Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Thierry-Causse.jpg ( Thierry Caussé ). 

 

Quand une grande catastrophe frappe, une région, un pays, il se trouve toujours deux catégories de gens pour se précipiter à leur aide, celle des prédateurs, déguisés en sauveteurs, celles des gens honnêtes, des sortes de missionnaires. Le docteur Thierry Caussé, bien connu de nombreux Guadeloupéens est de cette deuxième catégorie, celle des missionnaires, quoiqu'il soit strictement laïque.

Près de trois ans après le terrible séisme dont chacun se souvient, Haïti est toujours dans le besoin. Le Scrutateur le rappelle à ses lecteurs, en publiant l'article de France-Antilles, en 2012, sur l'action de Thierry Caussé, qui demeure, aussi discrète pour sa personne, qu'efficace et nécessaire pour nos douloureux voisins.

INTERIM.

 

 

Un centre de soins ouvre ses portes à Port-au-Prince

par Nathalie DINANE France-Antilles Guadeloupe 22.09.2012

Après le terrible séisme qui a dévasté Port-au-Prince et ses alentours, le 12 janvier 2010, Thierry Caussé et Lise Rault, de l'association Espoir Santé, ont mobilisé et sollicité toutes les bonnes volontés afin de monter un centre de soins. Aujourd'hui, il est opérationnel. Il tourne à plein régime.






11/11



« Après deux ans et demi à rechercher des fonds, du matériel, de bonnes volontés... Ça y est, Sant santé La Providence a ouvert ses portes dans le quartier Saint-Antoine, à Port-au-Prince, en Haïti. C'est le résultat du travail et d'un acharnement sans faille des membres d'une petite association, Espoir Santé, créée par le docteur Caussé et sa femme Lise Rault, il y a 25 ans. Et la solidarité de centaines de Guadeloupéens. L'histoire commence dans les années 1980. La mère de Thierry Caussé, peintre naïf, part en visite en Haïti. « Pendant ce voyage, on tisse des liens avec les soeurs de Saint-Joseph de Cluny. Depuis, nous leur envoyons des médicaments, du matériel... Nous avons aidé à équiper par exemple l'hôpital de cité Soleil grâce à une clinique française qui vidait 43 chambres et se débarrassait de son matériel opératoire ou encore, on a envoyé des tentes récupérées de l'armée pour les travailleurs haïtiens de la canne, jetés à la rue à la frontière de Saint-Domingue. »

DE L'AIDE POUR TOUS LES CORPS DE MÉTIERS

Avant et après ses consultations, Thierry Caussé passe son temps sur internet ou au téléphone pour trouver ce dont il a besoin. Il a enrôlé femme et enfants dans l'aventure. Malgré des plannings chargés, la famille trouve toujours du temps quand il s'agit de venir en aide aux sinistrés.

Forts de cette expérience et toujours animés, après tant d'années, par la même envie d'aider, Thierry Caussé et Lise Rault ont réussi à sensibiliser des chefs d'entreprises, à mobiliser copains, collègues, voisins. Puis ils décident un matin de monter un projet pérenne. « On avait 416 euros sur notre compte. J'ai présenté le projet aux soeurs et elles nous ont proposé de le bâtir sur leur site. » L'aventure débute. Il faut se retrousser les manches et se creuser les méninges pour trouver les fonds et dessiner les plans. « On a fait des demandes un peu partout, organisé des concerts... Bref, récolté des fonds pour acheter des modules (containers aménageables). Il fallait que la construction soit antisismique, anticyclonique, autonome en énergie et en eau. » Dans tous les corps de métiers, ils ont trouvé de l'aide. La liste des professionnels, des institutions et des particuliers est longue. « C'est beaucoup d'énergie avant d'arriver à un tel résultat mais c'est beau de voir autant de solidarité. »

Le Sant santé La Providence a ouvert ses portes le 30 avril avec du personnel haïtien formé.

[[340668]]

- IL A DIT Dr Thierry Caussé, président d'Espoir santé : « Il nous faudrait une centrale solaire »

« Les services de médecine, pharmacie, infirmerie et le laboratoire fonctionnent. Ils reçoivent 50 patients par jour en moyenne. Pour 100 gourdes (= 2 dollars), le patient bénéficie de la consultation et de tous les examens et médicaments. 50 gourdes à la deuxième consultation. C'est symbolique. Nous finissons de monter le service d'ophtalmologie. Nous avons reçu des milliers de lunettes et un appareil pour découper les verres. Nous devons former un opticien, du personnel pour les prothèses... Le service maternité a reçu récemment un mammographe et un échographe. Il nous faudrait une centrale solaire pour être complètement autonome. »

- ESPOIR SANTÉ

Responsables :

Dr Thierry Caussé et Lise Rault (membres fondateurs)

Date de création : le 17 mai 1988

Contact :

Téléphone : 05 90 91 42 83 -

Fax : 05 90 93 64 06

Courriel : espoirsantecaraibes@yahoo.fr

Adresse : N° 31, Centre Commercial l'Étoile

- Carrefour Blanchard, 97110 Pointe-à-Pitre

Bénévoles : 19

Adhérents : 19

Actions réalisées :

1985 : expédition de médicaments au Mexique après le séisme. et en Colombie après l'éruption du volcan.

De 1985 à 2012 : expédition en Haïti de médicaments, de petits matériels, de lait pour bébés, approvisionnement et équipement de plusieurs centres de soins et d'hôpitaux. Des médecins de Guadeloupe sont partis en mission à plusieurs reprises. Opération vaccins Tetracoq (1200 doses pour trois écoles) et vaccins hépatite B pour le personnel des hôpitaux et dispensaires. Dons également en numéraires.

1993 : médicaments et lait pour bébés à la Dominique

1995 : aide à Antigua et Barbuda après le cyclone Luis.

2012 : ouverture d'un centre de soins La Providence à Saint-Antoine à Port-au-Prince.

- Lise Rault, co-fondatrice de Espoir-Santé

Nous aimerions lancer un parrainage auprès de la population, à partir de 5 euros par mois, pour financer le fonctionnement du centre et assurer les salaires des employés.

- 370 508

La mise en place du centre de soins « Sant santé La Providence » a coûté 370 508 euros. Cette somme a permis d'acheter des modules, de payer le transport, les frais de dédouanement et l'équipement.

Réagissez à cet articlePour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn):

Utilisateur:Mot de passe:

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article