Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

François Bayrou est loin d'être un candidat négligeable, et son savoir faire, sa modération, et son humanisme chrétien ( l'adjectif est important pour donner un contenu à ce mot tellement galvaudé qu'il finit par n'avoir aucun sens ), le destine à jouer un rôle en France, après les élections, dans un camp ou un autre, s'il ne gagne pas lui-même.

Nous reproduisons ci-dessous son programme tel qu'il a été publié dans France-Antilles. LS

149208_1331939371_francois-bayrou.jpg

 

PRESIDENTIELLES. Depuis hier, le candidat centriste François Bayrou effectue un déplacement en Guyane, en Martinique aujourd'hui et en Guadeloupe demain, où il devrait notamment développer ses propositions pour l'Outre-mer.

 

Le président du MoDem a entamé son déplacement à Cayenne, hier, par la visite d'une poissonnerie industrielle avant de rencontrer la presse, d'enchaîner émissions de radio et de TV et de s'entretenir avec ses soutiens locaux.
Il visitera samedi le marché d'intérêt régional de Cayenne avant de prendre l'avion pour la Martinique où il se rendra notamment dans l'après-midi dans la commune du Marin pour y rencontrer le maire, l'ancien sénateur Rodolphe Désiré. François Bayrou doit y évoquer la question du développement maritime de la Martinique après avoir visité le chantier d'un constructeur de yoles (embarcations traditionnelles) et le port de plaisance. 
Il rencontrera ensuite ses soutiens locaux.
Enfin, dimanche, après avoir assisté à une messe à l'église de Bellevue et visité le marché de Fort de France, il prendra l'avion pour la Guadeloupe où il doit notamment visiter le parc national et évoquer la question du développement du tourisme vert.
En 2007, au premier tour, François Bayrou avait recueilli 12,51% des suffrages en Guyane, 8,61% en Martinique et 8,51% en Guadeloupe, pour un score national de 18,57%.
Au chapitre "outre-mer", le candidat centriste propose dans son programme présidentiel de "créer des zones franches globales à périmètre large", de "faire de l'Outre-mer le laboratoire français de l'excellence énergétique durable" et de "bâtir un plan massif de lutte contre l'illettrisme" et de "créer un bouclier santé pour les plus fragiles".
Il propose également "de rompre avec les éléments qui entretiennent une bulle de prix élevés" outremer.
Enfin, il souhaite "créer un office de transports de l'Outre-mer qui gèrera l'enveloppe de continuité territoriale et passera des convention quinquennales tarifaires pour assurer au maximum la continuité territoriale".

 Bayrou-Hollande.jpg

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

sceptissimo 22/03/2012 13:01


Pour ce que je sais,monsieur BAYROU est pour une union entre lesbiennes et gays(la question de l'homoparentalité est un fait social d'actualité) .Jamais il n'a été pour le mariage homo,il
l'a encore répété lors de son passage sur canal .Pour lui le mariage c'est un homme et une femme.CQFD.


Sarkozy zst sur la meme ligne et jamais vous n'oserirz extrapoler a son endroit.


 


@ monsieur FRENCh

Edouard Boulogne 22/03/2012 13:53



Nous n'oserions pas.... Oh! Que voilà un vocabulaire militant. Le Scrutateur n'est pas une tribune sarkoziste. Cet adjectif n'a pas de sens pour nous. J'ai dit que pour ma part, et à
titre personnel, je voterai pour le président sortant " par défaut", c'est-à-dire faute de mieux. C'est parfaitement clair, "c'est mon avis, et,
comme dirait DuponT ou DuponD, je le partage". C'est aussi mon DROIT, et celeui de MADAME Chantal Ffrench. 


J'espère, monsieur Sceptissimo, intrépide Hollandiste, que vous ne nous le contestez pas. 


E.Boulogne. 



CH.FFRENCH 22/03/2012 11:42


Est-il si chrétien que cela ?


Il est :


Pour l'euthanasie! Pas  L'église


Pour le maraige gay ! Pas l'Eglise


Pour l'adoption! Pas l'église


C'est vraiment un drôle de catholique! Ce Mr "Grandes Oreilles"!

Rastapopoulos 18/03/2012 13:09


Hors sujet.


Extraits d’un article poignant sur la situation désespérée des grecs. La Grece agonise, le smic est à 470
euros mais l’essence est à 2 euros. Après la Grèce, ce sera le Portugal qui a déjà reçu la visite de la Troïka...ensuite l’Espagne…et puis ?


« À Athènes justement, pour qui connait la ville comme moi, on
ne reconnaît plus rien. Beaucoup de gens ont quitté la ville comme Stélios qui a décidé de retourner dans le village de son père dans le Péloponnèse. Impossible pour lui de payer un loyer de 350
euros maintenant que le SMIC est de 470 euros nets. »


« C’est une autre dame rencontrée par hasard sur le marché, une
Française, qui vit depuis plus de vingt ans en Grèce et qui me dit « Maintenant on débauche les gens au salaire de 1500 euros pour réembaucher dès le lendemain, soit les mêmes ou quelqu’un
d’autre à 500 euros».


http://www.les-crises.fr/les-grecs-n-en-peuvent-plus/