Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

( Sur la déconfiture des partisans de "l'Evoulution institutionnelle", et de Victorien Lurel qui a cru bon de se mélanger à une faune politique aussi ridicule qu'abjecte, Sosthène, du blog Guadeloupe en crise, nous a devancé, et avec sa fougue habituelle.

Voici donc son texte. LS).

 

  img009

 

http://guadeloupe-en-crise.over-blog.com/article-lurel-dans-la-nasse-mi-bab-mi-62743750.html

 

 

endredi 10 décembre 2010 5 10 /12 /2010 14:47

La décision du Conseil Constitutionnel d'entériner la loi de réforme territoriale complique apparemment la vie de Victorin LUREL .

 

En premier lieu , elle apporte un démenti cinglant à sa thèse selon laquelle la création du conseiller territorial entrainait de fait la création d'une assemblée unique .

 

Ensuite , elle confirme , contrairement à ses allégations , que l'accord de la population guadeloupéenne n'est requise qu'en cas de sortie du droit commun national , ce qui n'était pas le cas en l'occurence .

 

Enfin , s'il venait à l'esprit de M. LUREL de persévérer dans son dessein de créer une assemblée unique , il lui faudrait non seulement obtenir une décision du congrès dans ce sens (ce qui n'est pas le plus difficile ), mais surtout affronter le verdict des électeurs , ce qui est une autre paire de manches , compte tenu de ce que l'on sait (et qu'il sait bien lui-même), de l'humeur des guadeloupéens à cet égard .

 

Mais au fond de lui , M. LUREL est il si mécontent qu'il le prétend ?

Il y a fort à parier que les "gesticulations" pour l'assemblée unique vont rapidement cesser (je veux dire dans un délai "décent", pour ne pas avoir l'air de se déjuger ). Notre Dame du Bon Secours aux Habissois va sans doute bientôt recevoir sur son autel une superbe gerbe de fleur en geste de reconnaissance de la part d'un donateur anonyme .

 

Il faut toutefois rester vigilant car , comme la femme , l'homme politique  

"souvent varie , et fol est qui s'y fie ". La preuve en est que l'opposant à l'assemblée unique de 2003 en est devenu le sectateur fervent en 2010.

Comprenne qui pourra !

Il n'est pas exclu que , pour des motifs de "calalou électoral" , de "combinazione"  de sous la table , on nous ressorte un jour et peut-être bientôt , le serpent de mer d'une réforme institutionnelle ou statutaire .

Les mécomptes et mésaventures de la collectivité St martinoise n'ont pas encore pris les proportions catastrophiques qui sont en germe dans la réforme mal foutue qui a été adoptée . Cela ne saurait tarder , et servira de repoussoir à l'aventurisme institutionnel .

 

Pour jouir du spectacle de la débacle annoncée en Martinique et Guyane , il faudra attendre plus longtemps . Mais nous avons déjà eu droit à de succulents morceaux de comédie politique où compè Lapin et compè Zamba s'échangent les rôles à chaque acte , le couilloné de l'acte I devenant le couilloneur à l'acte II pour la plus grande joie d'un public hilare .

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Candide 13/12/2010 17:44



http://www.guadeloupe.franceantilles.fr/actualite/faitsdivers/un-arsenal-decouvert-chez-un-retraite-10-12-2010-105177.php



Dissident 12/12/2010 13:26



Quand on est créé pour etre garde champetre et inopérant, on ne devrait pas voir la pretention de gerer le develloppement d'un pays meme tout petit ;  alors que les soupes
populaires fleurissent partout en europe, que des grands pays autrefois prospères s'ecroulent ruinés sous le poids de leurs dettes, il serait peut etre temps que nos politicards
vaniteux et incompétents redescendent sur terre, qu'ils disparaissent dans ce neant d'où ils n'auraient jamais avoir pu s'évader. Nuls, nullissimes, archi nuls
et par conséquent usurpateurs, ces charlatans ringuards et outrecuidants seront tenus pour responsables du desastre economique et social qui se jette sur
nous.     



Candide 11/12/2010 01:12



Notre président local a bien caché sa déception ce soir au journal télévisé.


Par contre Georges Calixte avait une tête d'enfant privé de sucette pendant 4 ans. Et c'est pourtant lui qui nous a parlé comme a des enfants idiots, pour nous dire comme une grand-mère
fouettarde que attention, nous serons tôt ou tard privés de notre propre volonté.


La dictature serait-elle le sens prédéterminé de notre histoire ?


 



Zougoulou 10/12/2010 23:07



Ay bondieu ! Sé boug la vlé méné pèp an nou adan on nas. Yo ka sèvi èvè sé dézodiè a lkp a yo la, é yo menm rivé enstrimantalizé misié Sarkozy lè i té vin vwè nou apré fòs grèv la. Yo bizen fouréy ban nou kon yo météy bien fon pour matnik. Bondié ka véyé nou. Èvè tout sé mésié la sa, pèp la pé trouvéy on bo maten san kòd di travay, é san
lé dwa dè lòm pou défann yo. Mi mizè mi.


Fo pa nou lagé pon mòdan.


Yo pé kouyonné on moun on fwa
Yo pé kouyonné détwa moun yonn détwa fwa
Mé yo pé ké kouyonné tout moun toulongalé

Tout kochon ké ni sanmdi a yo !