Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Face à l'Islam, les "élites" dirigeantes occidentales sont-elles conscientes?

 

 

religious-symbol-series-islam.jpg

 

( Je suis de ceux qui pensent qu'un minimum de réflexion religieuse est indispensable à un citoyen éclairé, même agnostique, même athée. Pour les croyants aussi, évidemment, et même davantage, car je suis d'accord sur ce point avec Talleyrand qui disait que " ce qui va sans dire, va encore bien mieux en le disant".

Actuellement dans la grande débacle spirituelle et intellectuelle des pays qui furent chrétiens, on affecte la neutralité, au nom d'une laicité qu'on n'est  même pas capable de définir, le plus souvent. Où bien, au nom d'une "tolérance" qui, en fait, n'est qu'un autre mot pour définir  l'indifférence, ou la paresse intellectuelle, on met tout sur le même plan, ce qui permet l'économie, d'avoir à penser, à choisir en connaissance de cause.Et l'on baptise "ouverture" ou agnosticisme", cette attitude de facilité, de démission.

Mais quand on ferme les yeux sur la réalité, cela ne l'empêche pas d'exister, de se déployer. Ainsi faisait-on en France et en Angleterre à la fin des années 1940, où Maurice Chevalier pouvait chanter, repris en choeur par toute la nation : " dans la vie faut pas s'en faireeee! Moi j'men fait paaaas".

Mon  propos n'est pas celui d'un catholique qui voudrait "fermer  la gueule" à des membres d'une autre religion que la sienne.

En tant que philosophe, et éducateur, j'ai une certaine idée de la complexité des choses, et j'ai souvent dit à mes élèves que je préférais la présence structurante dune religion, fut-elle l'islam, à ce vide qui caractérise les esprits d'aujourd'hui dont la seule nourriture spirituelle est la télévision et ses émissions de jeux débilitants, et ses téléréalités.

Mais aussi, je crois à la nécessité, pour nous, de prendre une claire conscience des risques qu'il y aurait pour notre civilisation à laisser se déliter toujours plus les valeurs qui ont été les nôtres ( qui le demeurent encore, quelque part au fond de nous-même ), et qui ont forgé cette magnifique civilisation ( avec ses manques, évidemment et ses défauts, sinon les siens, du moins ceux de ceux qui s'en sont réclamé ), dont nous sommes hélas! de plus en plus les consommateurs, plutôt que les acteurs, de laisser donc cette civilisation s'effacer au profit de l'islam qui est dans une période conquérante.

Sur le Scrutateur, et pour ceux que cela intéresse, nous avons commencé à évoquer l'islam. Nous allons continuer en proposant des études sur cette religion, son histoire, ses dogmes, comme on peut le faire sur un blog généraliste, mais malgré tout, avec rigueur et honnêteté, pour sensibiliser ceux qui peuvent l'être, et surtout qui veulent l'être.

Aujourd'hui pas d'étude doctrinale, mais une simple évocation de faits d'actualité récente.

Je vous suggère, à partir des liens fournis de lire attentivement ces articles de journaux sérieux, qui donnent à réfléchir.

Edouard Boulogne).

 

 

 

Des chrétiens jugés pour rupture du jeûne en Algérie

http://www.france-catholique.fr/Des-chretiens-juges-pour-rupture.html

 

 

mardi 21 septembre 2010


Le procureur du tribunal a requis trois ans de prison ferme contre ces deux chrétiens. Face à la mobilisation populaire – plusieurs centaines de personnes ont scandé des mots d’ordre hostiles au pouvoir algérien à l’extérieur de la salle d’audience –, le juge a renvoyé le verdict au 5 octobre.

http://www.la-croix.com

Chrétiens et « mauvais » musulmans traqués en Algérie

Pour avoir rompu le jeûne du Ramadan, deux chrétiens algériens sont jugés mardi. Le procureur a requis, à l’issue de son réquisitoire, une peine de trois mois de prison ferme.

http://www.lefigaro.fr

Algérie : prison requise pour deux chrétiens durant le ramadan

Agé de 44 ans et père d’une fillette d’un mois, Hocine Hocinia été interpellé par la police le 13 août avec un collègue, Salem Fellak, 34 ans, alors qu’ils venaient de finir de manger dans un lieu discret sur un chantier, selon leur version.

http://www.swissinfo.ch

 

 

Sur l'hebdomadaire france-Catholique, des lecteurs posent des questions très pertinentes, et gênantes pour la hiérarchoe, et peut-être pour certains chrétiens qui suivent bêtes, et disciplinés, les directives de certains ecclésiatiques, acquis au nom d'une fausse conception de la générosité ( quelquefois pour des raisons qui frôlent l'apostasie) et qui exposent leurs ouailles à des risques insensés.

Un peu d'esprit critique est nécessaire pour en finir avec le temps des "oui mon pè"!!!

 

 

  • Le professeur turc Ekmeleddin Ihsanoglu, 66 ans, est le secrétaire général de l’Organisation de la conférence islamique, une institution qui regroupe 57 pays et qui a rang d’observateur permanent à l’ONU. Il est spécialiste de l’histoire des sciences. Il vient de donner une interview au Monde où il déclare que l’islam est compatible avec la démocratie.

    Voir en ligne : "L’islam est compatible avec la démocratie"

  • Le Père Christian Delorme, bien connu pour son engagement dans le "dialogue islamo-chrétien", avait fait paraître dans le quotidien “Le Monde » du 4 juin 2008 un article intitulé :

    "Non, l’Algérie n’est pas antichrétienne".

    Cet article présentait les affirmations suivantes :

    "L’Algérie n’est pas antichrétienne, il est nécessaire d’entendre ce que nous disent les autorités algériennes et une partie de la population à propos de ces musulmans algériens devenus chrétiens ; ce qui fait fondamentalement l’unité de l’Algérie, c’est son islamité ; ces conversions nous rappellent les méthodes des coloniaux ; les chrétiens évangéliques agissent selon une stratégie américaine ; enfin, il semble dangereux d’évangéliser en terre d’Islam car un peuple risque d’être déchiré".

    Persiste-t-il dans l’erreur, et l’outrage ?

    Persiste-t-il à faire ses fameuses conférences "aimer l’islam pour être de meilleurs chrétiens" ?

    Vous aurez une idée de la réponse a mes questions en vous rendant à l’adresse suivante :

    (http://www.saphirnews.com/Pere-Christian-Delorme-Le-metissage-de-la-France-ne-se-retrouve-nulle-part-ailleurs-en-Europe_a11821.html )

    Le « curé des Minguettes » a la question :

    « Les Français musulmans pourraient aussi être dragués pour les voix qu’ils représentent aux élections, comme c’est le cas dans d’autres pays. Pourquoi n’est-ce pas le cas en France ? »

    Ils osent répondre :

    « Chr. D. : En effet, et c’est une faute politique. On a des responsables politiques, aussi bien à droite qu’à gauche d’ailleurs, qui ne peuvent pas concevoir – ou qui n’ont pas pris conscience – que la majorité des musulmans en France sont des citoyens français. »

    Il montre ainsi son ignorance et son mépris de la République et de la laïcité républicaine qui veut qu’en principe on ne mélange pas religion et politique. En effet en France, tous les citoyens sont égaux en droits et en devoirs, la République n’a pas a s’occuper de leurs origines, de leur sexe, de leur couleur, de leur religion, pas plus que de leurs « préférences sexuelles ».

    Que dit Mgr Barbarin, lui qui en compagnie du Père Delorme était allé se recueillir sur les tombes des moines égorgés par les coreligionaires d’Azzedine GACI - Président du CRCM Rhône-Alpes, élu sur une liste de l’UOIF (Union des Organisations Islamiques de France), qui l’accompagnait ; juste après avoir été reçu par le Gouvernement algérien ?

    Seigneur, prends pitié !

    Que Dieu nous bénisse.

    M.J.

  • Comment se fait-il que les premiers commentaires sur la persécution de chrétiens en Algérie soit un commentaire d’algériens qui se posent en victimes ? Je vous mets en lien un article passionnant de Jean-François Chemain sur cette posture systématique des musulmans de toujours se poser en victime dans la revue Resurrection de janvier 2008 : "L’islam au risque de l’histoire:Violence et victimisation".

    Ainsi près de Ground Zero, les islamistes revendiquent une mosquée sur les cadavres de 3000 de leurs victimes et ils se posent en victime de l’islamophobie et du racisme car les familles refusent qu’ils mettent une mosquée dans ce lieu. Ainsi, des chrétiens sont victimes d’intolérance, mais …

    http://www.revue-resurrection.org/Violence-et-victimisation

  • Au Maghreb et dans tous les pays ou même territoires à majorité musulmane, les non-musulmans sont opprimés. Des chrétiens sont envoyés devant les tribunaux ou expulsés pour prosélytisme car ils possèdent 2 Bibles, tués au Pakistan, etc, …

    La construction d’églises est quasiment impossible, le culte de même.

    Par contre en France, nous accueillons beaucoup de maghrébins. Cela nous coûte très cher. Pourquoi n’entendons nous que des critiques de notre pays au lieu d’un grand "MERCI". Merci de partager votre système de santé gratuitement, merci pour votre école gratuite, merci pour toutes vos allocations de solidarité, merci de nous permettre de vivre notre religion, merci pour votre système démocratique, merci de ne pas nous traiter comme on vous traite dans les pays à majorité musulmane. Tout cela est un don du travail de nos parents et grand-parents à notre génération.

    Je crois qu’un relation juste est basée sur la RECIPROCITE.

  • Attention, ce texte attribué au professeur Savelli date de 2007 et il est utilisé à des fins désagréables, parfois au prix de quelques transformations… Qui plus est cela n’a pas beaucoup de rapport avec l’objet cette discussion sur la persécution des chrétiens et des "mauvais musulmans" en Algérie, en 2010…
  • Je vois qu’on répond ici à une polémique commencée sur d’autres sites. Voici le texte incriminé par un certain "Electron libre" :

    « Monsieur le Président,

    En brandissant l’injure du génocide de l’identité algérienne par la France, vous saviez bien que cette identité n’a jamais existé avant 1830. Mr Ferrat Abbas et les premiers nationalistes avouaient l’avoir cherchée en vain. Vous demandez maintenant repentance pour barbarie : vous inversez les rôles ! […] »

    Pour lire la suite, cliquez ci-dessous

    Voir en ligne : La lettre ouverte du Pr. Savelli à Bouteflika

  • Des chrétiens jugés pour rupture du jeûne en Algérie

    23 septembre 10:56, par Electron Libre
    A la suite du brûlot commis par le Pr André Savelli de l’Hôpital du Val de Grâce et adressé sous forme de "Lettre ouverte au Président Bouteflika" et de la vague d’indignations exprimée par des milliers de citoyens algériens, dont l’ensemble des commentateurs de ce blog (cf Note précédente intituée "Droit de Réponse…."), il m’a paru utile de publier sous forme de Nouvelle Note, le commentaire que je viens de recevoir sous la signature du pseudo "Amina Larbi" qui reflète à mon avis, l’opinion consensuelle de tous les patriotes algériens dignes de ce nom, qui se sont sentis iffensés et blessés par les propos indignes et racistes du Pr André Savelli.

    Voir en ligne : Polémique avec le professeur Savelli

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Dissident 27/09/2010 19:26



"Et ascenderunt super latitudinem terræ, et circuierunt castra sanctorum, et civitatem dilectam. Et descendit ignis a Deo de cælo, et
devoravit eos: et diabolus, qui seducebat eos, missus est in stagnum ignis, et sulphuris, ubi et bestia et pseudopropheta cruciabuntur die ac nocte in sæcula sæculorum"


 



Dissident 27/09/2010 02:05



Texas : les éditeurs de manuels
scolaires vont devoir cesser de maltraiter le christianisme et de faire l’apologie de l’islam


septembre 26, 2010


La branche exécutive du Texas
chargée des questions d’éducation a adopté vendredi par 7 voix contre 6 une résolution visant à lutter contre ce qu’il faut bien appeler un parti pris « pro-islam et
anti-chrétien » des manuels scolaires en circulation dans l’Etat.


La
résolution du
« board of education », l’équivalent dans cet Etat du ministère de l’éducation, dénonce une « mise en scène politiquement correcte de la culture musulmane et
la stigmatisation de la civilisation chrétienne » dans les manuels scolaires actuels.


(...)


http://www.christianophobie.fr/breves/texas-les-editeurs-de-manuels-scolaires-vont-devoir-cesser-de-maltraiter-le-christianisme-et-de-faire-lapologie-de-lislam


 



castets 26/09/2010 16:46



Bonjour Monsieur Boulogne,


A lire les deux interventions que vous référencez concernant la lettre du Professeur Savelli ( qui date malgré tout, le problème se complexifie tous les jours davantage) on mesure le fossé
qui sépare les communautés nationales et internationales pour une compréhension mutuelle des problèmes du moment.


D'un côté les "colonialistes" avec la repentance chevillée au corps, de l'autre les "opprimés" réclamant réparations...


Alors aborder la vérité historique !!! Ce ne sont ni "indigène", ni "hors la loi" qui vont permettre d'éclairer l'Histoire...


Comment en effet éclairer avec certitude, quand les Historiens algériens font défaut : tradition orale perdue, archives disparues ; qui donc éclairera le débat, si tant est
qu'il doit exister puisque la vague des migrants acceptent en contrepartie nos avantages sociaux  et supportent nos travers sans trop se poser de question pour une majorité.


Pour les autres, vouloir imposer l'Islam face à un Catholicisme déficient sera un jeu d'enfant, grâce à nos libres et audibles penseurs démagos à la vision de loin atrophiée !


L'Islam ne représente pas seulement une religion... L'Islam à les moyens et se veut aussi puissant que l'était notre religion catholique par le passé. La laïcité ne lui convient pas et il la
combattra de toute ses forces, c'est un combat pour sa survie dans sa globalité, il ne peut se contenter de n'être que religieux en ne s'occupant que des consciences, et il est bien plus
inquiétant que nos périodes de l'inquisition, de la réforme, des cathares, qui n'étaient déjà pas que des parties de plaisir...


Pessimistes, clairvoyants, l'avenir parlera pour nous ; pour le moment, il est apparemment bien moins fatiguant de rester assis à méditer et de laisser agir tous moyens
réunis, les organisations et organismes à visées anti-raciste, pour tout et pour rien !


Si le futur de mes congénères me préoccupe, pour ma personne, aucune inquiétude, sur le mètre étalon de la vie, mon passé est écrit, mon présent raisonnable et ma place déjà réservée dans
l'au-delà...


castetsjj



CH.FFRENCH 26/09/2010 11:54



S'il y avait des "ELITES" cela se saurait...