Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Forigolé : A la pharmacie. 



chat-sourire.jpg

 

 

 

 

Un jeune homme entre dans une pharmacie et demande au pharmacien :
 
  - Bonjour monsieur.   Je voudrais une capote s'il vous plaît, ma fiancée
m'a invité à dîner chez elle ce soir et je pense qu'elle attend quelque
 chose de moi...
 
  Le pharmacien lui donne un préservatif mais, au moment de sortir,
 le gars se ravise et revient sur ses pas.
 
  - Donnez-moi encore un autre, parce que la sœur de ma copine,
qui n'est pas mal non plus, n'arrête pas de me lancer des regards
coquins comme si elle voulait quelque chose de précis, et comme
 je vais dîner chez elle...
 
  Le pharmacien lui en donne un deuxième. Il s'en va, puis il fait
 demi-tour à nouveau et dit au pharmacien :
 
  - Bon ! écoutez, donnez-moi une boîte entière, parce que la mère
 de ma fiancée n'est pas mal non plus et chaque fois, qu'elle me voit,
elle fait des insinuations très directes comme si elle attendait
quelque chose et, comme elle m'invite à dîner...
 
  À l'heure du dîner, le jeune jeune homme se retrouve assis à table
entre sa copine et la sœur de celle-ci, avec la mère en face.
 
  Lorsque le père arrive et qu'il prend place à table, le jeune homme
baisse la tête et commence à prier :
 
  - Seigneur, bénis ce repas...   nous te rendons grâce pour tout ce que
 tu nous donnes... etc... etc.
 
  Une minute passe et le gars continue à prier la tête baissée :
 
  - Merci Seigneur pour tes bontés... etc... etc.
 
  Cinq minutes s'écoulent et il continue :
 
  - Bénis ce pain... cette famille... épargne les famines dans le monde...
 
  Dix minutes plus tard, il est toujours en prières, tête baissée, fixant
obstinément le sol.   Tous se regardent étonnés et la fiancée, encore
 plus surprise que les autres, lui glisse à l'oreille :
 
  - Mon chéri, je ne savais pas que tu étais si croyant !
 
  Et il lui de répondre tout en continuant à psalmodier :
 

 - Et moi je ne savais pas que ton père était pharmacien.

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Renée 12/03/2010 13:37


absolument charmant. Merci pour de nous faire sourire.