Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Forigolé : Culture ( kilti à yo ) corse.

 

( A pa icidan, an peyi Gwada,  ou ké touvé bitin kon sa!!! )

 

 

chat-sourire.jpg

 

Le vieux Corse et  l'informatique  

Un vieux Corse vit depuis plus de 50 ans dans la montagne. 

Il aimerait bien planter des pommes de terre dans son jardin, mais il est tout seul, vieux et faible. 

 Il a eu la chance de participer à des séances d'initiation à l'informatique. 

Il envoie alors un mail à son fils qui étudie à Paris pour lui faire part de son problème.  

Cher Doumé,  

 Je suis très triste car je ne peux pas planter des pommes de terre dans mon jardin.Je suis sûr que si tu étais ici avec moi, tu aurais pu m'aider à retourner la terre.  

Ton père qui t'aime 

Le lendemain, le vieil homme reçoit cette réponse : 

Cher Père,  

S'il te plaît, ne touche surtout pas au jardin! J'y ai caché ce que tu sais. Moi aussi je t'aime.  

Ton fils Doumé 

À 4 heures du matin arrivent chez le vieillard : 

 - la Brigade Antiterroriste , 

 - le GIGN, 

 - les RG, 

 - la CIA et le FBI 

 - et même la presse écrite, TF1 France 2 et France 3   

Ils fouillent tout le jardin, millimètre par millimètre, et repartent bredouilles.

 Quelques heures plus tard, le vieil homme reçoit un nouveau mail de son fils : 

Cher Père, Je suis certain que la terre de tout le jardin est désormais retournée et que tu peux planter tes pommes de terre.Je ne pouvais pas faire mieux. 

Ton fils qui t'aime, 

Doumé

 

 

Culture-corse.jpg

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Cochonfucius 21/10/2010 12:45



Doumé voulait planter quelques pommes de terre.
Mais il était trop vieux, et son corps maladif
Pour un si grand labeur n'était point volontaire.
Il écrit à son fils, un homme créatif

Qui sûrement saurait comment il faudrait faire.
Le gamin lui envoie un courriel préventif
Lui disant d'éviter les actions potagères,
Pour ne pas dévoiler la cache aux explosifs.

Les forces de la loi surviennent au matin
Et méthodiquement creusent dans le jardin,
L'opération leur prend deux tiers de la journée.

Le fils adresse ensuite à son père un envoi :
Les patates qui sont à planter, mais tu vois,
Plante-les sans effort, la terre est retournée.


 



Edouard Boulogne 21/10/2010 13:03



Bravo! cher lecteur-auteur.


LS