Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Les pièges de la grammaire.  



clowns.jpeg

 

Il faut user de prudence dans l'usage du subjonctif imparfait. Ainsi, la phrase suivante peut porter à confusion: Docteur, ma femme est clouée au lit, j'aimerais que vous la vissiez

Poursuivons le bon usage de la grammaire: Dans la phrase suivante: "Ils voulaient deux enfants mais ils en eurent sept, le verbe «eurent» est à quel mode et à quel temps ? Il est au préservatif imparfait.
Et maintenant abordons l'usage du passé simple après l'amour: – Chère amie, jouîtes-vous ? – Mais oui, je pus. - Vraiment, vous pûtes ?
Et attention aux liaisons. Certaines peuvent être dangereuses! Oh! Je suis un incorrigible mondain... Ah! Oui? J'ai trop_été dans les salons... Le preux chevalier revient de guerre. Il demande à sa femme: M'avez-vous été fidèle ma douce amie ? Très souvent mon ami...
Dé but de roman inachevé: Le comte follement amoureux attendait la baronne sous la marquise...

À Marseille, au marché, une vendeuse crie à une autre vendeuse: - Hé, Honorine, tu sais la nouvelle? - Na!... - Je marie ma fille! - Oh là, putain! - Non, pas celle-là, l'autre! On s'enlace, On se veut... C'est l'amour. 
Puis un jour, 
On s'en lasse, On s'en veut... Ce n'est plus l'amour!
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article