi.

Leur malheur est que Zemmour ne s'en laisse pas compter. D'une lame fine et souple, acérée aussi, il écarte les coups de Jarnac, et place quelques bottes, secrètes et efficaces. 

Cavalier-francais.jpg ( Ce cavalier français.... ). 


J'appliquerai bien volontiers au cher Eric, la formule par laquelle, jadis, Charles Péguy, désigna Descartes : «  ce cavalier français qui partit d'un si bon pas ».

Tâchons de le suivre, chers amis, au souple galop de sa monture.

Si nous le pouvons.

 

Edouard Boulogne.

 

( I ) Zemmour livré à d'étranges Walkyries, Où l'histoire ne se termine pas comme certains l'auraient voulu. :http://www.youtube.com/watch?v=ZgraWDK39IM&feature=fvwrel

 

( II ) Où Zemmour mouche le très miterrandien Benamou : http://www.youtube.com/watch?v=FVWkhI4Qwp0&feature=watch_response

 

( III ) En musique, un aperçu de la férocité des Walkyries, ces déesses de la mythologie germanique, dont l'une était chargée de désigner ceux qui devaient être tués : ( Musique de Richard Wagner ).http://www.youtube.com/watch?v=Fj48df25_Z8

 

( IV ) Lire Mélancolie française d'Eric Zemmour :http://www.lescrutateur.com/article-melancolie-francaise-d-eric-zemmour-par-edouard-boulogne-49332334.html

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

optissimo 01/06/2012 16:50


Aux Zémmouriens du scrutateur .


http://lepretapensermediatique.blogs.nouvelobs.com/archive/2012/05/29/faui-il-sauver-le-p-tit-soldat-zemmour.html.


 


 

Edouard Boulogne 01/06/2012 17:38



Une petite cure de nouvelobisme, proposée par le docteur optissimo ( anciennement "scepticimo", avent la date lumineuse du 6 mai 2012). 


Pyrrhon le Jeune.



chantal etzol 31/05/2012 16:20


Un tel acharnement tient sa source dans le fait que M. Zemmour a une culture et une connaissance historique et politique suffisamment vastes pour ne pas tomber dans le panneau des bobos
et débusquer inlassablement les vraies idéologies antifrançaises qui se cachent, derrière les "bons sentiments" dans lesquels elles se drappent, à longueur de film,d'émissions de télévision
et autres journaux, pour manipuler l'opinin publique en système démocratique. C'est un combat nécessaire contre cette sorte de "terrorrisme intellectuel"      
chantal


 

Antoine de Panou 31/05/2012 13:25


J'ai pu assister (en activant le lien correspondant à "Où Zemmour mouche le très miterrandien Benamou") l'échange - si on peut appeler ça un échange, car il s'agit plutôt d'une charge -
entre monsieur Zemmour et un ignoble sycophante. Edifiante, tout autant qu'hallucinante démonstration de l'activité, en France, d'un certain nombre d'agents de la propagandastaffël. Ces relais du
politiquement correct (multi-pensionnés en général par le fait du prince ou de ses sbires, de manière à être en mesure de répandre la "bonne parole") ne reculent devant rien, évidemment et il
faut saluer - une fois de plus - la mâitrise de ses nerfs et de sa pensée d'Éric Zemmour, qui est en passe de devenir une immense référence par les temps qui courent. Il faut croire qu'il exprime
la vérité. Autrement aucune de ces bennes à merde qui déversent leur haine sur lui ne prendraient le temps de "lui régler son compte" à ce point. Comme je l'ai lu dans les commentaires, je ne
puis que souscrire à l'opinion que Zemmour est un peu le Soljetitsyne du goulag mental français - approximativement français, devrions-nous dire, tant Rabelais, Pascal, Molière, La Fontaine,
Châteaubriand et Marcel Pagnol sont considérés comme des étrangers, voire des ennemis, par ces gens-là. Quant à Louis IX ou Henri IV, n'en parlons pas : des fachistes, racistes, esclavagistes,
tyrans, tortionnaires, ennemis de la République et du peuple, etc. Des hors-la-loi passible des tribunaux de l'inquisition culturelle post Jack Lang, bien évidemment. Ah ! Mitterrand, quel mal
n'a-t-il pas fait à la France en pondant de tels oeufs dans tous les coins ! Bref, monsieur Zemmour rappelle qu'il n'y a pas que des poubelles dans le monde de ceux qui s'expriment. Certes, le
mot est atroce - horrible, infâme, et tout ce que l'on voudra - mais il faut reconnaître que monsieur Zemmour ne manque pas de... noblesse. Evidemment, dans l'univers des bennes à merde, cela
détonne.