Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Groland

Sarkozy n'est pas Dieu. Ni même de Gaulle.

Mais Hollande?

Kyrie éleison!

 

Oyez! Oyez bonnes gens. Et ne vous laissez pas intimider par un antisarkozisme primaire, et de caniveau. Hier soir un socialo allait même me dire : "si vous ne voulez pas voter pour Hollande, votez au moins pour Bayrou" ( sic ). Obsessionnelle vous dis-je cette haine de Sarko, de sa taille, de ses tics, de..., que sais-je?

Que notre homme n'ait pas pu tout réussir, surtout en une période de crise grave, que ses compatriotes de gauche aient tout fait pour lui savonner la planche, et l'empêcher de travailler pour son pays, voici ce que ses gens ne peuvent admettre sans renoncer à leurs lubies, à leur boboïsme, à leurs manies, et à leurs tocs.

Auraient-ils, pour remplacer l'objet de leur haine obsessionnelle, un homme ' ou femme. Jadis il y avait Ségolène, et l'on se prend à la regretter ( presque ! ) celle-là!

Mais qu'ont-ils rammassé? Groland. C'est à désespérer.

Pourtant Françou déscend lentement dans les "sondages", quand Sarko lui s'élève. Malgré la mainmise presque complète de la gauche sur les médias, et les autres centres de conditionnement sociaux, dont l'école ( de moins en moins "républicaine" donc, si je comprends bien le sens de ce mot ).

Groland! C'est à mourir de rire.

Ajoutons, ce soir, quelques touches à son vrai portrait :

 

( I ) Une histoire de Cheikh!!!

C'est un lecteur qui nous envoie ce précieux liens : Bonsoir LS,
église-détruite
çà c'est pour quand bachar sera tombé ... disons dans 1 ou 2 ans ?
http://www.dreuz.info/2012/03/ce-cheikh-qui-veut-detruire-toutes-les-eglises/

En France ? dans 10 ou 20 ans ? 

Gardons raison :c)

Tout dépendra de l'issue du grand choc qui se produira tôt ou tard.

Salutations

Zadig

(II ) Hollande et Mélanchon : la "combinazione" socialiste.

 

Autre lecteur, autre touche, autre lien.

Voyez, et écoutez : Notre "Caton" n'aurait-il pas été, vis à vis son vieux complice Mélanchon, une vraie catin ? 

Que dit Mélanchon ? « Un accord avec Hollande ou rien, c'est pareil. Y tient jamais parole. (...) C'est un homme qui aime jouer. (...) Dans son cas, il s'agit d'un vice de cynique. »

On avait déjà remarqué, en effet, que Groland était un tricheur et un imposteur.

 

 

 

PS : Mélenchon avoue avoir magouillé avec Hollande (vidéo)



14.03.2012

PS : Mélenchon avoue avoir magouillé avec Hollande (vidéo)



Dans une vidéo incroyable, Jean-Luc Mélenchon raconte sans rougir, comment il négociait avec Hollande les résultats d’élections internes socialistes. Une séquence édifiante, qui confirme la curieuse pratique de la démocratie par nos amis socialistes (Ségolène Royal peut en témoigner).

Au parti socialiste, les magouilles et résultats truqués sont si fréquents que les membres du parti racontent sereinement le déroulement des triches devant les caméras de télévision.

Ainsi, Jean-Luc Mélenchon raconte en pleurnichant comment François Hollande l’a arnaqué : ils s’étaient mis d’accord sur le score des élections internes (« Ben, on va s’arranger, comme on dit. Lui 85 moi 15. »).

Pour résumer, après une élection interne, les socialistes n’ont pas besoin de recourir au dépouillement, ni de compter les voix. Ce sont les chefs qui décident, après d’âpres négociation, quels sont les résultats des élections. Hallucinant !

La démocratie selon le PS est donc la suivante : on fait voter les électeurs puis ont négocie entre apparatchiks les résultats qui nous conviennent.

Il faut bien reconnaitre que cette vidéo ne fait qu’enfoncer des portes ouvertes quant aux mœurs démocratiques du PS, quant à l’honnêteté de Mélenchon, qui trouvait normal de choisir entre dirigeants le résultat du vote des militants et qui prouve qu’il est fait du même bois que les autres pontes socialistes, et quant au sens de l’honneur de François Hollande, qui trahit ses militants, son parti et ses camarades sans scrupule.

Si Hollande est élu, les Législatives vont-elles se dérouler comme les élections internes ? Mélenchon, Aubry, Hollande et Joly vont se retrouver autour d’une table pour décider quel score attribuer au suffrage universel et se partager les voix des électeurs ?

Par ailleurs, quand on entend un dirigeant politique tenir, au sujet de l’un de ses collègues, des propos aussi violents que ceux de Mélenchon à l’égard de François Hollande, comment ose-t-on conclure des accords politiques avec le même homme ? Et appeler ses électeurs à voter pour lui ? En termes d’hypocrisie et de sacrifice de ses convictions pour des places ministérielles, Mélenchon s’en sort très bien :

 

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=2ffdju0DkYU

 

« Évidemment un accord avec hollande ou rien c’est pareil. Il tient jamais ses paroles. »

« Il me donne un score inférieur à ma motion, ce qui est littéralement impossible. »

« Dans son cas il s’agit d’un vice de cynique. »

« Je lui ai dis que je ne lui pardonnerai jamais en vous voyez en effet je ne lui pardonne pas. »

Regardez comme toutes ces magouilles élitistes, illégales et antidémocratiques semblent évidentes pour un Mélenchon qui décrit comment on truque les élections au PS. Une vidéo surréaliste…

 

Source 24heuresactu.com

 

( III ) Hollande et les pique-niques.

 

Groland nous refait le coup de Caton (cf.http://www.nationspresse.info/?p=146168)....

Ou, plus exactement, le PS (et ses réseaux - pseudo-institutionnels, mais aussi trotskistes, cela va sans dire) battent le rassemblement des "Florange" à Paris, de manière à perturber la campagne de Sarkozy.

On connaît les méthodes des disciples de la mitte, du faux attentat de l'observatoire au convoyage rétribué des "Florange", tout ce qui fait le buzz est spécifiquement socialo.

De même que Mitterrand disait tout au long de son septennat : "je suis en parfaite santé", Groland assure tous les jours qu'il est un "parfait honnête homme".

C'est ce qui s'appelle une campagne vertueuse et transparente.

http://www.evous.fr/spip.php?page=article&id_article=1174988?utm_source=MailQuot&utm_medium=Paris

15 mars 2012

Le pique-nique géant des salariés de Florange à Paris jeudi 15 mars

 

Manifestation - photo d'archive

Les grèvistes de l’aciérie ArcelorMittal de Florange ont prévu une journée d’action parisienne ce jeudi 15 mars. Un pique-nique géant devait être organisé à midi devant le QG de campagne de Nicolas Sarkozy (18 rue de la Convention, Paris 15). Mais les forces de l’ordre ont bloqué l’accès à cette partie de la rue de la Convention, lançant des gaz lacrymogènes sur les 250 manifestants. Le pique-nique improvisé s’est tenu... à quelques mètres du corridor de policiers.
La suite du programme ? Selon les informations filtrant sur Twitter, les grèvistes de Florange marchent actuellement en direction de la Tour Eiffel pour y déployer unebanderole "L’acier lorrain vivra".
Mardi, l’intersyndicale a bloqué l’accès aux bâtiments administratifs de l’usine ArcelorMittal de Florange, en Moselle, afin d’obtenir l’engagement de leur direction de redémarrer les deux hauts fourneaux, éteints depuis plus de 6 mois. L’aciérie de Florange compte 2.700 emplois. Le président de la République Nicolas Sarkozy a accepté de recevoir les syndicats à l’Elysée le 19 mars mais selon les syndicats aucun responsable d’ArcelorMittal ne devrait prendre part à cette réunion. Raison pour laquelle la CFDT et la CGT ont décliné l’invitation.


( IV ) Françou et les arrière-pensées, et contrition, à sens unique.

 

Hollande élu ferait défiler les troupes algériennes sur les Champs-Élysées le 14 juillet 2012.

Hollande-et-la-repentance

 

( V ) Et maintenant : Puppo, Puppon, Pupponi!

 

Et voici que Sarkozy ordonne ( c'est du moins ce qu'on peut imaginer de ce dangereux parrain de la presse, - disent-ils, M. le commissaire, de la police et de magistrature, ce stipendié du haut patronat et de la FINANCE ) que Pupponi, maire de Sarcelles, innocent notoire, et entièrement voué à la chose publique, soit traîné en public pour être puni :

 

http://guadeloupe-en-crise.over-blog.com/article-fran-ois-pupponi-ps-cible-par-les-policiers-101485093.html

 

Bonne Soirée. Et pour ceux qui auraient du mal à digérer, l'Alkaseltzer, rappelons-le a fait ses preuves.

 

Le Scrutateur. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

INFIDELISTE 17/03/2012 13:34


Cheikhs et chèques et mat !

C'est impressionnant, hallucinant comme dirait Fabrice Luchini, ce soin du choix des mots d'un "grand" journal, afin de ne pas inquiéter les moutons, alors qu'il n'y a dans ce cas précis qu'un
fait divers, sans gravité nationale.

http://www.lemonde.fr/societe/article/2012/03/16/un-homme-agresse-des-fideles-dans-une-mosquee-un-mort-un-blesse-grave_1671252_3224.html#xtor=RSS-3208

Le premier commentaire de l'article pose au moins une bonne question :

Aline Maginot il y a 15 heures
"Un homme tue un fidèle" ? À la lecture de l'article, il semblerait que ce soit un peu l'inverse : "Un fidèle tue un homme". On est prié de ne pas croire que je signale ceci pour mettre du
feu sous l'huile.

Il y a une peur dans la presse qui dépasse largement la peur qu'on attribue hypocritement au peuple. C'est la police de la pensée, l'auto-police des mots. Vulgairement dit c'est "tortiller du c.l
pour chier droit" mais il y a de quoi s'intéresser au sens du mot "droit" dans ce contexte.

Avec une presse pareille le peuple finira par penser qu'il est sous ocupation.

Tartempion 16/03/2012 13:36


Un mystère s'invite dans la campagne pestilentielle http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2012/03/15/montauban-une-triple-execution-de-militaires-en-pleine-rue.html. Il n'est pas impossible que monsieur Juppé se penche
sur le cas de la France.