Exhortation, par le scrutateur.

Publié le par Edouard Boulogne

1984.jpg ( Photo du scrutateur il y a quelques années. Enfin...! Le temps passe si vite. LOL ). 

 

 

Chers amis lecteurs, 

 

Votre blog fonctionne bien et la fréquentation est excellente pour un site de cette sorte, politique et culturel. 

Depuis le début de ce mois la moyenne quotidienne est de 924 visteurs par jour, avec plusieurs pointes au-dessus de 1000, et l'une à 1559. 

C'est bien, même s'il faut viser plus haut. Et pour cela je compte aussi sur vous. 

Toutefois le nombre des commentaires, même s'il est en augmentation depuis deux mois, demeure insuffisant. 

Ils sont cependant utiles pour signifier votre intérêt personnel pour ce que nous faisons : un travail d'analyse, et de réflexion. Nous ne prétendons pas avoir toujours raison, et ne jamais nous tromper. Nous ne sommes pas si bêtes, ni si fanatiques. 

Mais nous raisonnons, souvent, et argumentons. 

Vous qui nous fréquentez régulièrement vous n'êtes pas de simples "consommateurs passifs". 

Il faut le prouver, en vous manifestant. Je sais qu'il est parfois difficile d'écrire. L'écriture demande de la rigueur, et un certain entraînement. 

Mais l'on peut toujours dire ce que l'on pense sans être un "écrivain". D'autant plus que l'on peut faire usage d'un pseudonyme, ce qui est parfois utile, voire prudent, dans des îles aussi petites que nos Guadeloupe et Martinique. 

Et puis l'on peut tout simplement cliquer sur le petit onglet "j'aime" situé au bas de chaque article. 

Ce n'est pas bien difficile, et cela n'est pas sans importance. Amis, chers amis, je vous attends. 

 

Le Scrutateur. 

Publié dans lescrutateur

Commenter cet article

Alain 24/03/2012


Bravo, Edouard, pour ton blog! Tu as raison, il faudrait que tes nombreux lecteurs prennent l'habitude de poster des commentaires sur tes articles, toujours excellents. Je m'y emploierai à
l'avenir.


 


 

Claude HOUËL 24/03/2012


Ce serait bien si chacun y allait de son commentaire,pour ou contre,pour enrichir le débat, surtout que l'on peut se manifester par quelques lignes.


J'en profite pour dire que même si je voulais donner mon avis en cliquant sur le "j'aime" je ne le ferais pas car,sauf à n'avoir pas tout compris,il faut un compte facebook ou twitter,ce à
quoi je me refuse catégoriquement.


Je continuerais donc à écrire,de temps en temps sur le blog.