Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Cul.jpg

 

Il y a encore quelques p'tits c...pour défendre Francoué et son écurie de pieds-plats. Sans oublier les margoulins. « Moi président » avait réussi à emporter la victoire d'une courte tête, dans une opinion publique subjuguée par une campagne médiatique, sans précédent, confite de haine, de mensonges, et et en proie à des slogans vicieux obsessionnels.

Mon gouvernement, disait l'âne, sera celui des gens honnêtes. Moyennant quoi Cahuzac se fait rétamer pour escroquerie, des fils et filles de ministres se font arrêter pour vols, braquages, et autres gentillesses, avec le soutien de leurs parents, au mépris de la justice, dont ceux-ci sont, parfois, institutionnellement, en charge.

Il faut libérer la France de cette maladie du socialisme, dont l'avatar hollandiste est peut-être pire encore, que ceux que nous avions connus.

C'est pourquoi je propose cet article qui est, en quelque sorte, une piqure de rappel.

Commençons par une anaphore, auprès de laquelle, celle, même,de Camille, dans l'Horace de Corneille n'est que du pipi de chat.

 

Moi Président !!!!! : http://www.youtube.com/watch?v=53b-pBPvjmA

 

Et le bilan à ce jour d'octobre 2013 :http://www.youtube.com/watch?v=SY_84BW8mJM

 

Reste à expliquer le choix de l'illustration visuelle de cet article. Vous savez, lecteurs, ce que signifie lire, parler, interpréter au second degré. C'est dépasser le premier degré, l'apparence, pour découvrir, derrière l'apparence, la réalité qui se cache, ou...que l'on vous cache.

Quand Gustave Flaubert écrit "qu'est Bourgeois celui qui pense bassement », on devine que ce n'est pas la condition bourgeoise ( Flaubert est lui même de ce milieu social là ) qu'incrimine l'auteur de madame Bovary, mais un type psychologique et moral, fourni par ce milieu. Et à ce compte, des bouseux, des ouvriers, des aristocrates même, peuvent devenir des « bourgeois" qui s'ignorent ( les guillemets indiquent la passage au second degré ), tandis que tel « bourgeois » ( par sa condition sociale ) peut penser très hautement.

Ainsi en est-il pour les notaires de Jacques Brel. J'imagine que Brel, un rien provocateur, ce qui le rend si sympathique, n'a rien contre chaque notaire en particulier. Mais le notariat est une profession sociale éminente, qui voue les membres de la corporation à une certaine notoriété, leur procure, en général, une certaine aisance financière, laquelle représente un certain danger pour ses détenteurs, celui de se laisser abuser par sa notoriété, de confondre les apparences et la vraie valeur, de se croire, en vertu des apparences, des gens remarquables auxquelx tout serait dû, du seul fait de la cylindrée de leurs automobiles.

Une chanson révolutionnaire française du XIX ème siècle, dans la région lyonnaise, pour rabattre le caquet de certains membres du clergé qui, pour des raisons analogues, s'étaient quelque peu oubliés, clamait : Pour chanter Veni Creator, il faut une chasuble d'or » ( http://www.youtube.com/watch?v=Te2PpgGvxhs ).

Tout le clergé catholique ne s'en trouva pas pour autant disqualifié.

Mais il faut des provocateurs pour appeler certains charlatans, certains Tartuffes, au sens des réalités, et à une pudeur élémentaire.

Jacques Brel (type de chanteur comme on n'en voit plus guère sur les scènes françaises, où s'ébattent trop de freluquets asthmatiques, et de fils (lles) à papa rémunérés par le ministère de l'inculture, Brel donc s'en est pris aux « bourgeois ». Il y en a, certes sur tous les créneaux de l'échiquier politique. D'où vient donc, que je ( et pas le seul ) ne peux empêcher certains visages (…5595199-pour-michel-sapin-on-peut-faire-de-tres-belles-chos.jpg.) de s 'imposer à moi, tous de gauche, de la gauche impudente et insupportablement "morale" qui impose présentement à la France, son incurie et sa vésanie?

C'est pour ces gens là, à titre de symbole, que j'ai choisi de conclure cet article sur le bilan ( hélas provisoire ) du sieur Hollande, la chanson du grand Jacques; laquelle, in fine, donne la clef de l'illustration de l'article. ( http://www.youtube.com/watch?v=dCHi5apc1lQ ).

Et que j'ai choisi, en mon nom, et probablement avec votre complicité, de l'illustrer de l'image d'accroche, si hautement symbolique et jouissive, et d'une certaine façon, de l'autre image aussi, la deuxième, du même ordre.

 

 

Le Scrutateur. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Dissident 04/10/2013 15:07















 




Ch.Etzol 02/10/2013 21:44


1°) Humour: Scrutatorix Maximus ne devrait pas laisser insulter Liousha  par une telle comparaison


2°) Colère:Les mêmes qui aujourd'hui veulent aller chez les autres leur donner des leçons de démocratie et d'égalitarisme, ont oublié que nous y étions et qu'à l'époque ils hurlaient au colonalisme comme les loups hurlent à la mort.  Il n'y a plus de "quant à soi" comme dans j'avais une ferme en Afrique ?  Les ex-colonisés préfèrent risquer la mort sur des raffiots de fortune pour retrouver la "vieille Europe", plus 
sûrs d'y vivre des lendemains qui chantent... Nos ancêtres guadeloupéens et martiniquais, Césaire en tête, avaient, heureusement pour nous, répondu Oui à la France.


3°) Dans un autre domaine, mais toujours la même sulfureuse équipe,moi Peillon a-t-il l'intention de faire vérifier au préalable les capacités pédagogiques des membres des associations LGBT
auxquels il pense confier l'enseignement de la théorie du genre?      Ceux qui se font du souci pour l'éducation de leurs enfants peuvent consulter le site de l'UNI qui a
fondé un observatoire de la théorie du genre sur lequel sont dénoncées toutes les magouilles et les hypocrisies. Dommage pour moi Peillon, le sexe qui est parfois appelé "neutre" reste féminin et
il faut une certaine dose de testostérone pour faire de la femme,un homme. La Narure ne nous a pas trop laissé le choix entre le Yin ou le Yang.Des professeurs de SVT pourront expliquer
aux apprentis sorciers ce qu'est l'empreinte génomique et la différence entre les chromosomes d'origine paternelle ou maternelle. Hermaphrodisme n'est pas gynandromorphisme : un peu de
racines feraient du bien à tous.


Remarque : Tout compte fait, j'aime bien la version biblique qui fait naitre Eve d'une côte d'Adam ( j'espêre côté coeur), parce que tout chef d'oeuvre a besoin d'une
ébauche...  Bien dans ma peau, mesdames (ou dois-je dire messieurs?) les féministes, je vous salue! Vous ne savez pas ce que vous
perdez!                       Ch.Etzol


                                           


3°) Dans un autre domaine, mais toujours la même équipe